Partagez | 
 

 Lucius Pompeius Publicola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 13:49


Lucius Pompeius Publicola


◊ influent ◊ autoritaire ◊ habile politicien ◊ dangereux ◊ fier ◊ charismatique

→ Issu de l’illustre famille des Pompeii qui s’est maintes fois distinguée dans l’histoire de Rome. Petit-neveu du très célèbre truumvir Pompée qui a fondé la colonie de Pompéi et lui a donné le nom de sa lignée.

→ Son noble héritage lui a ouvert tout droit les portes des magistratures locales comme son père avant lui.

→ Il entretient un niveau de vie fastueux, il en a certes les moyens, mais il n’est pas rare que ses dettes soient plus grandes encore. Des dettes qu’il n’honore jamais, question de statut social. Qui oserait lui réclamer quoique ce soit à lui ? La famille Vettii est l'un de ses soutiens importants.

→ Il a embelli la cité grâce à sa fortune, offre du pain et des jeux à la plèbe qui porte ce généreux donateur dans ses prières. Il est donc surnommé Publicola, « Aimé du Peuple ».

→ Il n’en est pas moins un redoutable politicien à l’esprit retors, capable de briser des vies et des réputations d’un seul geste, d’une seule parole malheureuse pourvu que l’on se dresse en travers de son chemin. Il a d'ailleurs fait montre de son esprit persifleur lorsque le scandale autour de la famille Lorii éclata concernant la jeune fille de Blaseus.

→ Néanmoins, depuis la chute de son illustre grand-oncle et avec l’ascension au pouvoir d’Octave-Auguste, fils adoptif du grand Jules César, il dort moins sereinement sur ses deux oreilles conscient qu’il n’appartient plus à la gens dominante à Rome. Il aimerait que son fils embrasse enfin la carrière politique qui lui tend les bras mais Fortunato préfère la voie des armes. Approché par Claudia Cassia, il a décidé de marier son fils à une Claudii afin d'avoir l'opportunité de redorer leur blason à Rome.

→ Cependant, le pouvoir à Pompéi est entre ses mains et celles de ses amis et il déploiera tout son talent et son énergie afin qu’il en soit ainsi pour longtemps encore. Le récent retour des Licinii le met à rude épreuve et il s'associe avec tous ceux qui pourraient nuire à Murena, jusqu'à comploter avec Licinia, sa propre fille.

→ Helvia sera peut-être sa perte. Il s'est tellement paré des couleurs de la vertu que d'avoir de nouveau succombé à ses charmes le tourmente profondément. De plus, si cela se savait, sa réputation pourrait vaciller.




Cicero, ft Rupert Penry-Jones


Le bras gauche, le pied droit... → D'aussi loin que je me souvienne, je te vois dans le décor, toujours dans l'ombre, toujours à mes côtés. Lorsqu'on t'affecta à mon service, je me demandais bien ce que j'allais faire d'un garçon aux airs aussi pincés. Je découvris bientôt que tu recelais un esprit des plus fins, où l'ironie bataillait avec l'acuité en toutes choses. Alors, malgré ton statut d'esclave, je te comptais bientôt comme mon conseiller, mon ami fidèle, parfois même ma conscience. Il fut tout naturel que lorsque j'héritais de la villa des Mystères tu en devins l'intendant officieux, même si tu es en réalité mon secrétaire. Depuis, tu veilles sur ma maison et les miens, sans jamais pourtant sortir de ta condition. J'ai tendance à te traiter différemment que les autres esclaves et je n'ai cure de ce qu'on pourrait en conclure. Lorsque je suis quelque part, tu n'es jamais bien loin.


Flavia Pompeia Lupida, ft Lena Headey

Domina de mon coeur → Tendre dame qui étendit avec doigté son empire sur mon âme. Voilà plusieurs années que tu partages ma couche et ma vie et aucun de mes sentiments pour toi ne se sont érodés. Je n'ai jamais été un grand sentimental. Dès que je fus en âge de le comprendre, je pris l'idée de mon futur mariage arrangé comme une nécessité pour mon élévation. Lors de nos noces, je fus agréablement surpris de ton apparence : tant de grâce, tant de délicatesse et de beauté en une seule femme, c'était inespéré. Certes, je ne suis pas sentimental, mais je n'en suis pas pour autant aveugle ! Ta vue m'enchanta et je me découvris une douceur insoupçonnée lorsque j'effeuillais tes nombreux voiles pour la première fois. Nos corps s'unirent comme s'ils étaient destinés l'un à l'autre dès la nuit de noces, nos esprits ne tardèrent pas à en faire autant. Au bout de quelques semaines de vie commune, nous découvrîmes que nous nous entendions en tout et je te comptais dès lors comme mon conseiller le plus cher. Depuis, tu es la mère de mes enfants et j'admire ta façon de veiller sur notre famille. Rien ne pourrait m'éloigner de toi. Tout du moins tant que j'ignore la vérité sur mon fils...


Marcus Pompeius Fortunato, ft Simon Woods

Filii mei → Mon fils, ma fierté, mon avenir. Je t'ai vu grandir avec passion, j'ai façonné un monde qui pourrait accueillir tes premiers pas et j'ai tracé ta route pour qu'elle soit la plus douce possible. Que de longues heures nous avons passées à discuter, lorsque tu étais petit, de la politique de la cité et de l'histoire des Pompeii. Nous avons ri, nous avons partagé beaucoup de choses. La fracture qui s'est faite entre nous, depuis que tu as revêtu la toge virile, je n'ai pas voulu la voir au début. J'ai préféré la nier, tout simplement, continuant à insister sur le destin que je voulais pour toi. Il est clair aujourd'hui que nous ne regardons plus dans la même direction, et, au milieu de nos disputes, cela me désole au plus profond de mon être. J'aimerais que tu sois épanoui et heureux mais je ne peux me résoudre à te laisser te perdre dans les armes et le sang. Qui pourra me remplacer au sénat de Pompéi lorsque le temps sera venu, à part toi ?
Spoiler:
 


Pompeia Septima Aurea, ft Holliday Graigner

Filia mei → Ma fille aînée, ta place dans la famille te destinait à faire un mariage qui, s'il n'était pas marqué du sceau de l'amour, devait apporter plus de force aux Pompeii. J'ai vu, dès ton jeune âge, que tu étais consciente de cette tâche et que tu t'efforçais chaque jour d'être plus parfaite, pour le futur époux que je te choisirai. J'ai toujours été maladroit, face à ce besoin croissant que tu avais de reconnaissance. Ne souhaitant pas affaiblir ton caractère, je me suis posé comme figure paternelle inflexible et t'ai mariée à un homme qui avait l'âge d'être mon père. Lorsque je te vis liée à jamais à cet homme, j'en consentis un vif dégoût mais la politique est une maîtresse exigeante et je fis rapidement taire mon sentiment. Aujourd'hui, je sais que tu te sens trahie et je ne peux t'en vouloir. Je ne peux te demander pardon, mon orgueil me l'interdit mais j'espère que tu sauras un jour comprendre que j'ai agi au mieux pour notre famille, et qu'il n'est pas trop tard pour me conserver ton attachement.


