ANNEXE ₪ les jeux du cirque



POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Aux portes de la Cité :: pour aller plus loin
Partagez | 
Venus
Ven 5 Oct - 16:31
ANNEXE ₪ les jeux du cirque   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 20/08/2012
₪ Ecrits : 1212
₪ Sesterces : 433
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com



Les jeux du cirque


Il existe deux types de jeux du cirque : les ludi et les munera. Ceux contenant les combats de gladiateurs sont les munera (munus au singulier). Signifiant « devoirs rendus aux morts », ces derniers étaient, à l’origine, un rite funéraire essentiellement religieux pour calmer les mânes, les esprits des morts. Mais ce caractère n’est devenu qu’une excuse au fil du temps, les Patriciens s’étant vite rendus compte du pouvoir que ces combats de gladiateurs pouvaient leur apporter par le biais de la populace, plus qu’enchantée par ces effusions de sang offertes sous leurs yeux. De ce fait, il n’est pas rare de voir des magistrats financer les combats pour s’attirer les faveurs de la foule. Ces jeux peuvent s’étaler sur plusieurs jours, tout dépendant du nombre de gladiateurs sollicités par les organisateurs ainsi que de la durée des différents combats. On retrouve aussi dans les munera les chasses, soit les luttes entre gladiateurs et bêtes sauvages, ainsi que les courses de chars et les batailles navales dans les plus grands cirques, à l’initiative de Jules Caesar lui-même.

Dès l’ouverture des jeux, après l’exposition des images des dieux sur la spina, les spectateurs peuvent assister à l’exécution de prisonniers ainsi que d’esclaves s’étant échappés de chez leurs maîtres. Généralement, cette dernière se fait par un gladiateur. Il arrive cependant que lorsque le caractère religieux des jeux est bien réel, on s’appuie sur un mythe pour cette mise à mort. On pourra citer comme exemple celui d’Icare, où les condamnés étaient jetés d’un tremplin.

Débutent ensuite les combats de gladiateurs. Les premiers opposent ceux ayant le moins d’expérience, pour faire monter l’impatience des spectateurs jusqu’au primus, le combat le plus important des jeux. Ce dernier oppose les meilleurs gladiateurs des ludi représentés. Il se fait généralement sine missione, promettant ainsi plus de spectacle et le sang que le public attend. En d’autres termes, un seul sortira vivant de la confrontation, contrairement au combat « normal » où la décision de vie ou de mort revient plus au public qu’à l’organisateur des jeux, ce dernier étant presque obligé d’honorer le désir de la foule. Néanmoins, il est important de savoir que lorsque le combat ne se fait pas sine missione, le perdant aura plus de chances de s’en sortir vivant que mort. La seule obligation durant ces combats est de satisfaire le public.

by arcades.
images by Fuck Yeah Spartacus @tumblr
code by biscotte
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANNEXE ₪ les jeux du cirque
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Aux portes de la Cité :: pour aller plus loin-
Sauter vers: