Remus ∞ « let the gods decide »



POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Population recensée
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jeu 28 Mai - 20:34
Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

 
   
Remus
incarné(e) par Andy Whitefield
Ave, étranger ! Je suis Remus, fils/fille de Gaius Caelius. Né(e) à Salerne, il y a 31 ans, je suis d'origine Romaine. La déesse Fortune a fait de moi un Dieu de l'arène et j'ai pour maître Sextus Naevius Versutius.
   

   Plus de 2000 ans plus tard, c'est Texas-Flood qui m'incarne. Qui es-tu ? J'ai déjà 25 ans (bouuuh  Flag ), Serena m'a appelé à l'aide  Yeux roses alors me voici ! Je tâche de finir rapidement ma fiche (je pourrais m'en occuper réellement Samedi  Please et j'espère que je serais à la hauteur des attentes !
    Je me sens perdu et j'aimerais bien avoir un parrain ou une marraine : OUI [ ] / NON [X] (cochez la réponse souhaitée). Pour plus d'infos sur le parrainage, c'est ici.
    Si je venais malheureusement à quitter le forum, j'accepte [X] que mon personnage soit adapté en scenario  (c'est un PV donc, je suis même pas sûre d'avoir à répondre à la question en fait  Stp )/ [] que le staff le fasse disparaître de Pompéi par mort ou départ (cochez selon vos préférences), et ce pour permettre à mes liens importants de ne pas être gênés. Mais ça n'arrivera pas.

   
© jenesaisplus - tumblr

   
Pompéi & moi
   mon opinion, mes croyances, mes ambitions
→ Ce que je pense de Pompéi
    Si j'avais eu l'occasion d'arpenter la cité en tant qu'homme libre jadis j'aurais trouvé Pompéi magnifique. Le soleil tapant sur les pavés, les odeurs de fleurs, de fruits frais et de viandes se seraient mêlées à celle du sable et de la chaleur humaine. Bien sûr, chaque ville a son lot de crasse et de mendiants, d'esclaves, mais je n'en aurais pas vraiment tenu compte. Malheureusement, je ne peux pas dire aujourd'hui que la ville est belle, radieuse et pleine de promesse, je n'ai eu que très peu -voir pas du tout- l'occasion de découvrir autre chose que le ludus auquel j'appartiens. Par contre, si vous me demandez comment je trouve l'arène, je vous répondrai volontiers qu'elle est probablement digne de la ville et certainement la chose la plus belle que j'ai vu jusqu'ici dans cette ville.

    → Ce que je pense de la politique
    La politique n'est clairement pas fait pour moi et je ne me risquerais pas à me prononcer sur cette question. Je suivais mon empereur et je combattais pour lui et en son nom, c'est tout ce qu'il y a à savoir.
     
    → Ce que je pense des jeux
    Majoritairement ce n'est que barbarie, du moins pour ce qui concerne de la partie réservée aux gladiateurs, et bien que je cherche à gagner ma liberté, je dois bien avouer que l'adrénaline coulant dans mes veines et le goût cuivré du sang remplissant parfois ma bouche ont quelque chose de particulier. Quelque chose que tout gladiateur digne de ce nom finit par rechercher, consciemment ou inconsciemment, l'arène devient une alliée et un moyen d'exister pour certains. En tant qu'homme civilisé, je vous répondrai très certainement que le divertissement de la foule est nécessaire mais bien trop barbare lors de ces jeux. Voir un homme mourir n'a rien d'un amusement, ce n'est que tristesse, ou éventuellement justice, dans quelques cas rares. Ils auraient peut-être dû s'en tenir aux simples jeux "mondains".

    → Mes souhaits, mes rêves, mes ambitions
    Retrouver ma liberté perdue, et surtout gagner celle de ma fille et de Serena. Elles ne méritent pas leur condition, en particulier la chaire de ma chaire. Si je n'avais pas commis d'erreur, nous serions toujours tous deux réunis, c'est un regret que j'aurais à jamais. Je souhaite garder mon honneur, je me battrais jusqu'au bout, mais je finirais par obtenir ces libérations.

