POMPEII fait un break jusqu'à début novembre pour se refaire une santé >>> Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 326
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Message(#) Sujet: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 17:58


(c) copyright
Voroncius
incarné(e) par Manu Bennett
Ave, étranger! Je suis Voroncius, fils/fille de Vellaunos. Né(e) à Vesontio (territoire séquane) en Gaule, il y a 46 ans, je suis d'origine gauloise. La déesse Fortune a fait de moi un doctore et j'ai pour famille/maître(sse) Titus lucretius fronto et sa famille


Plus de 2000 ans plus tard, c'est wolfman qui m'incarne. Qui es-tu? Le DC de Numerius Petronius

Si je venais malheureusement à quitter le forum, j'accepte [X] que mon personnage soit adapté en scenario, et ce pour permettre à mes liens importants de ne pas être gênés. Mais ça n'arrivera pas! Jamais! hem

(c) copyright
Pompéi & moi

→ Ce que je pense de Pompéi
Que dire... Pompei c'est sa cité mais c'est surtout le ludus Lucretii. Il a apprit à aimer cette ville comme il l'aurait fait avec n'importe quelle autre cité si son ludus n'était pas ici. Mais Pompei c'est aussi ces habitants qui criaient "Brennus! Brennus!" dans l'arène et qui encouragent encore le ludus Lucretii et ses titans et pour cela Voroncius les adore.

→ Ce que je pense de la politique
Un art subtile dont les détails lui sont étrangers. Voroncius n'est pas idiot au point de s'occuper de la politique, il laisse volontiers tout ça à son Dominus préférant se concentrer sur sa tâche de doctore.

→ Ce que je pense des jeux
L'arène... Toute sa vie. Voroncius ne respire que pour le combat de gladiateurs, il ne vit que pour le spectacle du sang. Lorsque vous avez foulé le sable de l'arène, vous ne pouvez plus vous en passer. Imaginez... Des dizaines de milliers de spectateurs, la foule déchaînée criant votre nom et votre adversaire terrassé, allongé à vos pieds... Que de bons souvenirs.
Mais les gladiateurs ne sont pas les seuls à fouler le sable. Voroncius a déjà eu l'occasion de voir une course de char. Son ancienne vie avec les chevaux lui est alors revenu en mémoire, les chevaux sont également un très bon spectacle même si rien ne peut égaler un primus.

→ Mes souhaits, mes rêves, mes ambitions
Sa vie de gladiateur est désormais derrière lui mais son travail de doctore lui permet de garder le contact avec l'amphithéâtre. Son fils est désormais un très bon gladiateur et Voroncius place en lui tous ses espoirs, il rêverait de le voir gagner lors du primus et devenir le champion de Pompei... Il le fait travailler pour ça en tout cas.

→ Ma pire crainte
Perdre son fils. Même si leurs rapports sont assez distants Voroncius se sent très proche de Suspirium et ne supporterait sans doute pas de le perdre. Il redoute également de se voir mis à l'écart du ludus Lucretii. Maintenant que Titus a reprit le ludus, le changement de gestion peut vite s'accompagner de changement de doctore. Voroncius peut représenter un "vestige" de l'ère de Claudius dont Titus pourrait se débarrasser et ça Voroncius ne pourrait pas y survivre sur le plan moral...

→ Heureusement, les Dieux veillent sur moi.
Dans l'arène il n'y a que votre main et le cou de votre adversaire. Dans l'arène, les dieux sont les gladiateurs. Dans l'arène il n'y a que le sang et la mort qui règne et il n'y a qu'une seule chose à dire à la mort "pas aujourd'hui". Mais bien que l'arène ait une part importante dans la vie du doctore, il lui reste quelques autres occupations, des moments où les croyances et les dieux de son ancienne vie lui reviennent en mémoire et où il se surprends quelques-fois à jurer avec des "Par toutatis"

Mon histoire

Je sens le vent dans mes cheveux, j'entend les battements d'ailes des oiseaux, j'entend le hennissement de ma monture, j'entend le bruit de ses sabots sur le sol, je sens les vibration de chacun de ses pas à travers tout mon corps, je sens la crinière de la bête entre mes doigts et j'augmente la pression que j'exerce avec mes jambes.
Immédiatement mon cheval accélère, c'est une belle bête au pelage magnifique, tout noir avec une longue tâche blanche sur le chanfrein. C'est moi qui l'ai élevé, dompté et monté depuis 8 ans maintenant et j'en suis extrêmement fier...
Je tire le maximum de ma monture, l'encourageant à se surpasser, à aller plus vite comme les milliers d'autres chevaux autour de nous... Puisse Epona, déesse des chevaux, nous guider vers la victoire.
Car, oui, il nous faut la victoire. Des dizaines de milliers de gaulois sont déjà en train de se battre, qu'ils soient Helvètes, Rauraques, Latobices ou Sequanes comme moi, les phalanges gauloise défient les troupes romaines et nous allons leurs prêter mains forte. Se sont surtout des Boïens et des Tulinges à côté de moi mais j'apperçois aussi mon père, Vellaunos. D'un rapide signe de tête je lui montre toute ma détermination, ma main se fait plus ferme sur ma lance tandis qu'au loin on peut apercevoir les premiers visages des romains. J'entends un cavalier à côté de moi crier.

- Nous y sommes enfin, la grande bataille de notre temps...

Divico le héros d'Aginnum, le chef des Tigurins, qui avait défait les romains à Aginnum il y a 60 ans, a plannifié cette attaque. Nous devons prendre par surprise les romains en attaquant leur flanc droit et c'est bien là que nous allons frapper.
Mais l'ennemi est déjà en mouvement, leur ligne de défense s'est formée en un éclair et les premiers cavaliers gaulois viennent s'empaler sur les lances de nos adversaires. Les cris d'agonie et les bruits du combat arrivent à mes oreilles, c'est ma première vraie bataille mais je tiendrais bon, je ferais honneur à mon peuple et à mes ancêtres. Je lève ma lance pour la lancer mais au moment où j'allais me décider à l'envoyer mon cheval se cabre et j'aperçois la flèche qui s'est figée dans son œil gauche, bientôt suivit d'une autre dans son ventre. Je suis projeté à terre et écrasé par le poids de mon cheval, seul mes deux bras sont libres. J'entends les bruits des combats mais je suis rien de plus qu'un simple spectateur, incapable d'y participer. Soudain j'aperçois la tête de mon père au dessus du corps de mon cheval, de ses bras puissants il arrive à déplacer le corps de la bête juste assez pour me permettre de m'extraire. Je me relève aussitôt et je vois le champ de bataille, ce sol jonché de cadavre où les miens commencent à battre en retraite dépassés par le nombre des romains. Mon sang ne fait qu'un tour, comment peuvent-ils abandonner maintenant? Si près du but...
Je sprinte en direction de l'ennemi en criant comme un chien enragé, les romains arrivent pour m'affronter mais je ne leur laisse aucune chance. Je lance ma lance en pleine tête du premier qui arrive à ma porté, continuant mon avancé je récupère mon arme sur le cadavre avant d'esquiver le coup d'un second romain. Ne lui laissant pas le temps de se remettre de son attaque ratée je lui enfonce ma lance dans la gorge avant de me servir de son corps pour me mettre hors de porté d'un troisième romain que j'embroche également sur ma lance. D'autres viennent à ma rencontre, de plus en plus, je les attends, je les tuerais tous!
Mais je suis tiré en arrière par une main sur mon épaule, mon père m'incite à la retraite, la bataille est perdue, il n'y a plus d'espoir.

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Bibracte fut un échec, une cuisante défaite pour les gaulois et un tournant dans ma vie. C'est à Bibracte que j'ai perdu ma liberté, l'échangeant bien malgré moi contre ces chaînes qui entourent mes mains et mes pieds. L'homme à côté de moi me dit qu'ils nous emmènent pour nous vendre comme esclaves. En discutant avec les autres prisonniers je me rend compte que tout espoir semble s'être volatilisé, une nouvelle vie va commencer bien plus contraignante et désagréable. Je n'en veux pas. Je veux revoir le visage de mon père... Mais je ne pourrai plus jamais le regarder à nouveau dans les yeux et ce par ma faute. Je garderai pour dernière image de lui son corps transpercé par une lance romaine en essayant de me protéger.

Voilà presqu'une semaine qu'on nous trimbale de ville en ville, nous épuisant par des marches interminables sans le moindre arrêt, mon cheval me manque plus que jamais. Les murs d'une grande citée se dressent devant nous aujourd'hui, les romains semble l'appeler Mediolanum, c'est la fin du voyage. Les soldats font monter les premiers prisonniers sur une estrade, nu comme des vers et enchaînés des mains et des pieds et la foule s'enthousiasme. Quant vient mon tour je refuse de monter, je ne suis pas un vulgaire animal que l'on offre en spectacle, je suis un gaulois, je suis un Séquane!

- Tu vas avancer chien!

Me crie le soldat mais je ne bouge pas.

- Mets tes putains de pieds sur cette estrade esclave!
- Je mets mes pieds où je veux... Et c'est souvent dans la gueule...
- Comment oses-tu chien !?

Le soldat se précipite vers moi mais j'anticipe son mouvement et malgré mes chaînes je le prends de vitesse et le projète lourdement au sol. Instantanément des bruits de glaives que l'on tire de leurs fourreaux se font entendre et c'est une demi-douzaine de gardes qui m'encerclent. Le soldat à terre se relève et, essuyant un filet de sang sur sa bouche, s'avance vers moi.

- Il est à moi, je vais le tuer !
- Tu ne fera rien de tel Lentulus! J'ai un bien meilleur sort à lui réserver.
Une voix s'était élevée depuis l'estrade et un homme vient à ma rencontre.
- Lui on va l'envoyer en enfer. Ce sera les mines de Carrarre.

Une nouvelle voix se fait pourtant entendre dans la foule.
- Combien vous le vendriez sinon?

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

L'homme qui m'a acheté est un colosse, l'aura qu'il avait dégagé lorsqu'il a élevé la voix était à peine croyable. Tout le monde s'était tut et le marchand avait finalement lâché un prix. Je pouvais voir un regard où se mêlaient à la fois de la peur et de l'admiration chez le marchand. Je me surprend à prier les dieux de m'accorder une fin rapide et honorable car à n'en pas douter, ce colosse amené la mort avec lui.
Mais je n'ai pas le temps de discuter d'avantage avec les divinités que déjà on arrive dans la cours d'une gigantesque ville où doit se mettre en ligne, moi et les quatre autres esclaves achetés par le colosse.
Un petit homme qui doit faire trois tête de moins que le colosse s'avance alors vers nous:

- Je suis Manius Lucca Paulus, laniste du ludus de Lucca auquel vous appartenez désormais. Je serais plus proche de vous lors de ces prochains jours qui risquent fort d'être les derniers de votre misérable existence que votre salope de mère qui vous a fait hurler en vous mettant au monde. Je ne vous ai pas payé cher pour votre compagnie, j'ai payé cher le droit de vous voir combattre et éventuellement de profiter de votre mort. Que ça vous plaise ou non vous allez devenir des gladiateurs.

L'homme se tourne ensuite vers le colosse pour ajouter

- Doctore, fais en moi des titans.
- Bien dominus.

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Je ne suis resté que deux semaines dans ce ludus. Deux semaines durant lesquelles je n'ai dormi qu'une quarantaine d'heures au total. L'entraînement ne s'arrêtait pas au seul maniement des armes mais aussi à multiplier notre masse musculaire par toutes sortes d'activités.
On ne m'a pas vendu parce que je ne suivais pas le rythme, loin de là, mais parce que j'étais "indiscipliné", "irrespectueux" et "brutal envers ceux qui me sont supérieurs"... Tous ça à cause d'une petite altercation avec un garde du ludus dont j'avais cassé le bras. La seule chose qui m'avait permit d'être toujours vivant était le prix énorme que j'avais coûté.
J'ai donc été revendu à un prix encore plus élevé, puis à nouveau revendu, et encore... Tout ça une année durant.
Jusqu'au jour où j'ai atterri au ludus Lucretii. La somme pour mon achat en a étouffée plus d'un ce jour là. Je m'attendais à y rester encore que quelques semaines, mois tout au plus... Mais jours après jours, semaines après semaines, mois après mois, ça va bientôt faire une année que je suis dans ce ludus subissant l'entraînement intensif du doctore. Avant hier j'ai survécu à l'épreuve finale, j'ai tenu tête face à un gladiateur du ludus durant plus de cinq minutes. Tous me congratulaient, disant que je faisais parti de leur "famille" désormais mais je n'en veux pas de cette vie là, je n'ai eu qu'une seule famille dans ma vie et je ne reverrai plus jamais ne serait-ce qu'un seul de ses membres...
Hier lors de l'annonce des combat du lendemain j'ai pâli. Mon nom a été cité. Quand je regarde autour de moi, d'autres visages semblent s'être décomposés, tous ceux des provocators du ludus en fait et certains autres qui n'ont pas encore passé l'épreuve finale... cinq au total.

Assis dans ma cellule de l'amphithéâtre j'essaye de ne pas laisser la peur m'envahir. Le sol tremble, les murs bougent et des bruits de pas se font entendre. Le verrou est tourné et la voix rauque du soldat m'indique que c'est à moi. J'empoigne ma spartha, la longue épée des provocators, et je met mon casque, je suis prêt à mourir. Je rejoins les cinq autres qui seront avec moi dans l'arène. À mon grand étonnement notre dominus est là.

- L'arrivée du sénateur Furius a bouleversé le déroulement de ces jeux. Une reconstitution d'une grande bataille a été organisée en son honneur. Avec toute sa fourberie le ludus concurrent a réussit à obtenir le rôle de l'armée romaine et que ses gladiateurs ne seront confrontés qu'à de simples novices, vous. Certain d'entre vous pensent qu'ils ne se battront pas... et d'autres qu'ils ne le pourront pas. Ils disent tous ça avant d'être dans l'arène. [le public scande "A mort, à mort !"] Ecoutez... enfoncer ça dans la chair d'un autre homme et ils vont vous applaudir et vous aimer pour ça et vous... vous pouvez vous mettre à les aimer... pour ça. En fin de compte, nous mourrons tous. Nous ne pouvons malheureusement pas choisir notre mort mais... nous pouvons décider comment aller à sa rencontre. Afin qu'on se souvienne de vous comme des hommes.


J'entend les cris de la foule, les hurlements des blessés, le son des armes qui s'entrechoquent... À ma droite, deux esclaves ramènent le corps d'un dimachère, chacun prenant un des deux morceaux du défunt... Mon compagnon de gauche, un gaulois, à peine plus âgé que moi, Timorix, vomi sur ses pieds.
Je m'agenouille un instant pour récupérer une poignée de sable que je laisse glisser entre mes doigts, les cris se sont tus, et une voix se fait entendre.

- Citoyen de Pompei, en l'honneur du sénateur Furius j'ai le plaisir de vous présenter la reconstitution de la grande victoire de son ancêtre Marcus Furius Camillus sur les barbares Gaulois. À ma droite, les troupes Gauloises du barbare Brennus, ils viennent de vaincre les armées romaines dans la bataille de l'Allia et de mettre à sac notre belle Rome...

La grille s'ouvre et nous entrons dans cette immense arène que nous foulons pour la première fois. Je demande à mes compagnons
- Certains d'entre vous ont déjà tué quelqu'un?
- Oui, une fois.
C'est la seule réponse que j'ai obtenu, moi j'avais déjà tué à trois reprises.
- Nous devons rester ensemble si nous voulons survivre, surtout ne pas s'éloigner... Peu importe ce qui arrivera par cette porte, vous maintiendrez vos positions!

- À ma gauche les armées du général Furius qui viennent sauver Rome!

Les grilles s'ouvrent et une dizaine de gladiateurs sortent sous les "Hourras" de la foule. Les paroles de Divico avant la bataille de Bibracte me reviennent alors en mémoire « Pour survivre à la guerre il faut devenir la guerre ». Les gladiateurs ont tous des armes différentes, chacune caractérisant leur style de combat. On est rapidement encerclé mais on reste soudé, il ne faut pas montrer de faille. Les gladiateurs s'approchent mais se heurtent à nos boucliers tandis que nous pouvons contre attaquer avec nos longue épées. Nous en tuons trois avec cette technique.
Soudain l'un des gladiateurs assène un lourd coup de glaive sur le bouclier d'un de mes compagnons qui tombe à la renverse et se fait immédiatement transpercer le corps. L'instant d'après, notre bloc se disloque, chacun la jouant en solo. Seuls Timorix et moi restons sur place, Timorix est sans doute le plus faible du ludus, il manque de courage, de force et de rapidité. Un à un mes compagnons se retrouvent dans une position délicate à deux ou trois contre un. L'un des gladiateur, celui avec la lance, me charge, j'esquive au dernier moment avant de l'embrocher avec mon épée en profitant de son élan. Par pur réflexe, j'attrape la lance des mains de ce dernier. C'est une arme que j'ai appris à maîtriser à la perfection durant mon enfance. Un autre gladiateur est tué par mes compagnons tandis qu'il ne reste bientôt plus que moi et Timorix pour faire face aux "troupes du général Furius". Les bruits de la foule n'ont pas cessé pourtant je ne les entends plus, trop concentré sur mon combat. Timorix s'avère être un combattant bien plus redoutable que ce qu'il pouvait nous laisser entrevoir jusqu'à présent puisqu'il vient de transpercer l'un des gladiateurs avec son glaive. Après un bref regard il me lance

- L'heure de la mort est la seule où l'on puisse se montrer brave.

Je suis moi-même aux prises avec un dimachère. C'est un style de combat qui est porté sur l'offensive mais qui manque cruellement de moyens défensifs, un adversaire muni d'une lance n'en fait qu'une bouchée et je n'ai pas dérogé à la règle ne lui laissant même pas le temps de s'approcher suffisamment pour pouvoir m'asséner un coup de glaive. Timorix vient de mettre au tapis deux autres gladiateurs avec un simple coup de chance puisqu'ils ont tous les deux chargé sur lui de part et d'autre. Timorix s'est alors décalé et les deux gladiateurs se sont embrochés eux-même... Nous ne sommes plus qu'en deux contre deux...
Mais alors que je me bat avec un mirmillon, un Thrace égorge Timorix avant se se tourner vers moi et me crier

- Il n'y a rien pour toi ici... Hormis la mort...

J'anticipe l'attaque du mirmillon et avec un coup de lance bien placé au niveau des jambes je le déséquilibre pour pouvoir le finir au sol avant de jeter ma lance en direction du Thrace qui esquive à mon plus grand désespoir. J'attrape alors le glaive du mirmillon et entame un duel avec le tueur de mon ami. L'échange me paraît interminable jusqu'au moment où je trouve enfin la faille et lui enfonce mon arme en pleine poitrine. Je tombe à genoux, épuisé et bien amoché par les nombreux coups reçus. J'ai la jambe qui pisse le sang et l'épaule gauche déboîtée après tous les assauts parés avec mon bouclier mais je retrouve la force de me relever et de lever les bras sous les acclamations de la foule qui crie "Brennus! Brennus!", dominus avait raison, je commence à aimer ça. J'aperçois la tête de déterré du laniste du ludus concurrent qui avait annoncé le combat et la mine sévère du sénateur. Je ris d'eux, je ris de ma victoire, je ris d'avoir vaincu la mort dans ce combat qui paraissait perdu d'avance.

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Je rentrais en héros au ludus, tous les gladiateurs de la maison Lucretii me félicitaient et m'appelaient Brennus, le nom que j'avais gagné dans ce combat. Même le doctore d'habitude si distant tenait à me féliciter. Je sentis le poids des yeux du dominus peser sur mes épaules, il n'aurait jamais parié que je pourrais m'en tirer vivant, moi non plus d'ailleurs... Impressionné par mes capacités avec une lance, il choisit de me faire combattre dans le style d'hoplomaque.
Mais je n'étais encore qu'au début de ma carrière, qu'au début de ma gloire car après plusieurs combats gagnés j'allais obtenir une place pour mon premier primus, pour le titre de champion...
J'affrontais un mirmillon ce jour là, la foule l'appelait Viriate, une de mes plus belles victoire puisque je devins champion de Pompei, un titre que j'allais remporter huit autres fois dans ma longue carrière. Mais bien plus que la simple victoire, ce jour là fut très spécial car je pu prendre une femme. C'était une gauloise tout comme moi à la belle chevelure blonde. Une esclave du ludus qui était arrivée trois semaines après moi. Elle me donna rapidement un fils que l'on nomma Celadus. Un second fils suivit quelques années plus tard mais il mourut quatre jours seulement après l'accouchement. Ma femme le rejoignit avant d'avoir trente ans, emportée par la maladie.

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Voilà presque vingt ans jours pour jours que j'ai fais mon premier combat dans l'arène. De nombreuses victoires et quelques défaites plus tard, je rentre une nouvelle fois dans cette antre, dans mon antre. Le combat du jour est sine missione. On dit que mon adversaire est une des plus grandes légendes que la gladiateurs n'ait jamais connu, un titan qui se fait appelé Orcus en référence au dieu messager de la mort. J'aime à croire que je suis moi aussi une légende de l'arène. Le colosse n'a, dit-on, subit aucune défaite jusqu'à présent et totalise plus de cent victoires. Il appartient à un ludus itinérant et défie tous les champions d'arènes. Il aurait déjà terrassé le champion de Lecce, Aoste, Mediolanum et même Falco le champion hispanique de Rome. Il m'a défié il y a un mois de cela alors que je venais à peine de reconquérir mon titre de champion de Pompei. Lorsque la grille s'ouvre enfin, j'entends les cris de la foule, je lève les bras pour leur montrer que je vise la victoire avant de me concentrer sur mon combat. Orcus face à moi me lance avec un ton présomptueux.

- J'espère que tu as bien fait tes dernières prières car seuls les dieux peuvent te sauver maintenant.

- Il n'y a qu'un seul dieu dans l'arène, le dieu de la mort. Et il n'y a qu'une seule chose à dire au dieu de la mort : "Pas aujourd'hui".



Une boucherie. C'est le terme qui me vient immédiatement à l'esprit quand je me remémore le combat. Les morceaux de peaux s'enlevaient des deux côtés, chaque coup portait une entaille supplémentaire sur chaque adversaire. Ce fut le combat le plus intense de ma longue carrière et ce fut le dernier... Pourtant j'avais gagné, le corps d'Orcus avait fini par se vider de son sang et ce dernier était tombé, raide mort. Mais l'instant d'après, je m'écroulais à mon tour, paralysé par la douleur des multiples coups reçus.
J'étais resté inconscient durant deux jours et lorsque je me réveillai enfin, la douleur n'avait pas disparu. Dominus me fit appelé

- Voroncius, depuis combien d'années es-tu dans ce ludus?
- Vingt, Dominus.
- Et qu'as tu fait durant toutes ces années?
- Je me suis battu pour honorer la maison Lucretii, Dominus.
- Et tu t'es bien battu... Aussi je voudrais te récompensé en t'offrant la liberté.
- Avec tout le respect que je vous dois Dominus, c'est un grand honneur mais je vais le refuser. Si la liberté signifie quitter le ludus Lucretii, quitter l'arène, je n'en veux pas.
- Tu es loyal et brave Voroncius mais je crains que ta blessure ne mette trop longtemps à cicatriser. Si tu ne veux pas de la liberté alors tu seras mon nouveau doctore.
- ... Bien, Dominus.

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Voilà plusieurs années que je suis doctore. La transition de la lance au fouet s'est faite bien plus facilement que je ne le pensais. J'observe et j'entraîne désormais les nouveaux titans de Pompei. Je veux les amener plus haut que je ne suis jamais allé, qu'ils connaissent la gloire et l'honneur, je veux en faire des dieux. Aussi je ne laisse rien passer, on me dit exigeant mais je suis bien plus que cela, je vise la perfection. La perfection surtout pour mon fils Celanus, ou plutôt Suspirium puellarum comme on l'appelle maintenant. Il a gagné de nombreux combats mais il doit encore s'améliorer, encore et toujours pour devenir un nom qui traverse les âges, une légende qui transcendera les générations futures et un mythe qui se racontera encore dans 2000 ans...

                    ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪     ₪

Il m'a accordé la liberté mais je n'en veux toujours pas. Ce ludus c'est toute ma vie, tous mes moments de bonheur et de gloire et c'était aussi toute la vie de Claudius Lucretius, mon défunt dominus. Tout le ludus est en deuil et c'est bien plus qu'un dominus que j'ai perdu aujourd'hui, c'est un ami.
Des combats de gladiateurs sont organisés au sein du ludus en l'honneur de Claudius. Pour sa mémoire, pour la confiance dont il a fait preuve à mon égard, pour tout ce qu'il m'a apprit et pour beaucoup d'autres choses encore je vais combattre. Je suis confronté à un gladiateur que je juge d'un niveau moyen, un mirmillon qui n'a gagné que cinq combats jusqu'à présent. Je ne combat pas pour l'honneur mais bien pour la mémoire de l'homme que j'estimais le plus au monde. Le combat tourne vite à la démonstration et tous ont pu voir que je n'ai presque rien perdu de ma grandeur passée, mais cette fois-ci je ne célèbre pas ma victoire car j'ai le cœur lourd de la perte de mon Dominus.

C'est Titus, le fils de Claudius, qui a reprit en main le ludus. Il a totalement changé le mode de gestion du ludus, privilégiant le profit au bien-être des gladiateurs. Son père aurait sans doute déploré ce nouveau style. Mais je ne dois pas m'attarder là dessus, je suis doctore et ma tâche est d'entraîner les gladiateurs, d'en faire des titans, des colosses dignes du ludus pour lequel ils combattent et je m'emploie à les conduire au sommet de la gloire.
fiche (c) Semper Eadem


Spoiler:
 


Dernière édition par Voroncius le Sam 19 Avr - 0:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4266
₪ Sesterces : 224
₪ Âge : 27 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: I commit my flesh, my mind, my will to the glory of this ludus and the commands of my master, Lucretius. I swear to be burned, chained, beaten or die by the sword for honour in the arena.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il se comporte étrangement à chaque fois qu'il apperçoit ses deux yeux vairons...
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:08

Yaaa YaaaYaaa

Oh yeees! J'ai bien cru que tu allais nous torturer encore longtemps depuis que je sais que tu veux le prendre! PTDR

Oh puis avec Manu décidément! Please On fait des bébés ensemble?! Please Ils seraient tout bruns et tout hirsutes mais terriblement sexys! lol! (pitié, ne me fouette pas pour mon insolence... ArrowXD)

Bref prend ton temps, mais pas trop quand même, il me tarde de te lire! Yaaa

__________________________



Priam dit bonjour:
 


Dernière édition par Priam le Mar 25 Mar - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 29/03/2013
₪ Ecrits : 2727
₪ Sesterces : 115
₪ Âge : 17 ans
₪ Fonction & Métier : Vestale


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Mon coeur ne peut appartenir qu'à Vesta, n'est-ce pas ?
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:11

Rebienvenue parmi nous! Yaaa Yaaa

Si tu as la moindre question, tu sais où nous trouver! J'ai hâte de pouvoir dévorer ta fiche! Please

__________________________


ô bienheureuses vestales...
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:11

Re Bienvenue mon cher !
Décidément c'est l'époque de la schizophrénie en délire !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8592
₪ Sesterces : 193
₪ Âge : 20 ans
₪ Fonction & Métier : patricienne, princesse des vipères, complotteuse professionnelle et fille à papa


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:12

rebienvenue cheers

__________________________


signa by beylin
adoptez la lici-attitude Lunettes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 26/05/2013
₪ Ecrits : 2156
₪ Sesterces : 59
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Reine des Vipères et femme d'affaires


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Chaque miette de vie doit servir à conquérir la dignité.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Veuve et amante de Publicola
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:20

Mais en voilà une double bonne nouvelle : Voroncius avec Manu Bennett ? Yaaa

Petronius, je t'aime !

__________________________

Si mon sexe me refuse les ambitions qui me dévorent, laisse ma haine et ma soif de pouvoir servir ton ascension. Que ma rage te hisse aux sommets qui me sont interdits et fais qu'en ta réussite je trouve ma consécration. Deviens homme de lumière, je reste femme de l'ombre. Mais brille pour nous deux car la vipère gronde... Son venin te servira tant que tu tiendras parole.  

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 17/11/2013
₪ Ecrits : 625
₪ Sesterces : 3
₪ Âge : 25 ans
₪ Fonction & Métier : Auteur anonyme de pièce de théâtre


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C’est si rare maintenant quand une femme a du tempérament, que quand une femme en a, on dit que c’est de l’hystérie.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Fiancée à Marcus Vinicius
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 18:29

Oh le merveilleux doctore de la famille Lucretii ♥️

Rebienvenue Please

__________________________






2ème cérémonie césar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2398
₪ Sesterces : 59
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 20:38

Rah cet avatar, ce titre de fiche et ce perso ! Please Hâte de lire ta fiche !
Re-bienvenue Wink

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 20:52

rebienvenue ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 326
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mar 25 Mar - 22:54

Merci à tous  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 09/09/2013
₪ Ecrits : 2309
₪ Sesterces : 134
₪ Âge : 15 ans
₪ Fonction & Métier : serveuse à l'auberge de famille


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur:
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 26 Mar - 10:05

RE bienvenue !

__________________________

Never Surrender
Do you now what it's like when You're not who you wanna be Do you know what it's like to Be your own worst enemy Who sees the things in me I can't hide Do you know what it's like, To wanna surrender


Mes Césars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 26 Mar - 18:48

Bienvenue dans le ludus de la victoire !  cheers 

oui, bon, ça se voit pas encore, mais ça va changer, vous verrez !

on t'attendait avec impatience, Doctore.   
Revenir en haut Aller en bas



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 26 Mar - 19:28

MAGNIFIQUE.
C'est un choix de DC qui fait beaucoup d'heureux Very Happy il me tarde de tester tout ça en RP !  Yaaa  Yaaa  Yaaa 

Par contre ... j'ai un peu du mal à imaginer Manu comme étant le pôpa de Travis Laughing ça frappe que moi ? Les deux acteurs collent trop bien pour leur persos respectifs mais pour le lien par contre, ça me semble un peu étrange !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3175
₪ Sesterces : 367
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 26 Mar - 22:37

Comment je déteste le rôle de cet acteur dans Arrow. Mais bon je suis certaine que je vais par contre ADORER ton perso ♥♥ Rebienvenue mon petit chat ♥

__________________________

Brother & Sister
Lucia et Niger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4266
₪ Sesterces : 224
₪ Âge : 27 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: I commit my flesh, my mind, my will to the glory of this ludus and the commands of my master, Lucretius. I swear to be burned, chained, beaten or die by the sword for honour in the arena.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il se comporte étrangement à chaque fois qu'il apperçoit ses deux yeux vairons...
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 26 Mar - 23:36

Lurco a écrit:
Par contre ... j'ai un peu du mal à imaginer Manu comme étant le pôpa de Travis Laughing ça frappe que moi ? Les deux acteurs collent trop bien pour leur persos respectifs mais pour le lien par contre, ça me semble un peu étrange !

Perso pour moi ça va! ^^ Le fiston peut tenir davantage de sa môman! Razz Dans les gènes, y'a pas de plaisir c'est bien connu! PTDR
Ceci étant pour info on a dû supprimer Suspi qui ne s'était pas recensé... Sad Espérons que le rôle ne restera pas vacant trop longtemps! Coeur

Bon allez, je floode pas, c'est pas moi! Arrow

__________________________



Priam dit bonjour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Jeu 27 Mar - 18:16

Ce n'est pas tant pour l'apparence physique, mais plutôt pour l'âge en fait que je parlais de ça Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 326
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Mer 16 Avr - 17:02

Le retard s'accumule très vite...  Wall 
Juste un petit message pour dire que je suis toujours sur le coup et que normalement je finirai avant la fin de semaine.

__________________________

Force et Honneur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4266
₪ Sesterces : 224
₪ Âge : 27 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: I commit my flesh, my mind, my will to the glory of this ludus and the commands of my master, Lucretius. I swear to be burned, chained, beaten or die by the sword for honour in the arena.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il se comporte étrangement à chaque fois qu'il apperçoit ses deux yeux vairons...
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Jeu 17 Avr - 10:51

On prend bonne note! Please On t'attend avec impatience, ô sexy instructeur! Lunettes Razz

__________________________



Priam dit bonjour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4266
₪ Sesterces : 224
₪ Âge : 27 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: I commit my flesh, my mind, my will to the glory of this ludus and the commands of my master, Lucretius. I swear to be burned, chained, beaten or die by the sword for honour in the arena.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il se comporte étrangement à chaque fois qu'il apperçoit ses deux yeux vairons...
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Ven 18 Avr - 18:55

Ooooooh mon Dieu cette fiche! Please Please Please

Ca valait tellement le coup d'attendre! Coeur

Déjà, bravo pour les petites insertions des défis, ça m'a bien fait marrer! PTDR Et puis ensuite, bah écoute j'ai rien de plus à ajouter je crois bien... Razz Tu as fait un doctore plus vrai que nature! Please
Je te pré-valide donc avec grand plaisir! Lèche

Maintenant, on va le regagner ce foutu titre!  Batte Razz

Have fun! Calin

__________________________



Priam dit bonjour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 326
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Ven 18 Avr - 19:01

Merci Sourire 
Et bien sûr qu'on va le regagner ce titre   
Vous allez en baver à l'entraînement  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 02/05/2013
₪ Ecrits : 786
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 25 ans
₪ Fonction & Métier : Rétiaire chez Lucretius


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: La dignité une fois perdue ne se récupère jamais.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Tout va bien, merci.
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Ven 18 Avr - 22:23

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii le doctore! pompom

*Tssss si je suis un VRAI gladiateur moi déjà! *

Comme Priam, j'ai adoré ta fiche Please XD Tu vas l'incarner à merveille et ça fait tellement plaisir ça! love

Bref je te valide définitivement (comme si des fois c'était pas définitif Arrow ) ooooh doctore puissant parmi les puissants! Respect 

__________________________

Ne parie jamais contre moi,
à moins d'envier mon sort.





Récompenses aux Césars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Sam 19 Avr - 9:55

Bienvenue Doctore Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 25/03/2014
₪ Ecrits : 326
₪ Sesterces : 0
₪ Âge : 46
₪ Fonction & Métier : doctore


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: ‘Not today’
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Il appartient à son ludus et à l'arène
Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier. Dim 20 Avr - 10:12

Merci  Sourire 

__________________________

Force et Honneur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voroncius ₪ Un doctore pour les surpasser tous. Un doctore pour les dompter. Un doctore pour les former et dans la gloire les lier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rituels
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» Règlement du Forum ♪
» Fiche de demande de partenariats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Population recensée-