POMPEII fait un break jusqu'à début novembre pour se refaire une santé >>> Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Mémoires d'une Vipère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 26/05/2013
₪ Ecrits : 2156
₪ Sesterces : 59
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Reine des Vipères et femme d'affaires


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Chaque miette de vie doit servir à conquérir la dignité.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Veuve et amante de Publicola
Message(#) Sujet: Mémoires d'une Vipère Dim 23 Juin - 18:49




Hiver 725 ~ Pompéi


Certaines personnes me trouveraient certainement idiote. La nuit est tombée depuis longtemps et même mes esclaves sont tombés depuis plusieurs heures dans les bras de Morphée. Pourtant, je suis toujours devant mon bureau, simplement éclairée par une petite lampe à huile. Et j'écris.

Je me souviens des vieux parchemins reliés gardés précieusement par mon père sur lesquels il tenait méticuleusement ses comptes. L'idée m'est venue de cette façon. Elle est née de ce besoin de garder des traces de son passé et de pouvoir s'y référer en cas de doute. Les projets qui naissent dans mon esprit deviennent de plus en plus complexes, et peut-être même, de plus en plus dangereux. L'erreur n'est plus permise et je me dois donc de noter désormais tout ce qui pourrait m'arriver dans cette belle ville de Pompéi. 

Toutes mes rencontres, toutes mes idées, toutes mes déceptions seront notées ici, sans exception. Le temps que je mettrai à écrire ces mémoires ne sera pas perdu. Non. Je sais qu'un jour ou l'autre, j'en aurai besoin. Ce recueil, je le tiendrai secret. Je ne sais toujours pas où je pourrais le cacher, pourtant, il est primordial de le garder hors de la vue de tous. Compte tenu de tout ce que je prévois d'y écrire, je ne veux surtout pas qu'il tombe entre des mains trop intéressées. Il serait bien trop aisé de l'utiliser contre moi. Ma réputation n'étant plus à mon avantage depuis longtemps, j'imagine de loin le nombre de chiens galeux qui seraient ravis d'enfin trouver l'instrument de ma chute. Comme il est drôle de constater comment votre arme peut facilement se retourner contre vous...


A cette dernière idée, il ne me manque plus qu'un nom, un titre. A la fois explicite et mystérieux, capable de dévoiler le ton de cet ouvrage tout en cachant l'étendue de son importance. Il me faut une créature qui me ressemble, qui me fascine. Une bête qui attaque sans prévenir et qui ne tue pas forcément tout de suite. Un animal peut-être un peu vil, peut-être un peu fourbe, qui une fois son méfait accompli admire sa proie se tordre de douleur avant de sombrer dans les ténèbres. Il me faut une créature qui distille son venin pour mieux régner, silencieuse et patiente, sachant attendre son heure. Il me faut...


Une vipère.


__________________________

Si mon sexe me refuse les ambitions qui me dévorent, laisse ma haine et ma soif de pouvoir servir ton ascension. Que ma rage te hisse aux sommets qui me sont interdits et fais qu'en ta réussite je trouve ma consécration. Deviens homme de lumière, je reste femme de l'ombre. Mais brille pour nous deux car la vipère gronde... Son venin te servira tant que tu tiendras parole.  

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mémoires d'une Vipère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mémoires d'un tyran
» Sophia E. de Roumanie - Colombe le jour et Vipère la nuit.
» Cœur de Vipère
» Le Japon, mémoires d'un Empire secret
» Mémoires de Victoire de Noailles-Norfolk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Mémoires-