    → Ma pire crainte
    Tomber dans l'arène sans avoir eu la chance d'arriver à mes objectifs d'avenir. Mourir ne me fait pas peur, c'est mourir avant d'avoir réussi qui m'effraie.

    → Heureusement, les Dieux veillent sur moi.
    J'aime à penser que ma défunte femme était très croyante, mais lorsque l'on voit le résultat, je me dis que les Dieux ne sont pas vraiment cléments, si jamais ils existent. Je m'en remets volontiers à eux quand un élan de spiritualité me gagne, mais il ne s'agit pas là d'un sujet abordé constamment et quotidiennement. Comme tout bon romain et plébéien que je fus jadis il m'arrive de mentionner leurs noms mais ça ne va que très rarement au-delà. Je crois aux Enfers, ceci dit.

   → Ce que je pense du "Fils de l'Etna" et de sa révolte
   Il n'apportera que la destruction et la mort. Ce n'est pas ce que je souhaite et c'est un geste que je considère plutôt futile et suicidaire. Ce n'est pas le bon moment à mon sens. Pour l'heure, je ne souhaite pas vraiment en prendre part, j'ai un tout autre objectif qu'il me faut accomplir avant.
 
© fiche par indi & born.to.die


Dernière édition par Remus le Dim 28 Juin - 17:45, édité 5 fois
Jeu 28 Mai - 20:34
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

 
mon histoire
" une petite citation "


YOU CANNOT ESCAPE FATE.


Le sol tremblait sous l’impatience de la foule, laissant passer par la même occasion quelques grains de sables qui venaient glisser sur les corps masculins couverts de sueur. La chaleur n’épargnait personne, pas même ceux retenus en cellule, attendant l’heure où les Dieux réclameraient leur âme. Je n’étais pas effrayé, à dire vrai pas même le moins du monde. Quelques papillons s’agitaient dans le creux de mon estomac, mais je savais que je ne rencontrerais dans cet arène qu’un ami fidèle : le glaive. Il était incroyable de penser qu’en un rien de temps, toute ma vie venait d’être réduite en cendre, le socle que j’avais mis un point d’honneur à construire, la stabilité qui était mienne, tout s’était effondré en un battement d’aile. A cause d’un seul homme. Un homme avec qui j’étais lié par les liens du sang depuis des années. Cet homme avait causé ma perte et celle de ma famille. Mon honneur ? Ruinée. Ma femme ? Dans les limbes. Et ma fille ? Arrachée de mes bras. La soif de vengeance s’était emparée de mon âme et j’étais venu réclamer ce qui m’était dû. Ce que je pensais devoir obtenir, mais dans cet élan, je détruisais un peu plus le socle stable de mon existence, et je me retrouvai ici, derrière ces barreaux, le corps à demi nu et le sable trempé de sang comme allié.

La foule criait avec plus de candeur à présent, et mon cœur battait au rythme du son des battements de pieds de cette même foule impatiente. Ce qu’il adviendrait de moi, les dieux en décideraient dans quelques minutes. Je me surprenais à demeurer aussi calme et posé que je pouvais l’être. Comme résolu. Résolu à m’en remettre au glaive, je vivrais, ou je périrais. A ce moment bien précis, lorsque les gardes ouvrirent les grilles pour me forcer à me positionner derrière les grandes portes, j’étais déterminé et prêt à périr sous le coup de mon unique ami. Condamné à mort, ad gladium pour ce qui avait été jugé comme un crime fratricide, je prenais une dernière gorgée d’air en fermant les yeux. Il n’y avait plus un seul bruit autour de moi, ni rien qui pourrait venir troubler cet instant. Je n’étais pas effrayé de mourir. Je l’avais sans doute mérité, moi, qui avait servi mon empereur, et qui avait perdu mon sang froid. Une fois. Peut-être deux, tout au plus. Je ne regrettais pas mon geste. Mon frère avait rejoint la noirceur des Enfers et je ne le regrettais pas. Jamais. Un craquement sinistre se fit soudain entendre, tandis que la foule hurlait et que le son de cette dernière parvenait à nouveau à mes oreilles. L’on me sommait d’avancer, ce que je fis avec une lenteur démesurée, un calme probablement digne d’un soldat Romain. Tout était une question d’honneur. Je comptais bien en montrer jusqu’au bout, jusqu’au dernier moment.