Pompeia Virginia, ft  Saoirse Ronan

Petite vestale → Mon doux papillon, je n'ai jamais eu le coeur de te tenir longtemps rancune. Déjà toute petite, tu faisais tourner en bourrique tes esclaves et précepteurs. Plus tard, c'est à ma personne que tu destinas le même sort : non tu n'épouserais pas celui que je t'avais choisi, tu préférais être vestale, un point c'est tout ! Et tu traças ta route. Je n'ai jamais été aussi fou de rage que lorsque je l'ai appris, intérieurement j'entends. Mais, je te pardonnais bien vite car je reconnaissais trop en toi mon caractère et je ne pouvais donc qu'apprécier ton côté volontaire. Aujourd'hui, je ne pourrais être plus fier car tu appuies mes décisions politiques avec grâce et tact. Même si notre pudeur réciproque nous empêche bien souvent d'exprimer nos sentiments vis à vis de l'autre, tu sais que je tiens à toi et c'est ce qui compte.


Pompeia Praedita, ft  Merve Bolugur

Soeur cadette → Nous avons deux caractères explosifs toi et moi : je suis autoritaire et tu es têtue comme une mule. Malgré tout, je ne suis jamais loin de toi, et inversement. Notre relation connaît des troubles parfois mais tu m'es très chère et tu le sais. J'ai toujours souhaité te protéger de tout : de la colère de notre père, de tes prétendants qui n'étaient jamais assez bien, de ta folie pour le théâtre. J'ai même pris quelques coups de bâton à ta place, alors que nous étions enfants. Parfois, je me dis que jamais je ne te marierai, mais je suis trop prudent pour négliger une telle opportunité.  Si cette conversation flotte entre nous, aucun de nous ne l'aborde, de peur de déclencher les événements. Je ne le sais pas encore mais je serai extrêmement soulagé quand tu t'unieras à Marcus, que je pourrai enfin nommer frère à juste titre.


Flavia Albina, ft  Tamsin Egerton

Uxor fratris → L'affection que j'ai ressenti pour toi lorsque je t'ai connue n'a d'égal que ma colère aujourd'hui. Tu es la soeur de mon épouse et je t'ai acceptée dans ma famille comme l'un des miennes. J'ai joué le rôle du patriarche et t'ait fait épouser un parti avantageux. Malheureusement, il s'est avéré faible et peu regardant quant à ses amitiés. Le drame fut qu'il s'acoquina avec l'un de mes ennemis, un jeune homme aux dents longues qui non content de te prendre pour maîtresse te soutira également des informations sur ma campagne alors. Je ne t'ai jamais pardonné cette maladresse même si je n'ai pas cru une seule seconde que tu m'avais trahi à dessein. Alors que nos rapports se sont cristallisés autour de la rancoeur due à ton divorce et à cette trahison, le point de non retour fut atteint lorsque tu conçus Flavius, hors mariage. Non contente d'avoir mis en péril ma carrière une fois, voilà que tu attirais l'opprobre sur notre domus. Je t'ai arraché ton enfant pour en faire le mien et je ne le regrette pas une seule seconde. Que ton influence néfaste ne s'approche pas de lui...


Marcus Vinicius, ft  James Purefoy

Proximus amicus → Je me suis toujours targué de ne pas posséder d'ami, voyez-vous ils sont soit fourbes, soit décevants et toujours inconstants. Malgré mes réticences, j'ai à mes dépends succombé à ton charme légendaire Marcus et je dois avouer que peu de gens savent me faire rire comme toi. Serait-ce cette conversation que nous eûmes il y a maintenant presque vingt ans, lorsque tu me révélas ta profonde inimitié pour Murena, qui noua entre nous une sorte de lien indéfectible ? Quel écho que cette haine que tu lui portais, écho à la mienne. Depuis lors, nous sommes restés amis proches et je converse à loisirs avec toi, que ce soit pour affaires ou pour un sujet plus léger. Si tu affectionnes moins les débats politiques que moi, j'aime t'entendre raconter les campagnes militaires auxquelles je n'ai pas participé : nous sommes en quelque sorte complémentaires.


Demetrius, ft  Bradley James

Obséquieux → Oh toi, je te connais depuis longtemps et pourtant, ces années n'ont pas adouci l'opinion que je me fais de toi. Tu dégoulines d'ambition mon ami, que tu maquilles avec ta trop grande prévenance, et si chez la plupart des gens, cela ne me dérange guère, je sens chez toi un fond d'instabilité qui ne me plaît pas. J'ai l'impression que tu te prends un peu trop pour le calife à la place du calife à la villa Bella Julia. De plus, tu as plusieurs fois essayé de chercher des noises à Cicero, et cette seule raison me suffit pour fuir ta présence, ou tout du moins la trouver désagréable. Dernièrement, je crois avoir surpris certains regards qui ne trompent guère mais je ne suis pas certain de ce que j'avance. J'ai donc soufflé à Cicero de se montrer soudain beaucoup plus aimable avec toi... Nous verrons bien si je peux te prendre à ton propre jeu.


Lucius Aquillius Maximus, ft  Channing Tatum

Mini Marcus → J'ai vu d'un bon oeil ton arrivée dans la vie de Marcus : un fils spirituel, voilà ce qui lui manquait ! Je sais que tu couvres ses arrières, sur le champ de bataille comme dans la cité. Je reconnais en toi la personnalité de mon frère lorsqu'il était jeune, je ne peux donc que t'apprécier ! Parfois, il m'arrive de te solliciter pour connaître l'état d'esprit de ton mentor, afin de ménager sa susceptibilité. De toute façon, il me mentirait en me disant qu'il va pour le mieux afin de ne pas m'inquiéter. Mais sois un bon garçon, viens voir ton éponyme s'il y a quelque chose qui le tracasse. D'ailleurs, pour toi, ma porte sera toujours ouverte. La famille de Marcus est aussi la mienne.


Atia Aquillia Pia, ft  Nina Dobrev

Femme de mini Marcus → Voici une jeune personne qui n'est guère ravie de ses épousailles et qui plus est, fait partie de la famille éloignée de ma chère Murène... Deux raisons pour moi de m'intéresser à vous. Déjà parce que j'aime bien votre époux et que je ne vois pas pourquoi vous ne verriez pas les choses sous un angle différent et beaucoup plus positif. Me voilà donc parti à essayer de vous convaincre des bienfaits du mariage, car rien ne m'arrête, n'est-ce pas ? Et puis, si au passage, vous pouviez me soutenir politiquement, comme le fait votre mari, nous n'en serions que plus amis n'est-ce pas ?


Claudia Cassia, ft  Astrid Bergès-Frisbey

Alliances → Le nom de votre famille ne m'est guère inconnu mais je ne m'en vante pas, pour des raisons que je tairais ici. De plus, je ne vous estime pas seulement pour votre gens : vous êtes une vestale tout comme ma fille et vous êtes également la petite protégée de Marcus. Voici trois excellentes raisons de vous faire confiance n'est-ce pas ? Si bien que lorsque vous êtes venue me proposer d'unir nos familles, sous mon flegme légendaire s'est éveillée une joie profonde. Mon fils ne sera-t-il pas ravi de trouver en votre cousine une future femme si jolie et si noble ? Je ne lui en ai pas encore parlé mais l'affaire est entendue. Le reste n'est que détail !


Claudia Rufia, ft  Anya Summers

Future belle-fille → Vos atours charmants, votre esprit bien fait, tout cela m'a enchanté dès que je vous ai parlé pour la première fois. J'étais persuadé d'avoir déniché là l'épouse parfaite pour mon fils, qui serait à même de servir nos desseins familiaux. Mais plus je vous cotoie et plus je distingue votre ambition déguisée. Elle ne me déplait pas chez une femme qui sait garder sa place et j'ai l'impression que si nous continuons à nous allier, nous effectuerons de grandes choses ensemble. Bien entendu, ne vous avisez jamais de trahir mon fils, d'une quelconque façon, cela je ne saurai vous le pardonner...


Gaius Claudius Agrippa, ft Brad Pitt

Tribun allié ou pas → Dîtes donc les Claudii, il me semble que vous vous multipliez dernièrement. Bien loin de m'être désagréable, cette perspective me fait reconsidérer mes alliances. Si je suis en train de conclure un mariage entre Rufia et mon fils, je n'en délaisse pas pour autant le reste de votre famille. Et par là, oui, je parle de vous. Vous qui fûtes renvoyé ici par punition mais dont l'orgueil et la fierté ont fait écho jusqu'à Pompéi. Comment négliger un homme tel que vous ? Nous pouvons nous entendre, je le sais, et donner ensemble un coup de pouce à votre carrière. Mais si je ne vous offre pour le moment que mon sourire et mon appui, ma méfiance est belle et bien là, car je sais que votre envie de gravir les échelons vous pousse à vous allier également à mes ennemis. Et si les ennemis de mes ennemis sont aujourd'hui mes amis, qu'en est-il des amis de mes ennemis n'est-ce pas ? Je demeure donc circonspect. Nous verrons bien vers qui penchera votre allégeance...


Licinia Domitia, ft Hanna Mangan Lawrence

Socius → L'ennemi de mon ennemi est... blablabla, nous connaissons cette phrase par coeur mais s'avère-t-elle toujours juste ? Quant à vous, jeune fille, je ne peux m'empêcher de ressentir un brin de soupçon à votre égard : votre père serait-il assez fourbe pour vous envoyer prétendant tramer un parricide ? Il en serait bien capable. De plus, vous approchâtes d'abord ma fille, ce qui me hérissa au plus haut point. Oser aborder ainsi mon enfant, quelle outrecuidance ! Et vous tractez en plus avec mon meilleur ami ? Soit, je consens à vous laisser approcher mais soyez malgré tout sur vos gardes : ceux qui me trahissent le payent toujours.


Numerius Petronius, ft Christian Antidormi

Trouble fête → Un garde pour sa fille... Ce crétin ne pouvait qu'inventer cela pour venir troubler les plans qu'il ignore encore. Je n'ai pas d'avis sur vous, vous n'êtes qu'un personnage qui me gêne et qui pourrait découvrir ce que nous tramons, Licinia et moi. Alors il m'arrive de faire en sorte de vous balader, pour ménager une entrevue avec votre protégée : souvenez-vous, j'ai fait en sorte de vous envoyer à l'autre bout de la ville sous un prétexte quelconque il y a peu de temps, j'espère que cela vous aura dégourdi les jambes !


Priam, ft  Jake Gyllenhaal

L'espion qui m'aimait → Eh vous, la montagne de muscles qui plaît aux jeunes filles ? Bien, vous savez que je ne goûte que peu les danses mortelles que vous opérez dans l'arène mais elles me sont nécessaires. Quand Titus vint m'annoncer que vous seriez le nouveau champion, j'étais dubitatif mais je vous ai laissé faire vos preuves et je n'en fus guère déçu. Depuis, je vous trouve presque sympathique et alors que j'approche petit à petit l'ambiguë Licinia, elle me propose une alliance d'un tout nouveau genre : serez-vous prêt à espionner avec doigté et finesse mon ennemi juré ? Si tel est le cas, vous deviendrez mon nouveau dieu... de l'arène bien entendu !


Helvia Claudia Scaevola, ft Eva Green

Amante → Même mon ami Marcus n'était pas au courant de ce qu'il y eut entre nous, c'est te dire ! J'étais jeune et je revenais de mon service militaire, souviens-toi. J'avais l'ambition qui me dévore encore mais je la masquais moins. Nous fréquentions les mêmes cercles et tes magnifiques yeux m'attirèrent de façon irrépressible. Ma droiture légendaire ne fit guère long feu quand je compris que tu étais malheureuse dans tes épousailles. Comment gâcher une femme si belle dans un lit trop froid ? Nous partageâmes de longues nuits brûlantes avant que nos chemins se séparent. Quand je rentrais à Pompei, j'étais loin d'imaginer que je t'y retrouverai, 20 années plus tard ! Les ans n'ont guère abimés ta frimousse de renarde ni érodé ton ambition, tout comme la mienne. Cependant, ton retour loin d'entériner la fin définitive de notre histoire n'a fait que la raviver, plus compliquée que jamais. Car je me retrouve écartelé entre l'amour et le respect que je porte à mon épouse et le désir insatiable que j'éprouve pour toi. Je sais que jamais tu ne me nuirais à dessein mais sait-on ce qui découlera de notre faute...


Nasica, ft Gemma Arterton

Entremetteuse → Non mais vous y croyez vous à une esclave qui s'adresse sur ce ton à un patricien sans faille et sans reproche ? C'est à en tomber de son fauteuil... Encore heureux, je sais qui t'emploie petite, si bien que tes frasques, je te les passe, surtout lorsqu'elles contribuent à ma réconciliation avec ta domina. Depuis, notre relation évolue petit à petit. Nous sommes partis du mauvais pied mais aujourd'hui je sais que tu veilles sur nos secrets et je t'en suis reconnaissant. J'en viens même à apprécier ton esprit, comme quoi, je ne suis pas si obtus qu'on pourrait le croire... Je sais que tu peines parfois à m'accorder toute ta confiance, de peur que je brise une fois pour toutes les liens qui m'unissent à Helvia, ainsi que son coeur, mais le chemin que j'ai à présent emprunté ne peut plus être rebroussé.


Titus Lucretius Fronto, ft Tom Hiddleston

Laniste sous mon aile → Ah la jeunesse ! Elle s'épuise en courant les jupons dès qu'elle le peut et vous n'êtes guère en reste de ce côté là. Notre famille a toujours soutenu le ludus des Lucretii, soutien mutuel bien entendu vu que vos champions nous représentent régulièrement. Si bien que lorsque je compris que vous vous étiez fourré entre les cuisses d'une jeune patricienne, lui dérobant son honneur et que cette information venait aux oreilles de votre père, je choisis de vous couvrir. Je ne sais trop ce qui me prit alors, j'aime bien les mauvais garçons, mon meilleur ami en est un lui-même. Et puis je reconnaissais chez vous une sorte d'ambition, mêlée à ce côté décadent. J'espère aujourd'hui faire ressortir le meilleur de votre caractère, pour que vous fassiez honneur à votre héritage. Votre conduite me navre mais je vous tiens à l'oeil, avec une certaine bonhommie malgré tout.


Lucretia Ilithyia, ft Freya Mavor

Adorable folle → Pauvre petite chose que voilà. Vous êtes jolie comme un coeur et la moitié de la ville vous prend pour une folle. Mais j'ai eu l'habitude de fréquenter votre famille et je sais que votre père se trompait sur vous. Vous êtes bien plus retorse et attentive que les gens veuillent bien croire. Et tant mieux pour nos affaires ! Dès que votre père vous délaissa, je fus présent pour votre frère mais surtout pour vous, car votre situation m’émouvait quelque peu : une figure paternelle de substitution, voilà ce que je devenais pour vous, en quelque sorte. De plus, comme je considère le ludus de votre frère comme un investissement d'importance, je tiens à ce que tout demeure sous contrôle. Je passe donc régulièrement par vous pour prendre des nouvelles, sans vexer Titus, qui est un homme orgueilleux. Et puis sait-on jamais... Si vous appreniez en ces lieux quelque chose qui pourrait me nuire, j'espère que l'affection que je vous porte sera alors réciproque. Car nous souhaitons tous deux que votre ludus demeure le meilleur de Pompéi n'est-ce pas ?


Marius Valinius, ft  Liam Mcintyre

Bodyguard → Vous m'êtes apparu comme un homme honorable, dès que j'ai entendu parler de vous. Encore me fallait-il le vérifier et j'ai arrangé une rencontre dès que vous avez posé un pied dans Pompéi. J'ai choisi de vous faire confiance en vous demandant de veiller sur ma fille et de me rapporter ses fréquentations. Tâche ardue mais je sais que ce ne sera pas impossible à un homme de votre trempe !


Livia Valinia Larinus, ft  Natalie Dormer

Soupçonneuse → Si j'ai réussi à convaincre votre époux de ma franchise, il n'en est pas de même pour vous. Je vois bien que vous continuez à me soupçonner d'avoir quelques mauvais tours dans ma manche. Puis-je réellement vous en vouloir vu ma réputation et ma fonction de politicien ? Pas vraiment... Mais cela ne m'empêche pas de tenter de gagner votre confiance dès que j'en ai l'occasion.


Kaeso Ausonius Faustus, ft Sacha Baron Cohen

Curieux personnage → Dire que je fraye avec vous... Cette idée m'insupporte mais puis-je réellement me passer d'une source d'informations, même aussi trouble que la vôtre ? Il semblerait que non. Nous ne sommes pas du même monde mais il y a une valeur que nous comprenons tous deux : l'argent. Vous êtes gourmand mais qui aurait envie de subir vos foudres ? Toutefois faites attention, je n'apprécie que peu la trahison. Vous pouvez murmurer sur moi auprès de mes ennemis, mais choisissez alors bien vos propos.


Circea Valens, ft Katie McGrath

Trop jolie Circée → Cela fait des années que je fréquente votre cousin, Cassius, qui a importé bon nombre d'objets luxueux qui trônent à présent dans la Villa des Mystères. Je ne fus que peu surpris lorsqu'il me demanda, un peu penaud, de garder un oeil sur vos agissements, lorsqu'il n'était pas là pour le faire et que j'en avais moi-même l'occasion. Vu que je suis fidèle en amitié, je me suis fait un devoir d'accéder à sa requête et il se peut que vous surpreniez mon regard traîner dans votre direction assez souvent. Après tout, vous avez une réputation exécrable et je n'aimerais pas que vous compromettiez des personnes qui me sont chères.


Cassius Circeus Vopiscus, ft Todd Lasance

Ami fidèle → Notre relation a débuté par des affaires. Tu as la boutique la plus achalandée de Pompéi et j'aime me fournir en objets rares et précieux. Rapidement, nous en sommes venus à parler politique et je fus surpris de voir que nous nous ressemblions dans notre vision des choses. Notre amitié fut parachevée lorsque tu me servis sur un plateau d'argent les secrets d'un plébéien qui oeuvrait contre moi. C'est donc sans hésiter que j'acceptais lorsque tu me demandas de surveiller ta cousine, me poussant dans un jeu qui peut-être allait m'échapper...


Caius Licinius Murena, ft  Craig Parker

Inimicus → Il y a des inimitiés qui se forgent dans le sang et la mort. Telle est la nôtre. Déjà nos pères se détestaient et complotaient à qui mieux mieux, jusqu'à ce que l'un chute et que l'autre triomphe. Ta famille estime mon père responsable des médisances lancées sur le tien et qui le poussèrent à se pendre. Jamais je ne dirai mot là-dessus, à part bien entendu, pour farouchement nier ces accusations. À l'aube de mon mariage, un second sujet de querelle vint naître : les esclaves de ma future épouse murmuraient sur une aventure qui eut lieu entre toi et Flavia. Je ne l'ai jamais interrogée sur cela et je l'ai farouchement aimée, comme une autre revanche sur toi d'abord, et pour ses nombreuses qualités ensuite. Tout ce mélange explosif fait que je te hais, du plus profond de mon être, et que ton retour inopiné ne m'enchante guère. Tu devrais faire attention et te tenir loin des oliviers ou des bûchers funéraires : on dit suffisamment que l'histoire se répète.


Cnaeus Loreius Tacitus, ft  Ben Whishaw

Pusillus Inimicus → J'aime l'idée de me voir comme un vieux lion qui défend âprement son territoire depuis des années. Licinius est cet autre vieux félin, le Némésis de la famille Pompeius. Et c'est alors que, lorsqu'on croit se reposer tranquillement sur les ossements de ses ennemis, un jeune fauve surgit dans l'arène. La crinière à peine formée mais les dents aussi longues que les vôtres, peut-être même plus. Sachez Cnaeus que, malgré le fait que vous soyez mon cousin, je n'oublie pas l'alliance déplorable de ma tante avec votre raté de père, que j’œuvrais à couler comme il se doit jadis. S'il s'est laissé démonter, vous me semblez être un adversaire plus redoutable mais quoi de mieux pour se maintenir en forme ? J'attends de voir de quelle étoffe vous êtes faits. Venez donc faire vos griffes, je vous attends...


Quintus Aelius Coclès, ft  Mads Mikkelsen

Inquisitio → Qu'on se le dise, votre oeil torve ne me revient pas, je ne sais pas si c'est parce qu'il ne vous en reste qu'un mais c'est un fait ! Depuis votre arrivée ou plutôt votre retour, j'enrobe mon mépris à votre égard de petites piques éparses, lorsque nous sommes en présence l'un de l'autre. Mais vous êtes là au nom de l'empereur, afin de constater à quel point nous l'adorons. Eh bien là non plus, vous ne réussirez pas à me coincer. Si Auguste ne me revient pas lui aussi, bien habile celui qui réussirait à le prouver ! Alors remballez cet air sombre et épargnez-moi votre vue, si possible.


Aelia Pertinax, ft  Asia Argento

Messager → Autant je grince des dents lorsque j'aperçois votre père, autant vous me faites l'effet contraire. Votre intelligence dans les matières politiques, qui est tout masculine, m'a plu dès lors que je l'ai décelée et je sais que Coclès passe par vous pour me faire entendre certaines choses. De plus, vous êtes la nièce de Marcus, alors comment pourrais-je vous tourner le dos ? Malgré tout, je me méfie : votre père est retors et vous tenez de lui. Vous attendez la faille et je fais en sorte de ne pas vous ménager dans cette quête.


Sextus Naevius Versutius, ft  Michael Fassbender

Laniste rival → Notre relation est ambiguë, car par respect pour Titus, je ne fais guère d'effort pour vous être agréable. Pourtant, vous me semblez être un homme respectable, qui fait tourner son ludus d'une main de maître, contrairement à mon protégé qui se noie dans l'alcool et la luxure. Mais les jeux sont ainsi faits que à mes yeux, vous servez les intérêts des Licinii et c'est quelque chose de rédhibitoire.


Aelia Julia, ft  Bridget Regan

Impertinence → Vraiment ma dame, je crois que vous avez le don de me faire tourner chèvre. Vous voilà arrivée et vous affirmer ne point aimer Pompéi, si inférieure à vos yeux à la grande cité qu'est Rome. Par là-dessus, vous ne jurez que par Auguste, ce qui a le don de me vriller les nerfs. Et allez savoir pourquoi, je continue à batailler avec vous afin de vous faire changer d'avis, tout du moins sur Pompéi...


Vettia Valeria Cicurina, ft  Emily Browning

Dette → Votre famille joue allégrement aux jeux des élections depuis suffisamment longtemps pour que les Pompeii ne vous ignorent pas. Depuis que j'ai été élu Duumvir de la cité, je sais que j'ai une dette envers les Vettii, une immense dette car votre oncle m'a soutenu. Et pourtant, aucun d'entre vous n'est jamais venu réclamer son dû. J'essaye d'oublier que je suis votre débiteur et vu que vous ne tentez pas de me le rappeler, vous m'êtes donc sympathiques. De plus, Cicurina, vous me regardez toujours avec vos grands yeux plein d'admiration, ce qui ne fait que renforcer mon respect pour votre gens. Sachez donc que le moment venu, j'honorerai sans faillir ma dette et pour ma part, j'espère pouvoir compter sur votre soutien encore longtemps.


Actium, ft  Sebastian Stan

Souvenir → Vous reconnaîtrais-je aujourd'hui ? Vous avez revêtu les traits d'un féroce gladiateur alors que je me souviens d'un frêle garçon avec qui je partageais des jeux d'enfants, le temps d'une soirée. Lorsque la guerre civile se déclara dans Rome et que je vous croisais alors, vous et votre famille, vous cachant pour sauver votre vie, je dus longtemps lutter pour ne pas vous emmener avec moi. Mais quelle folie cela aurait été ! Non, je me rendis à l'évidence et laissait la ville à feu et à sang, suivant mon père jusqu'à Pompéi, au triple galop. Aujourd'hui encore, l'image de vos yeux implorants me hantent parfois. Je vous ai retrouvé plus tard, quand César nous gracia, mais comment faire comprendre à un enfant de votre âge que je n'avais pas eu le choix ? Que ce qui se jouait alors nous dépassait tous les deux ? Si je vous retrouve un jour, peut-être aurais-je la possibilité de me faire pardonner.


Maximus Cornelius Scipio, ft  Sullivan Stapleton

Escorte → Ah là là, c'est bien parce que Marcus Vinicius ne tarit pas d'éloge sur vous que je vous ai proposé de m'escorter à l'occasion du début de la campagne électorale. Depuis le tremblement de terre, les vils serpents de Pompéi sont de plus en plus audacieux et il me siérait mal de mourir avec une dague plantée dans le dos. Vous m'avez l'air d'être un homme de confiance mais votre caractère m'agace. Vous n'aimez pas les politiciens n'est-ce pas ? Eh bien sachez que je ne suis pas fanatique des soldats, alors votre ironie, vous pouvez vous la garder, à moins de vouloir y trouver du répondant.


Arria, ft  Kaya Scodelario

Informatrice → Notre rencontre ne date pas d'hier, mais si je t'ai marqué l'esprit, je n'en ai plus aucun souvenir pour ma part aujourd'hui. J'ai reconnu dans tes yeux cette soif de pouvoir et sachant ta position, sans mauvais jeux de mots, j'ai entrevu ce que nous pourrions faire afin de nous entre-aider. Je n'use pas de tes charmes mais de tout ce que tu pourrais me révéler sur tes clients, quant à moi, je te paye très régulièrement en récompense de ce loyal service. Jusqu'alors, il s'agit d'un investissement très fructueux : tu ne m'as jamais déçu. C'est d'ailleurs toi qui m'a parlé d'Umbrius et de ses fréquentes visites.


Camilia Aemilia, ft  Tabrett Bethell

Mercenaire → Je croyais avoir trouvé la femme qu'il me fallait, pour me débarrasser du fâcheux Atticus, et ce très discrètement. Tu m'as été recommandée par une bonne connaissance et je n'ai pas hésité à faire appel à tes services. Malheureusement, problème il y eut lors de ta mission et aujourd'hui, je ne sais comment démêler cet embroglio. Je te garde cependant sous la main : une femme avec tes talents peut toujours servir.


Licinia Cornelia Laelia, ft  Lotte Verbeek

Grand froid → Votre nomen est déjà en soi un problème, mais ajoutez à cela que vous fréquentez plus qu'assidument ma belle-coeur et que vous poussez jusqu'à vous entendre comme larrons en foire, forcément, nous ne sommes pas faits pour nous entendre. Vous me fîtes pourtant vos yeux de biche, si sûre de vous car vous ployez certainement les hommes assez facilement. Ce ne fut pas mon cas et je ne tombais pas sous votre charme, même de convenances. Je crois que vous l'avez mal pris...


Caeso Epidius Statius, ft Richard Madden

Marchand d'esclaves → Un visage que je connais depuis un certain nombre d'années. Si tu n'étais que le fils du marchand d'esclaves qui jouait alors avec les petits Lucretii, tu es aujourd'hui un homme presqu'accompli qui aime le travail bien fait. Tes esclaves sont toujours de bonne qualité et je n'ai pas à me plaindre de nos affaires. Il me semble que tu tournes à présent autour d'Ilithyia, et point seulement pour jouer. Or, je suis son père de substitution et il te faut entrer dans mes petits papiers. Libre à toi de faire montre de ton soutien de différentes manières : entrer dans ma clientèle, être un allié de poids et peut-être alors consentirais-je à parler en bien de toi à Lucretia.


Cornelius Maestus, ft Alexandre Astier

Bas les masques → Je n'oublie pas la déception poignante que je ressentis lorsque tu m'indiquas la nouvelle allégeance de ta troupe, toi que j'avais accueilli presqu'en ami sous mon toit, car tes pitreries scéniques ravissaient ma soeur. Et puis ton fond de mélancolie me plaisait bien mais à présent, je ne peux poser les yeux sur toi qu'avec hauteur. Jamais je ne pardonne à ceux qui me tournent le dos et pour la première fois, cela me peine...


Ausonia Rufia, ft Sophie Turner

Petite citoyenne → Notre rencontre est due au hasard mais quelque chose chez toi m'a poussé à prendre ta défense. Il faut dire qu'alors mes licteurs te traitaient comme un animal au milieu du passage et si on peut me reprocher beaucoup de choses, on ne peut guère m'accuser de cruauté envers les esclaves. Et puis tu travailles chez ce bougre d'Ausonius n'est-ce pas ? Voilà qui pourrait servir mes affaires.


Marcus Cornelius Felix, ft Chris Hemsworth

Je flaire l'arrivisme → Votre exil vous déplaît, vous ne vous en cachez guère et je sais que vous êtes un charmeur. Ne tourniez vous pas autour de Praedita, avec votre blonde chevelure ? Vous pourriez être un bon parti. J'aime de plus votre esprit éminemment politique et je comprends votre frustration. Vous avez un nomen qui m'intéresse alors pourquoi ne pas nous soutenir mutuellement ? Du moins, jusqu'à ce que je m'aperçoive que vos moeurs sont des plus licencieuses...


Dina, ft India Eisley

Ombre de ma soeur → Sous cette frimousse angélique se cache un véritable petit démon, et j'en sais quelque chose. Tes frasques incessantes feraient tourner en bourrique n'importe quel maître, mais dans cette histoire, je suis l'artisan de mon propre malheur. Je t'ai offerte à ma soeur lorsqu'elle avait un moral vacillant juste après la mort de notre père et tu as su lui rendre le sourire qui lui va tant. Voilà pourquoi j'ai tendance à te passer beaucoup de choses et puis... il faut avouer que ton humeur toujours joyeuse me plaît, mettant beaucoup de vie dans notre villa.


Octavia Licinia Camilla, ft Rachel Weisz

Froideur étudiée → Je vous ai croisée jadis, jeune femme souriante et polie dans une soirée. Nous avons passé quelques instants à converser et à rire, je vous ai trouvée jolie, vous m'avez certainement trouvé arrogant et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu'à ce que je vous retrouve ici, des années plus tard, au bras de mon ennemi juré. Que voulez-vous, le destin nous joue des tours et il me faut aujourd'hui vous considérer comme une ennemie à présent. Pourtant, dans mes souvenirs, vous n'aviez rien de détestable.


Laetonia Hosidia Livia, ft Natalie Dormer

Tombons le masque... ou pas → De beaux yeux sous un masque, croisés lors d'une fête tout ce qu'il y a de plus anonyme. Est-ce votre air ennuyé, est-ce votre langue acérée ou alors ces yeux justement, qui m'ont mis sur la piste. Je sais que c'est vous Laetonia, mais vous ne savez guère que c'est moi. Pourtant, votre grand-mère commence à me tourner le dos, je le sens. Elle me fuit dès lors que je pénètre dans votre échoppe, vous fichant sous mes griffes, comme un présent. Je ne peux m'en plaindre mais je redoute vos nouvelles amours de plébéien, et elles ne me plaisent guère. M'en direz-vous plus Laetonia, saurais-je lire dans ces yeux plus avant ce que vous dissimulez ? Le jeu me plaît... Peut-être un peu trop.


Ausonius Niger, ft Zayn Malik

Petit espion → Toi, tu es un roublard. De toute façon, pour travailler chez les Ausonii, il faut l'être un peu voire beaucoup n'est-ce pas ? Les talents comme les tiens sont rares, tu es discret, tu as plus d'un tour dans ton sac et tu sais glaner des informations fort intéressantes. Alors je te paie bien, ainsi que ton maître. Dernièrement, c'est la conduite adultère de la fille d'un magistrat que tu m'as rapportée et ce détail m'a bien servi durant la campagne. Mais je ne suis pas aveugle, ton allégeance s'achète et je sais donc qu'elle ne vaut pas grand chose...


Kerta, ft Lena Headey

Somptueuse créature → Vous êtes la matrone de ce lupanar des plus douteux et je ne sais quelle mouche vous a piquée mais j'ai l'impression que vous souhaitez absolument m'attirer entre vos griffes acérées. Je suis joueur, je l'avoue... Et le jeu s'est amorcé un soir, sans que je ne l'interdise. Mais nous savons tous les deux que je jouerai seulement jusqu'à un certain point, car ma morale m'interdit de finir dans votre couche. Cela vous arrêtera-t-il donc ? Parfois, j'espère bien que non !


Manius Oppius Corvus, ft Colin O'Donoghue

Mauvaises fréquentations → Vous, mon petit gars, on ne vous a jamais appris la conception de la moralité. Votre conduite outrageuse a souvent entrainé mon ami Marcus Vinicius dans des descentes par trop avinées et je ne vous raconte pas ce qu'il m'a fallu déployer pour remettre debout le fier légat le lendemain. Je ne souffre que peu votre présence mais ne peux m'empêcher de vous faire la leçon, comme si l'on pouvait imaginer un jour vous faire entrer dans le droit chemin. Chacun ses causes perdues j'imagine...


Aulus Caelius Ahenobarbus, ft Eddie Redmayne

Je demande le père → Votre père, Pius, a toujours été un ami proche de Septimus. Lorsque j'ai pris ma charge de Duumvir, il m'a donc fallu approcher votre famille et si j'ai été réticent au départ, j'ai trouvé qu'il s'agissait là d'un bon élément. On ne peut nier que votre père fait de l'excellent travail pour la cité, malgré ses côtés un brin fanatiques, si bien que lorsqu'il est retourné à ses anciennes amours, vers les Licinii, plutôt que de bouder dans mon coin, j'ai décidé de continuer à appuyer Pius en politique, afin de montrer ma bonne volonté. Je n'oublie pas notre rapprochement lorsque la murène était en exil, si bien que votre famille peut encore me compter dans ses partisans. Et mon soutien vous sera nécessaire, barbe d'airain, car vous visez une position que vous n'obtiendrez pas sans mon concours.


Minerva Scribona Mustela, ft Rebecca Ferguson

Charmante et charmeuse → Parfois, l'on dit que l'on ne choisit pas sa famille et je crois, ma chère, que vous en êtes le tableau vivant. Votre beau-frère, Hirrus, est un fat, un agressif, en résumé, un vil personnage que je n'ai jamais pu souffrir. Vous savoir aujourd'hui sous la coupe d'un tel fourbe ne me sied que peu, surtout depuis qu'il m'a ouvertement déclaré la guerre quand il s'est empressé d'aller lécher les bottes de Caius... Mais tout espoir n'est pas perdu, vous et votre sage frère, que j'ai toujours admiré au sein de la curie, êtes venus me trouver et nous avons orchestré, pour la plus grande colère d'Hirrus, des rumeurs de mariage arrangé entre vous et l'un de mes soutiens de l'époque. J'en ai ri pendant des jours, mais cela ne m'a pas pour autant assuré votre amitié indéfectible. Jusqu'à il y a peu : je devine dans vos oeillades appuyées, une envie de revenir à l'abri de mon giron et je n'y suis pas hermétique. Entrez dans la danse ma belle, et nous tisserons de nouvelles alliances. Vous me dites sans cesse qu'il ne manque que la mort d'Hirrus pour que vous puissiez vous allier à qui vous le souhaitez ? Laissez-moi donc y réfléchir...


__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 







Dernière édition par Lucius Pompeius Publicola le Mer 10 Déc - 21:53, édité 66 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 13:50

+ 1

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 13:50

+ 2

(et vous pouvez vous manifester ^^)

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 13:58

Il nous faut un lien amical.
Si j'ai bien compris en lisant ta fiche nous avons un ennemi commun en la personne de : Caius Licinius Murena
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:08

Un lien amical avec James : toujours ! Wink
Mais en effet, mon ennemi est ce cher Caius, nous pouvons donc tout à fait nous associer pour lui nuire.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:11

Ho que oui !
Nous avons également le même âge donc nous pourrions être facilement des amis de longue date !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:21

Ça me plait bien comme idée. Si j'ai bien compris, ton personnage est un peu méprisé à cause de sa "mauvaise vie". Je pense qu'au contraire, Lucius pourrait le trouver tout à fait à son goût et rire de bon coeur avec lui depuis de longues années. De plus, Marcus est riche et commerçant, on peut donc imaginer qu'ils font régulièrement affaire. Pourquoi Marcus est-il ennemi de Caius ? C'est une rivalité classique entre patriciens ou c'est plus profond ? (pas eu le temps de lire ta fiche en détail encore ^^)

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:26

Voici un extrait d'un rp que j'ai fait avec la fille de Murena qui explique pourquoi je le déteste :

Citation :
Malgré les années, il ne pouvait s’empêcher de repenser à tous les moments où ce dernier avait tenté de lui faire du tort. Malgré tous les pièges et stratagèmes inventés par Murena pour lui causer des ennuis ou lui faire perdre son avancement, il avait toujours réussi à retourner la situation à son avantage et ainsi éviter de se retrouver réellement dans le pétrin. Bien qu’il ne se soit jamais véritablement vengé de cet ignoble personnage, il était clair qu’il n’avait pour cet homme que haine et mépris. Et voilà que la propre fille de Murena venait lui offrir sa vengeance sur un plateau d’argent.

Et ce que j'ai écrit à son sujet dans mes liens :

Citation :
Il est le père de Licinia Domitia. Il est un ennemi et un rival de Marcus depuis fort longtemps. Ils se sont connus à l’académie militaire et fait leur première campagne ensemble. Déjà à cette époque, ils étaient opposés et rivaux. Par la suite, Marcus a toujours eu de l’avancement plus rapidement que Caius. Non seulement son nom l’a aidé, mais c’est surtout ses aptitudes et son génie militaire qui lui ont valu plusieurs promotions. Lors de la guerre en Gaule, Marcus s’est retrouvé être le supérieur de Caius. Ce dernier étant envieux et jaloux a décidé de profiter de l’occasion pour lui faire du tort. Alors qu’ils sont en pleine bataille contre les Gaulois, Caius va désobéir délibérément à un ordre de Marcus. Son but est simple, c’est qu’on prenne en défaut Marcus et le rendre responsable d’une décision qui a coûté la vie d’hommes. Caius va réussir son coup, mais comme les pertes humaines lors de cette journée seront substantielles l’erreur ne sera pas portée sur les épaules seules de Marcus. Ce dernier toutefois ne lui pardonnera jamais son insubordination.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:42

Ah merci beaucoup, je cerne mieux ce qui les oppose. Voici ce que je te propose comme lien, tu peux ajuster tout ce que tu souhaites (si c'est incohérent ou que ça ne te plaît pas)

Citation :
Je me suis toujours targué de ne pas posséder d'ami, voyez-vous ils sont soit fourbes, soit décevants et toujours inconstants. Malgré mes réticences, j'ai à mes dépends succombé à ton charme légendaire Marcus et je dois avouer que peu de gens savent me faire rire comme toi. Serait-ce cette conversation que nous eûmes il y a maintenant presque vingt ans, lorsque tu me révélas ta profonde inimitié pour Murena, qui noua entre nous une sorte de lien indéfectible ? Quel écho que cette haine que tu lui portais, écho à la mienne. Depuis lors, nous sommes restés amis proches et je converse à loisirs avec toi, que ce soit pour affaires ou pour un sujet plus léger. Si tu affectionnes moins les débats politiques que moi, j'aime t'entendre raconter les campagnes militaires auxquelles je n'ai pas participé : nous sommes en quelque sorte complémentaires.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 14:47

C'est parfait pour moi mon cher. Je suis heureux de te compter parmi mes amis. Calin 2
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 15:04

Super alors et moi aussi, je suis contente tongue
J'ajoute ça tout de suite à ma fiche.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 15:32

Je vais mettre la mienne à jour également mon ami, mon frère !
J'ai grandement besoin d'ami en ce moment tant mes ennemis s'accumulent Shocked
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 15:46

Il n'y a pas une citation quelconque qui dit qu'on mesure un homme au nombre d'ennemis qu'il a ? xD Si ça te dit, je ferais bien un RP flashback sur leur fameuse conversation.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 15:48

Oui je veux bien.
Tu pourrais le débuter parce que je nage dans le délire des rp en ce moment.
Et oui j'ai eu la folie de prendre un DC Shocked
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 18:03

Sans problème Wink De toute façon, je suis assez lente, autant le dire tout de suite ^^
Ce serait possible que ça se passe à Pompéi et que tu aies été de passage, il y a 20 ans ?

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8614
₪ Sesterces : 219
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Dim 12 Mai - 22:34

moi je veux un lien vu que tu es ennemi avec mon cher père - père que je rêve de voir mort d'ailleurs, comme toi cheese
j'ai déjà un lien avec ta fille,
@Pompeia Virginia a écrit:
Elles viennent de familles rivales et j'ai lu dans ta fiche qu'elle s'intéressait à la politique. Sans compter qu'elle veut se venger de papa, l'ennemi du père de Pompeia. Or Pompeia travaille avec son père en se servant de son statut de vestale. On pourrait imaginer que Licinia se rapprocherait de Pompeia pour avoir un pied dans le clan ennemi (après tout, ce n'est pas suspect pour une patricienne d'approcher une vestale dans le temple de Vesta) tandis que Pompeia serait d'accord de l'aider histoire de monter dans l'estime du reste de la famille.
du coup tu aurais peut-être pu apprendre via ta fille que tu aurais éventuellement une alliée dans l'entourage proche de Caius Linicius Murena ? Du coup, il resterait à savoir comment tu le prendrais hem Sachant que Marcus est mon allié hem

__________________________

They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 13 Mai - 2:03

Ma famille ayant une demeure à Pompéi depuis toujours fort possible que j'y sois passé, il y a vingt-ans !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 13 Mai - 19:15

@ Marcus : parfait, je fais ça cette semaine promis Wink

@ Licinia : c'est super tout ça. Je ne pense pas qu'il le prendrait mal : il est trop rusé pour renâcler à s'allier à la fille de son ennemi, qui pourrait frapper en plein coeur ! Disons qu'il serait suspicieux au départ mais vu que Pompeia et Marcus lui font confiance, de fait, il finirait pas le faire aussi... Ou du moins, te laisser tes chances de prouver ton honnêteté. Hop, petit texte possible (pareil, tu me dis s'il y a quelque chose qui ne te convient pas) :

Citation :
L'ennemi de mon ennemi est... blablabla, nous connaissons cette phrase par coeur mais s'avère-t-elle toujours juste ? Quant à vous, jeune fille, je ne peux m'empêcher de ressentir un brin de soupçon à votre égard : votre père serait-il assez fourbe pour vous envoyer prétendant tramer un parricide ? Il en serait bien capable. De plus, vous approchâtes d'abord ma fille, ce qui me hérissa au plus haut point. Oser aborder ainsi mon enfant, quelle outrecuidance ! Et vous tractez en plus avec mon meilleur ami ? Soit, je consens à vous laisser approcher mais soyez malgré tout sur vos gardes : ceux qui me trahissent le payent toujours.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8614
₪ Sesterces : 219
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Mar 14 Mai - 8:36

j'adore Please c'est parfait Yaaa

__________________________

They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Mar 14 Mai - 9:38

Super :p J'ajoute alors !

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Mar 14 Mai - 10:29

Prends ton temps mon cher ami ... Wink
Revenir en haut Aller en bas



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 20 Mai - 12:10

Un lien négatif s'impose j'imagine, très cher adversaire ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 20 Mai - 14:27

Avec plaisir ! As-tu une idée précise qui pourrait les rendre encore plus adversaires que les enjeux politiques ? On peut imaginer que les Pompeius n'aient pas été en reste dans les rumeurs qui propageaient que ta soeur était une bâtarde, ça leur ressemblerait bien.

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 20 Mai - 18:14

Dans ce cas là, oui, je pense que ça peut légèrement irriter Cnaeus... Et faire de moi ton ennemi juré, au passage. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas

avatar



₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir


Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola Lun 20 Mai - 19:02

Voilà, comme ça Lucius en aura plus d'un, ce qui me semble à la mesure de sa personne Cool
Un petit texte que je te propose (comme toujours, toute modification est possible !) :

Citation :
J'aime l'idée de me voir comme un vieux lion qui défend âprement son territoire depuis des années. Licinius est cet autre vieux félin, le Némésis de la famille Pompeius. Et c'est alors que, lorsqu'on croit se reposer tranquillement sur les ossements de ses ennemis, un jeune fauve surgit dans l'arène. La crinière à peine formée mais les dents aussi longues que les vôtres, peut-être même plus. Sachez Cnaeus que je n'oublie pas votre famille, que j’œuvrais à couler comme il se doit jadis. Si votre père s'est laissé démonter, vous me semblez être un adversaire plus redoutable mais quoi de mieux pour se maintenir en forme ? Venez donc faire vos griffes, je vous attends...

__________________________


Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Lucius Pompeius Publicola

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucius Pompeius Publicola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Comment accepter l’inacceptable? (feat. Lucius Pompeius Publicola) - TERMINER
» Le charme est l'apanage des femmes rusées [Lucius Pompeius Publicola]
» Une jeune fille comme vous ne devrait pas fréquenter de tels endroits... (Aelia Pertinax & Lucius Pompeius Publicola)
» Lucius Pompeius Publicola ◊ Carnet de route
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Répertoires des liens-