J’entrai dans la fosse aux lions, le dernier de la longue liste du jour. Les mares de sang jonchaient le sable fin, faisant de ce dernier une matière casseuse, sorte de boue qu’il serait difficile de retirer de sa peau si l’on en réchappait. Sans m’y attendre, bien que j’en connaisse le fonctionnement, un premier projectile vint heurter mon visage, m’arrachant une grimace sous le joug de la surprise. Une fois que je compris de quoi il s’agissait je fixai l’horizon et me rendais au centre de l’arène, là où d’autres vies avaient été prises avant la mienne, non pas sans se battre pour la sauver. Dans mon cas, je n’espérais nullement le faire, j’attendais la mort comme l’on attendait une vieille amie. Tout ce que j’espérais, c’est qu’elle me prenne vite et bien, sans faux semblants. Sans hypocrisie. Un regard était jeté sur le ciel blanchi par la vigueur des rayons du soleil alors que les gladiateurs, ou soldats, pénétraient dans cette même arène, prêt à en découdre avec un criminel. Car je n’étais plus que cela aux yeux des autres. Il était ô combien surprenant de voir à quel point votre condition pouvait changer, combien votre vie ne valait plus rien lorsque vous vous égariez du chemin prédestiné. Du droit chemin. A la vue de mes assaillants, une pointe de peur s’insinua dans mes veines, très légère, aussi douce qu’une brise, peur que je tusse en un battement de cils. Il ne fallait pas craindre la mort. Le premier assaut arriva, et soudain, les dés étaient jetés.

***

Quelques années plus tard, je foulais à nouveau le sable poisseux et glorieux de l’arène, combattant avec rage. La foule hurlait et battait toujours des pieds, mais sur leurs lèvres il n’y avait plus de « meurs » « traître » ou autres mots du même acabit. Non, cette fois on y lisait mon nom, celui qu’on m’avait donné. Un nom symbolique aussi bien que détestable car il n’était pas le mien. Debout sur mes deux jambes, encore essoufflé par le combat j’observais la foule enragée qui m’entourait, de criminel j’étais devenu gladiateur, et de gladiateur je devins champion.

Lorsque mes pensées vagabondes s’attardaient sur mes premiers pas dans l’arène, je me souvenais de l’odeur de mon propre sang se mêlant à la couleur ambré du sable. Je me souvenais du bruit des glaives qui s’entrechoquent, puis de ma soudaine envie de survivre. Survivre pour un but plus grand, pour sauver ce qu’il pouvait encore être sauvé. Ma fille. Je combattrai pour elle et je survivrai. Ce jour-là je n’avais pu me résoudre à mourir dans l’arène, et c’était un instinct qui perdurait à chaque fois que mon pied foulait à nouveau le sol trempé de sueur, de rage de vaincre et du sang d’hommes se battant pour un but qui leur était propre. Car nous avions tous une raison de nous battre, là, perdue au fin fond de notre cœur, de notre âme. S’il y avait bien une chose que les Dieux ne pouvaient nous ôter, c’était bien cela.

***

J’entendais le son de glaives qui s’effritent et se heurtent violemment. Le combat était engagé depuis plusieurs minutes et l’adrénaline parcourant mes veines ne voulaient se tapir dans l’ombre, souhaitant plus que tout me maintenir en vie. Mon corps se cognait soudain au sol, mélangeant la sueur de mon dos au sable de l’arène. Je revoyais la scène avec exactitude, la revivait une énième fois. J’entendais les chants et les hurlements de la foule médusée, puis j’entendais ses paroles. Sournoises. Hargneuses probablement. Ces mots étaient si durs que l’adrénaline avait laissé place à la colère, et la colère à la hargne. Cette hargne de n’être considéré uniquement comme le mauvais frère de l’histoire. Je sentais alors la lame qui glisse le long du cou de mon adversaire, redoutable et pourtant rapide comme un crotale. Puis je me souvenais de la mort qui avait failli le frapper ce jour-là, tandis qu’il pensait vouloir mourir pendant ces jeux. Je ne sais si ce fût pas chance ou grâce à ma conviction, mais il ne mourrait pas en ce jour finalement. Soulagement. Je me rappelle très bien de cette sensation de chaleur qui m’avait pris à l’estomac, au plus profond de mes entrailles ainsi que de mon propre hurlement à la foule, signalant par la même ma présence et toute la hargne que je pouvais leur donner. J’avais gagné, pour Flavia. Je prenais peu à peu ma revanche sur la vie.

Au propre son de mon hurlement, je me réveillais en sueur.

Cela faisait plusieurs jours que la chaleur nous imposait sa grandeur et le ludus en pâtissait. Pourtant, à bien faire les choses cela ne stoppait pas les entrainements pour autant. Tel était mon quotidien, ce dernier n’avait pas beaucoup changé depuis mon nouveau statut, si ce n’était les quelques traitements de faveur et la « chambre » personnelle dont je disposais. C’était mieux que ce que j’avais pu connaître et je ne me voyais pas me montrer ingrat envers notre Dominus, quand bien même je n’aspire qu’à l’idée d’être libre à nouveau en compagnie de ceux que j’aimais plus que tout au monde.
Depuis très tôt le matin, les glaives de bois se confrontaient et le Doctore prenait son rôle à cœur. Ebloui par les rayons du soleil, je papillonnais des yeux tout en me rendant près de mes frères pour me dégourdir les jambes, et avant de reprendre un entrainement acharné. Le titre de champion ne permettait pas de se la couler douce. Du moins, même si je le pouvais je ne l’aurais pas fait, j’avais un tout autre but. Je levai les yeux pour apercevoir une silhouette familière et désirée, un sourire étirant déjà mes traits rien qu’à sa vue. Une vue digne d’un rêve éveillé.

Entre temps, et depuis que j’arborais le titre que j’avais mis un point d’honneur à obtenir, j’avais toutefois réussi à négocier une entrevue avec ma fille, et quel soulagement ce fût de la voir là devant moi. Elle était déjà si grande et notre réunion semblait encore si loin en y pensant, bien que cela me brise le cœur, cette idée que nous puissions ne pas être réunis dans l’immédiat me forçait davantage à me focaliser sur mon objectif. Je parviendrais à nous sortir de là, tous les trois. Serena, Flavia et je l’espérais sincèrement : moi.

© fiche par indi & born.to.die


Dernière édition par Remus le Dim 28 Juin - 13:05, édité 3 fois
Patricien
Jeu 28 Mai - 21:48
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/03/2015
₪ Ecrits : 1045
₪ Sesterces : 145
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Tribunus laticlavius de la IV Légion, en charge du commandement d'une cohorte affectée à la défense des voies commerciales suite aux rumeurs de révolte servile.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Marié à Atia Aquillia Pia
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue à toi, et bon courage pour ta fiche ! Saute Please


Dulce et decorum est pro patria mori
Le patriotisme est la plus puissante manifestation de l'âme. (⚡️)

Born to be together, Pripri:
 
Arene
Jeu 28 Mai - 22:05
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4315
₪ Sesterces : 275
₪ Âge : 29 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: The Gods have no mercy, that's why they're Gods
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Gauche...
Voir le profil de l'utilisateur

Hey! cheers

Bienvenuuuuuue!!! Calinchou

Mon cher voleur de titre! PTDR

J'ai hâte de lire ta vision de Remus, c'est un super personnage, tu ne vas certainement pas t'ennuyer! Calin En cas de besoin, surtout n'hésite pas à me/nous contacter, ce sera avec plaisir! I love you

A très bientôt! Coeur



Priam brings sexy back:
 

Jeu 28 Mai - 22:33
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Place, c'est mon champion. Lunettes
Bienvenue à toi ! Excellent choix de pevey **
Ven 29 Mai - 7:34
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Toupiiiiineuh !!!!

Bienvenue par ici !!
Arene
Ven 29 Mai - 8:45
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 02/05/2013
₪ Ecrits : 787
₪ Sesterces : 1
₪ Âge : 25 ans
₪ Fonction & Métier : Rétiaire chez Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: La dignité une fois perdue ne se récupère jamais.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Tout va bien, merci.
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue, bienvenue à Pompéi! cheers

Super choix de PV en tout cas, tout comme mes VDDs j'ai super hâte de lire ta fiche et découvrir comment tu t'appropries le personnage! Please :l:


Ne parie jamais contre moi,
à moins d'envier mon sort.





Récompenses aux Césars:
 
Ven 29 Mai - 8:52
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Bienvenue à Pompéi Sourire
Hâte de voir ton Remus !! Content
Ven 29 Mai - 8:54
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Bienvenue ! Yeux roses
Patricien
Ven 29 Mai - 12:04
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 26/05/2013
₪ Ecrits : 2157
₪ Sesterces : 60
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Reine des Vipères et femme d'affaires

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Chaque miette de vie doit servir à conquérir la dignité.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Veuve et amante de Publicola
Voir le profil de l'utilisateur

Hellow ! Please
Bienvenue à Pompéi et bon courage pour cette fiche ! cheers

J'ai hâte de voir ta vision de ce superbe PV. Very Happy
Si tu as besoin d'aide, surtout n'hésite pas à contacter un membre du staff. Mais puisque tu as Serena avec toi, je pense que tu es entre de bonnes mains. =)


Si mon sexe me refuse les ambitions qui me dévorent, laisse ma haine et ma soif de pouvoir servir ton ascension. Que ma rage te hisse aux sommets qui me sont interdits et fais qu'en ta réussite je trouve ma consécration. Deviens homme de lumière, je reste femme de l'ombre. Mais brille pour nous deux car la vipère gronde... Son venin te servira tant que tu tiendras parole.  

(c) crackle bones
Empire
Ven 29 Mai - 14:21
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3188
₪ Sesterces : 380
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue champiooooon Yeux roses

Bon courage pour l'écriture, j'ai hâte de lire ça ♥️ Si tu as la moindre question, n'hésite pas, mais comme l'a si bien dit Helvia, tu es bien entouré ♥️


Brother & Sister
Lucia et Niger
Ven 29 Mai - 16:56
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Yeux roses Coeur Lèche Sourire Bwa Chamaille Content Lit Calin Please Yaaa Danse Hawai Clap Calinchou Calin 2 Aaah Bisous Ballon coeur a moi ! jaime pompom love Mouton Respect Fire Clavier XD :l: mimi

Je crois que ça résume assez bien toutes mes émotions du moment haha!

Bon courage pour ta fichette (par contre si tu as des questions pointues, je te laisse voir avec le staff qui est vraiment adorable et qui saura une source bien plus fiable Sourire Encore mille mercis pour le reprendre ! Stp
Sam 30 Mai - 9:38
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Apparemment tu as fait une heureuse Laughing
Bienvenue sur le forum ! Le pv est génial, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire (puis voilà, le choix d'avatar est juste trop bon). Bon courage pour ta présentation I love you
Arene
Sam 30 Mai - 13:10
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 328
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue parmi nous!
Super choix de PV et de vava, j'ai hâte de pouvoir te lire


Force et Honneur

Sam 30 Mai - 16:22
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Haaaaaaan comment vous êtes tous trop chouuux Coeur Yeux roses Yeux roses Calin Content

Pripri > Oh sorry pour le titre je ne savais pas ! J'ai pris le premier truc qui sortait de mon cerveau quand j'ai choisi mon titre de sujet jesuisconcentré

EDIT : J'ai vraiment les neurones en bouillie aujourd'hui XD je viens de comprendre *facepalm*
Je m'excuserais pas d'avoir piqué ton titre Chamaille

J'espère vraiment ne pas vous décevoir avec ce PV jveuxpasvoir jveuxpasvoir  Si j'ai des questions je n'hésiteraiiis pas (il y en aura peut-être).
Maintenant... *remonte ses manches* commençons la rédaction mimi

AANDYYYY
je savais pas que tu étais là aussi

SERENACHOUPIE > Je vais essayer d'être à la hauteur de tes attentes coupine ! Va falloir que je me plonge dans les RPS que tu as déjà eu et je suis contente de te faire plaisiiiiir Blood demands blood ! A lot... Oh damn yes a lot... *sort* and sand, and... Naked... *stop*

En tout cas merci beaucoup tout le monde Please


Dernière édition par Remus le Sam 30 Mai - 16:43, édité 1 fois
Patricien
Sam 30 Mai - 16:28
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8614
₪ Sesterces : 219
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/

Bienvenue seksy gladiateur Bave

Remus étant un de mes PVs préférés, je suis vraiment heureuse de le revoir tenté aussi rapidement et j'ai hâte de découvrir ta version de ce personnage Yaaa En tout cas, si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à t'adresser à un des membres du staff Wink



They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Sam 30 Mai - 17:13
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh un nouveau Remus Please
mon papounet
Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit pris aussi vite
Bon courage pour l'écriture de ta fiche
Et si tu as des questions n'hésite pas
Arene
Sam 30 Mai - 17:17
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 09/03/2015
₪ Ecrits : 157
₪ Sesterces : 383
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Déesse de l'Arène

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: « Une action liée à la personne meurt avec elle. »
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Objet de désir mais surement pas d'amour
Voir le profil de l'utilisateur http://cecile-voyage.tumblr.com/

Bienvenue à toi, frère d'arme!

J'ai hâte de lire ta fiche, bon courage à toi **







Goddess of the Arena; — i have a fire hidden between my bones and i will kill until the stars burn out.
Patricien
Dim 31 Mai - 18:52
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/03/2015
₪ Ecrits : 421
₪ Sesterces : 92
₪ Âge : 24 ans
₪ Fonction & Métier : Patricienne

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Les Morts sont des Invisibles, non des Absents
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Mariée à Lucius Aquillius Maximus
Voir le profil de l'utilisateur

bienvenue ! Please excellent choix de PV *-* bon courage pour ta fiche que j'ai hâte de lire ! :hug: puis jviendrai sûrement t'embêter pour un lien, Champion de Naevius Coeur


Mar 2 Juin - 12:56
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Super choix d'avatar ... j'adorais Andy Smile
Bienvenue parmi nous et a bientôt sur les terres arides de Pompéi !
Sam 6 Juin - 16:51
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Encore une fois merciii tout le monde Please Hawai Quel accueil ! Calin

Si je fais des heureux(se) c'est tant mieux Stp Clap !

Comme je viens de dépasser le délai pour la fichette, j'aimerais bien un micro délai supplémentaire afin de terminer ma fiche (il ne me reste plus que les questions), si c'est possible ? Stp
Plebe
Sam 6 Juin - 17:32
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 29/04/2014
₪ Ecrits : 315
₪ Sesterces : 181
₪ Âge : 40 ans
₪ Fonction & Métier : Business woman
Voir le profil de l'utilisateur

Absolument, sans aucun souci! Calin

Une petite semaine, ça pourrait t'aller? Lèche


Je veux bien être belle, mais pas dormir au bois; je veux bien être reine, mais pas l'ombre du roi.
Sam 6 Juin - 17:39
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Oh oui largement merci ! Stp
Patricien
Mer 10 Juin - 20:33
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8614
₪ Sesterces : 219
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/

Coucou bel gladiateur cheers

Désolée pour l'attente, mais me voilà Please

Alors, j'aime beaucoup ta vision de Remus, ainsi que ta manière de nous présenter ce personnage haut en couleur Coeur Par contre, il y a juste quelques tout petits détails sur lesquels je voudrais revenir (rien de bien méchant, je t'assure Wink )
• C'est plus à titre informatif, mais en fait, les jeux durant l'Antiquité ne sont pas que barbares. A la base, les jeux comprennent différents "divertissements" en plus des combats de gladiateurs : les chasses (gladiateurs / gladiatrices vs fauves), mais aussi des courses de chars, voir même des compétitions d'athlétismes à certaines occasion. En ce qui concerne les combats, il n'y avait que certains (appelé "Primus") qui finissaient par la mort d'un des deux combattants. En temps normal, on évitait de sacrifier trop souvent les gladiateurs, puisqu'ils avaient de la valeur.
Voilà, ce n'est qu'à titre d'information Wink

• Le deuxième point est un peu plus important en revanche, étant donné qu'il concerne le passé de Remus : j'avoue que ce n'est peut-être pas clairement indiqué dans le PV, mais il n'a jamais été un patricien ("l'élite" pour ainsi dire, les descendants des familles présentes à la fondation de Rome), mais bien un plébéien Wink

• Un dernier petit point : j'ai adoré ta manière d'aborder le passé de Remus et le passage choisi, et tu as plutôt bien su résumer l'histoire du pv tout en te l'appropriant. Mais j'avoue, je suis un peu restée sur ma faim (ta fiche est vraiment bien écrite, au point où on ne peut que demander plus Yeux roses ) : personnellement, j'aurais aimé avoir ton point de vue sur le récent titre de Remus qui est le champion de Pompéi depuis désormais quelques mois (2 IRP pour être exacte), voir peut-être un peu plus de détails sur sa vie depuis qu'il est gladiateur et peut-être même de ses retrouvailles avec Flavinia (enfin, sur ce point, je sais pas si tu as pu en discuter avec la joueuse, et si vous avez décidé de reprendre certains points Wink ). Ca n'a pas besoin d'être très long, c'est juste pour qu'on puisse voir la version de Remus sur ces événements I love you

J'ai posté un pavé, mais ce ne sont vraiment que des petits points qui mériteraient d'être revus. Yeux roses
En tout cas, si tu as la moindre question, n'hésites pas à me mpotter Wink


They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Mer 24 Juin - 22:18
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Invité

Coucouuu ! Coeur

Pardon de ne poster que maintenant Yeux roses
Je vais rectifier tout ça! Pour le mot patricien j'avoue que c'est une boulette de ma part je voulais mettre l'autre en fait mimi
Je vais rectifier le tire.

Pour l'ajout dans l'histoire je boucle ça ce week end !
Est ce qu'il y a eu un rp retrouvaille entre sa fille et lui que je puisse lire ? J'ai fouillé en archives mais j'ai pas trouvé jveuxpasvoir jveuxpasvoir
Re: Remus ∞ « let the gods decide »   




Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (Jeu) Remus Menage à Mahora
» Barack Obama: You decide
» Galerie d'une drôle de compagnie - Remus/Eanna/Marcus/Farkas/Kingsley/Tiberius/Fingal
» Remus & Severus:Et si on devenait... amis?
» Remus J. Lupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Population recensée-
Sauter vers: