Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."



POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Population recensée
Partagez | 
Jeu 4 Déc - 21:23
Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

 
Zephyre
incarné(e) par Dylan O'brien
Ave, étranger ! Je suis Zephyre, fils d'Ariane de père inconnu. Né à .Athènes, il y a 23 ans, je suis d'origine Grec et romaine. La déesse Fortune a fait de moi un  esclave et j'ai pour famille/maître(sse) inconnus.


Plus de 2000 ans plus tard, c'est Jean-Jacques qui m'incarne. Qui es-tu ? Alors voilà j'ai 24 ans. Je suis en deuxième année d'une licence de lettres. Je suis copinou avec Nasica (on est dans la même classe héhé ) et je suis venu ici par curiosité parce qu'elle m'a parlé du fofo et ça m'a plu. L'idée, le contexte tout ça tout ça m'ont données envie de vous rejoindre alors me voila  Very Happy
Je me sens perdu et j'aimerais bien avoir un parrain ou une marraine : OUI [ ] / NON [x  ] (cochez la réponse souhaitée). Pour plus d'infos sur le parrainage, c'est ici.
Si je venais malheureusement à quitter le forum, j'accepte [] que mon personnage soit adapté en scenario / [X] que le staff le fasse disparaître de Pompéi par mort ou départ (cochez selon vos préférences), et ce pour permettre à mes liens importants de ne pas être gênés. Mais ça n'arrivera pas.

© crédit gif

Pompéi & moi
mon opinion, mes croyances, mes ambitions
→ Ce que je pense de Pompéi
C'est une ville étrange mais dans laquelle j'ai néanmoins, décidé de m'arrêter. C'est ici que je vais  essayer de changer de vie. Lorsque j'étais plus jeune, ma mère me parlait souvent de cet endroit, sans que je sache vraiment pourquoi...Était-elle déjà venue ? « L'autre »...était-il originaire de ces lieux ? Peu importe, maintenant que je m'y trouve, j'ai bien l'intention de rester. Je veux posséder tout ce que la cité peut offrir, le meilleur, comme le pire...Je suis prêt à tout.

→ Ce que je pense de la politique
La politique ne m’intéresse que si elle peut me servir. Ma mère m' a appris à lire et écrire. Je suis  également assez intelligent pour me montrer apte à comprendre, au moins en partie une discipline comme celle là. Même si jusqu'à présent, étant donné mon statut, mon avis n'était absolument pas requis. Cependant, tout en possédant certaines capacités,  je préfère majoritairement faire semblant et me cantonner à des sujets peu approfondi dont n'importe qui ou presque pourrait parler, de façon à ne pas risquer d'afficher mon ignorance.
 
→ Ce que je pense des jeux
Les interminables combats me rende nerveux. Je grimace largement à la vu du sang, cela aurait même tendance à me rendre malade. J'ai de la difficulté avec la violence gratuite. Je préférerai quelque chose de plus rapide. Une simple exécution serait sans doute plus appréciable.

→ Mes souhaits, mes rêves, mes ambitions
Je ne peux accepter une moitié de liberté comme les autres...Ceux à qui l'on donne enfin le choix comme l'on jette ses restes à un chien...Je veux tout. Je souhaite la richesse, le confort, les femmes...Je rêve du pouvoir, de la supériorité, tout ce que l'on peux imaginer d'avoir. J'aimerai le monde à mes pieds, que l'on m'acclame et que l'on me remercie.  L'idée est d'acquérir ce que je n'ai jamais pu encore posséder.

→ Ma pire crainte
Possiblement voir défiler ma vie et me rendre compte n'avoir jamais rien fait, rien accompli. Ce qui n'arrivera pas. J'ai également très peur des espaces clos. Mon angoisse grandit en fonction de l'étroitesse du lieu. Moins il y a de place, plus j'ai l'impression d'étouffer. C'est comme ça depuis que je me suis retrouver enfermer dans un placard pendant la nuit. Voilà ce qui arrive lorsqu'on est imprudent et trop curieux...

→ Heureusement, les Dieux veillent sur moi.
A-t-on vraiment besoin que quelqu'un veille sur soi ? Oui bon d'accord...très probablement. Du moins c'est ce  que crois bon nombre de gens. Qui suis-je pour remettre cela en cause ? Peut-être que si je devais m'en réferer au ciel, j'opterai pour Janus dieu des portes, des choix, des commencements, des changement et des fins ou pour Hécate, celle qui possède trois visages...Finalement je me tournerai vers ceux qui m'inspire un sentiment d'échos. Cela dit, je ne suis pas sur d'avoir envie de m'en remettre à leur bon vouloir, parce que je  pense qu'ils me doivent de sacré gros comptes...

→ Ce que je pense du "Fils de l'Etna" et de sa révolte
Une pure perte de temps...pour moi en tout cas. Peut-être que je changerai d'avis un jour...Si jamais je vis assez longtemps pour en avoir l'occasion...Mais je ne pense pas. Une révolte, pour quoi faire ? L'égalité ou une quelconque autre théorie fumeuse approchante? Je n'y crois pas. Mon but n'est pas de remettre en cause les gens importants et leur statut mais, bien de m'y intégrer. Peu importe la manière dont je dois m'y prendre.  Sujet informatif ici
 
© fiche par indi & born.to.die


Dernière édition par Zephyre le Ven 5 Déc - 19:52, édité 4 fois
Jeu 4 Déc - 21:23
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

 
mon histoire
"Quant on est au sommet, on ne peux que descendre ou apprendre à voler..."
Avoir le droit de ne pas choisir. C'était l'ordre des choses là bas. Et cela n'avait pas de sens, ni hier, ni même aujourd'hui. La vie commençait et elle n'avait dès son début, que peu de valeur, peu d’intérêt. Alors à quoi bon ? La logique voudrait qu'un enfant appris à parler puis, à marcher ou l'inverse, selon sa prédisposition naturelle. Néanmoins, à notre époque et en nos lieux, cela n'avait pas cours. L'important était de servir et de savoir se taire. Il ne fallait donner son avis que si on vous le demandez et là encore, cela s'avérait préférable de conserver une certaine réserve quant à la réponse que l'on choisissait de donner. Ce que j'ai toujours eu beaucoup de difficultés à mettre en pratique. Les coups de bâtons n'ont pas manquer de me le rappeler. Ma mère a également veillée à ce que je me tint bien, à ce que je n'oublie jamais notre condition. Elle m'observait beaucoup et corrigeait toujours au mieux mes fautes. Elle m'expliquait pourquoi ce que nous faisions était nécessaire, en quoi l'accomplissement du devoir possédait une importance capital.

Au bout de vingts et quelques années, j'aurais  sans doute du comprendre...Et pourtant...Je ne pouvais pas. Je ne voulais pas de ce genre de vie. Et puis quel vie ? Plier le dos, toute la journée, répondre à des caprices insensés, ce laisser marcher dessus...Je ne pensais pas mériter ça. Alors une nuit,  je suis simplement parti. J'ai attendu patiemment que tout le monde dorme et j'ai disparu, sans prévenir personne. La fuite, comme n'importe quel affront fait à son maître, était punie, de façon suffisamment radical pour que je ne fasse pas le souhait d'expérimenter la chose. Aussi, je ne traînais pas dans le coin. Je courais pendant ce qui me sembla des heures, jusqu'à que mes forces m'abandonnent. Je tombais, restais allonger par terre...Et puis finalement j'errais, pendant des jours et des jours...

J'abandonnais le passé derrière moi. Qui y avait-il de précieux ? D'essentiel ? Qui aurait pu me retenir ? Une femme ? Une mère ?...Autant d'entraves et de considérations inutiles. Mieux valait mettre les sentiments de cotés, pour pouvoir avancer. Je me répétais ça, espérant parvenir à m'en convaincre.

Lorsque je suis arrivé ici, je me composais d'un bien étrange assemblage. La boue, la poussière, mes vêtements déchirés formaient comme une nouvelle peau qui m'enveloppais. Un état, tellement pitoyable que personne m'ayant croisé au par avant, n'aurait pu me reconnaître. J'ai mentis, j'ai volé, j'ai mendié et j'ai bien cru ne jamais parvenir à me tenir à nouveau correctement sur mes deux pieds. Néanmoins, j'ai finalement réussis à relever la tête pour contempler l'étendue s'offrant à moi. Cette ville, c'était l'occasion de changer. Si jamais je touchais au but...Par la suite, j'entendis les gens parler, je ne disais rien, pour une fois. Je n'en pensais pas moins. Les murmures augmentaient en intensités, la révolte, elle encore et toujours. Il n'y avait que ce mot là sur toutes les bouches. Pour moi, son intérêt se rapportait au néant. L'aboutissement forcément mauvais de cette histoire, me passait largement au dessus de la tête. Peu importait au fond, si je comprenais vaguement la quête poursuivit, je n'en voulais pas. Un vulgaire combat sacrifiant sur sa route bon nombre de gens en prétextant essayer de les sauver...quel bêtise. Retourner la population servile contre ses maîtres n'engendrerai rien de bon. Et tout cela n'était pas pour moi, ce ne l'avait jamais était...

Je grimaçais et m'obligeais à garder les bras immobiles le long du corps, les mains loin de cette fichue plaie. J'avais bien essayais de l'a nettoyer avec les moyens du bord...Manquant de m'évanouir plusieurs fois. Néanmoins, cela ne devait pas être suffisant. C'était déjà de l'ordre du miracle qu'il n'y ai pas eu de complications...Mais peut-être étaient elles à venir...Là d'où je débarquais, la coutume exigeait que les esclaves soient marqués, comme le bétail, en signe d'appartenance à leur maître. Le mien, se refusait cependant à abîmer les visages avec un symbole grossier planté au milieu du front. Parce que oui, certains d'entre nous ce retrouver affublé d'une lettre ou d'un autre caractère logé bien joliment entre leurs deux yeux...Histoire, de ne pas oublier, encore une fois notre infériorité.  Mon maître n'était donc pas le pire...Ceux qui appartenait à sa famille, comme moi et ma mère, ceux qu'il trouvait beaux, se contentaient d'un tatouage.  Je ne savais pas si cet usage ce répandait aussi chez les romains...J’espérai pour eux que non mais, je ne me faisais pas trop d'illusions. Je possédais donc sur le haut du flanc gauche, une chouette. Mon peu de sympathie pour les oiseaux en général, trouvait possiblement son origine ici...Je savais que partir ne suffisait pas. Si je souhaitais réellement atteindre mon objectif, troquer cette vie contre une meilleure, me revenant de droit...Il fallait se débarrasser ce vilain volatile. Je réfléchis un certain temps avant de mettre mon projet à exécution. Tout devait être parfaitement planifié. Rester là et ne rien faire n'était pas une option. Dans les autres cas, je risquais la mort. J'envisageais alors des méthodes allant de la plus réaliste à la plus farfelue. Finalement, j'optais pour une des plus douloureuse. A l'aide d'un matériel très rudimentaire, un soir,  je tentais de brûler mon tatouage. Le morceau de bois entouré de chiffons placés dans ma bouche étouffa les cris, ne m'empêchant cependant pas de sombrer dans l'inconscience. La nuit fut longue et entrecoupée de plusieurs tentatives pour cacher au mieux ce maudit animal. Le masquer simplement ne fonctionnerait pas. Il fallait être bien plus radical que ça. Aussi  me tailladais-je la peau tout le long des cottes, laissant des traces assez profondes pour rester mais insuffisantes pour me coûter la vie. Si cela ne s'infectait pas, si personne ne s'en apercevait...Si je n'étais pas reprit avant même d'avoir pu partir...Si je ne mourrais pas en chemin...Alors peut-être qu'à ce moment là...Je pourrais espérer avoir une chance de changer les choses. Je ne vis pas le jour arriver. Je ne pus que constater vaguement l'écoulement du temps lorsque ma mère revint. Je crois me souvenir qu'elle me trouva par terre. Mon état ne laissait sans doute pas beaucoup de place au doute. Néanmoins, si elle su jamais ce que j'avais prévu de faire, elle n'en dit rien. Pas un mot, pas une parole prononcée. Aucun répriment. Juste ce drôle de regard...Le maître accordait une confiance quasi aveugle, c'est surement ce qui me sauva. J'avoue que cela pouvait paraître plus qu'étrange. Mais elle appartenait à sa famille depuis sa naissance, comme ses parents avant elle et leur propres parents. Et puis, elle effectuait chaque tâche avec une telle rigueur...Elle faisait preuve d'une dévotion dont je n'étais...dont je ne serais jamais capable. Je ne su comment, elle me fit porter malade. Et personne ne m'approcha pendant plus d'une semaine. Je réchappais non sans quelques troubles de ce qui ressemblait à une poussée de fièvre. Infection ou non...Je ne m'y connaissais pas assez  dans ce genre de domaine pour émettre un diagnostique. Dès que je me sentis capable de me lever, je saisis l'occasion de fuir.

“Hey toi ! Qu'est-ce que tu fais ?!”. Je sursautais, pris en faute et étonné de l'être. “La marchandise n'est pas gratuite ici. Pas d'argent, pas de produits.” Je me mordis légèrement la lèvre et reculais de quelques pas. Inutile de compter sur la charité de cet homme. Que je pu crever de faim ou non ne l’intéressait certainement pas. Le drôle de commerçant s'approcha alors, tandis que je m'apprêtais réellement à tourner les talons. “Attends !” J'hésitais puis, fis mine de pas l'entendre et m'éloignais à pas lents. J'aurai tout le temps de courir si jamais les choses se compliquaient. Autant conserver les forces -déjà bien amoindries- qui me restaient. “J'ai dis stop !” Je me figeais en sentant un objet solide appuyer dans mon dos. “Tourne toi. Dépêche toi!” Je grimaçais lorsque le bois s'enfonça avec plus d'insistance. Je réfléchis plusieurs secondes avant de finalement pivoter. “Lève tes mains”.  Je fronçais les sourcils, l'agacement commençant à pointer le bout de son nez. Je du me forcer au calme, je ne voulais pas me faire remarquer. Pas maintenant, pas comme ça. J'obtempérai et patientais tant bien que mal. Il me tata avec  son bâton du haut épaules jusqu'au bas des jambes. Cherchant avidement ce que je pouvais avoir caché. Heureusement pour moi, il choisit mon coté droit.  “Je n'ai rien volé” ne pus-je m'empêcher de préciser. Ce qui pour cette fois-ci s'avérait vrai. “La parole d'un esclave ne pèse pas lourd”. “Qui te dis que je suis un ? !” lançais-je d'un air de défi. Si ma mère m'avait écoutée parler...  Le claquement sonore de la gifle que j'aurais du prendre résonne presque jusqu'ici. “Que pourrais-tu être d'autre ? Mais...Tu es bien curieux. Et c'est vrai que tu as une drôle d'allure. Alors dis moi, qui est ton maître ? D’où viens tu ? Je ne crois pas t'avoir déjà vu avant, non ?” L'envie de répondre me manquait néanmoins, la possibilité de rester muré dans le silence semblait réduite. Si je ne parlais pas, je ne partirai pas. “Ça ne vous regarde pas.” “Mais dis, tu es bien effronté pour un inférieur. Aussi important qu'un grain de poussière et ça ce prends pour je ne sais quoi, un empereur presque...Ne veux tu dont pas une couronne pour mettre sur ta tête ?!”. Etre rabaissé encore une fois, renvoyé sans ménagement à mon insupportable statut...Cela, plus mon épuisement du à ce chaotique voyage du quel je peinais à me remettre. Tout ça, expliqua ma réaction. Sans réfléchir d'avantage, je me jetais sur le marchand. Fatalement je n'évitais pas le coup de bâton qui m'envoya m'étaler par terre où je du rester, faute de pouvoir me relever.  Je percevais l'agitation autour et relevant légèrement le nez du sol, entrevit deux chaussures. “Qu'est ce qui ce passe ici ?”. Une voix ferme, inconnue. Un homme ? Une femme ? Mes fonctions auditives bien que fonctionnelles ne distinguaient pas la nuance. “Oh mais rien. Cet imbécile que voilà essayait de me voler et refusait de me dire le nom de son maître.” “Tu le connais ?” “Non bien sur. ” Il y eu un vague silence, qui fut tellement pesant que l'air donna l'impression de se raréfier. “C'est un des miens.” “Oh...Je ne savais pas...” L'homme fut couper dans son élan qui tendait vers le flots d'excuses. Pourquoi ? Je n'en savais rien. Vous aviez tort, car ce n'est effectivement pas un esclave, pas totalement mais c'est un idiot. Votre bâton.” Je ne comprenais pas l'enjeux de la discussion au dessus de moi. J'essayais de me redressais mais au moment ou je croyais y parvenir, reçu un nouveau coup, sur la tête. “Emmenez le” furent les dernières paroles que j'entendirent.

J'ouvris brusquement les yeux et m'asseyais vivement. Un rêve...Un cauchemar...Une fichue hallucination passablement désagréable...ou...J'ouvris la bouche et l'a refermait, inspectant la pièce dans laquelle je me trouvais. Qu'est ce que...Je me frottais le visage avant de me décidais à me lever. Je grimaçais, la douleur de mon flanc gauche ravivée. Je n'étais pas certain d'avoir dormis...Peut-être était-ce dû à l'évanouissement...Oui, le coup de bâton...Je passais les doigts dans mes cheveux pour y découvrir une bosse. Cela me paraissait un peu plus cohérent. Depuis la blessure que je m'étais volontairement infligé, les cauchemar ne cessait pas. Aucune nuit ne passait sans je fus en proie à une agitation telle, que je terminais toujours par me réveillais brutalement, en sueur...Grimaçant pour la seconde fois, je voulus constater de  mes yeux l'étendue des dégâts et n'apercevait qu'un bandage. On avait même prit la peine de me soigner.  Le pansement était plutôt serrer, ce qui expliquait sans doute la sensation désagréable que ça me procurait. Mais pouvais-je encore sérieusement m'en plaindre ? Non. J'avançais jusqu'à une table, massive, élégante, si j'en avais déjà vu de semblables, je ne pouvais me vanter de les avoir touchées. Je l'effleurai donc progressivement du bout des doigts, une revanche en quelque sorte. J'aller d'un bout à l'autre et finis par découvrir un mot. Evidemment, je ne résistais pas à la tentation de le lire. J'aimais ce genre d'activité, bien que je n'ai eu que peu d'occasions d'en profiter. La lecture ne se faisait en général que par nécessité. L'ancien maître appréciait particulièrement l'idée d'un esclave possédant quelques capacités intellectuels. Je parcourus les lignes avidement, fronçant les sourcils à plusieurs reprises en trébuchant sur certains mots. Mes mains tremblèrent...Quelqu'un savait d'où je venais, qui j'étais...comment ? Je secouais la tête complètement dépassé. Il y avait même une série de consignes à respecter...Changer de vêtements, prendre ceux qui se trouvaient ici...Je cherchais des yeux et apercevais en effet un tas de linges. Jusque là, même si cela était très étrange, pourquoi pas...Néanmoins, la deuxième suggestion semblait plus saugrenue : Change de nom. Le troisièmement précisait enfin de se mêler à la foule l'air de rien et d'attendre. Je demeurais perplexe quant à tout ceci. Je réfléchis un moment, peut-être une personne à qui je pourrais demander ce qui ce passer viendrait-elle. Constatant que ce ne serait pas le cas, je me décidais à suivre les différentes indications. J'ignorais où cette affaire me mènerais. Mais qui ne tentait rien, n'obtenais rien. Et puis, lorsqu'on ne possédait rien, l'on avait rien à perdre. Je me laissais ainsi absorber par mes pensées en me disant que pour le début de ma nouvelle vue s'avérait déjà étrangement compliqué...
© fiche par indi & born.to.die


Dernière édition par Zephyre le Lun 15 Déc - 21:01, édité 5 fois
Plebe
Jeu 4 Déc - 21:44
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 01/10/2013
₪ Ecrits : 1542
₪ Sesterces : 179
₪ Âge : 20
₪ Fonction & Métier : soldat/garde du corps de Licinia Domitia

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Your lesson well learned. Imperator
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Une certaine brune occupe ses pensées...
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue parmi nous!cheers
Je suis impatient de découvrir l'histoire que tu vas nous concocter Very Happy


ω We shall defend our land whatever the cost ω




4ème cérémonie des Césars :
 
Arene
Jeu 4 Déc - 21:57
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4315
₪ Sesterces : 275
₪ Âge : 29 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: The Gods have no mercy, that's why they're Gods
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Gauche...
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenuuuuue! Coeur
Tout pareil que Nume, j'ai trop hâte! Yaaa Please

Si tu es à la recherche d'un/des maître(s), n'hésite pas à voir avec les membres: tout le monde sera ravi de t'accueillir j'en suis certaine! Calin



Priam brings sexy back:
 

Patricien
Jeu 4 Déc - 22:21
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 26/05/2013
₪ Ecrits : 2157
₪ Sesterces : 60
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Reine des Vipères et femme d'affaires

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Chaque miette de vie doit servir à conquérir la dignité.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Veuve et amante de Publicola
Voir le profil de l'utilisateur

Mais c'est que Nasica recrute déjà ! cheers

Bienvenue jeune homme, au plaisir de te lire. Wink


Si mon sexe me refuse les ambitions qui me dévorent, laisse ma haine et ma soif de pouvoir servir ton ascension. Que ma rage te hisse aux sommets qui me sont interdits et fais qu'en ta réussite je trouve ma consécration. Deviens homme de lumière, je reste femme de l'ombre. Mais brille pour nous deux car la vipère gronde... Son venin te servira tant que tu tiendras parole.  

(c) crackle bones
Jeu 4 Déc - 22:30
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

J'ai pas vraiment recruté x) elle est venue toute seule, moi j'ai fais que lui en parler hein ^^, je n'ai aucun mérite ^^ bref bienvenue  !!! On se trouvera un lien qui rocks sa mémé en string de guerre Sourire Yeah Content

(J'espère que j'ai le droit de poster là en tant que membre pas encore tout à fait validé ^^ sinon je retirerais mon post)
Patricien
Jeu 4 Déc - 23:10
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 29/03/2013
₪ Ecrits : 2744
₪ Sesterces : 136
₪ Âge : 17 ans
₪ Fonction & Métier : Vestale

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Mon coeur ne peut appartenir qu'à Vesta, n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue parmi nous! cheers

Heureuse de te voir débarquer parmi nous! Comme les copains, très hâte de découvrir ton personnage! Please

Bon courage, n'hésite pas à venir nous trouver à la moindre question! Coeur



ô bienheureuses vestales...
(c) ystananas
Empire
Jeu 4 Déc - 23:43
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3202
₪ Sesterces : 400
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue ♥️ Dylan O'Brien mon amouuuur ♥️ Ça va être un peu étrange pour moi, un de mes persos préférés (pas sur ce forum) s'appelle Zéphyr, mais bon, passons ange

Si tu cherches un maître, je peux t'orienter vers le sujet de mon DC, ici : http://pompei-rpg.forumactif.com/t1489-esclaves-de-la-famille-des-caelii-3. Je recherche activement tout plein d'esclaves pour la famille de mon loulou ange

Bon courage pour ta fiche en tout cas, hâte de lire ça Very Happy


Brother & Sister
Lucia et Niger
Ven 5 Déc - 9:34
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Bienvenue parmi nous !
Ven 5 Déc - 11:44
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Very Happy Please Please Merciiiiii!! C'est sympa d'être bien accueillit comme ça. Ballon coeur J'espère ne pas vous décevoir pour mon histoire. Parce que mon idée est un peu particulière. J'essaye de faire ça rapidement. Very Happy
Patricien
Dim 7 Déc - 18:17
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8616
₪ Sesterces : 221
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/

Rho, un autre bel esclave, on est vraiment comblée J'aime beaucoup la bouille de Dylan, et j'ai vraiment hâte de découvrir ton personnage plus en détails Please

En tout cas, si jamais tu as la moindre question, le staff est là pour y répondre Please


They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Patricien
Dim 7 Déc - 21:04
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue à toi ! Bon courage pour ta fichette déjà bien entamée. C'est chouette de voir arriver un nouvel esclave et j'ai hâte d'avoir l'occasion de te croiser.



Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 





Dim 7 Déc - 23:12
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Bon eh bien voilà. J'ai approximativement terminé. J'espère ne pas être hors propos. Je fignole ça dès que j'ai un moment. Very Happy

Encore merci les copinous pour l'accueil. Please
Patricien
Lun 8 Déc - 13:37
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 22/08/2012
₪ Ecrits : 1428
₪ Sesterces : 10
₪ Âge : 18 ans.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: « Chacun de nous porte en lui le ciel et l'enfer. »
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Mariée à Cnaeus Loreius Tacitus.
Voir le profil de l'utilisateur http://derouleurdepensees.tumblr.com/

Bienvenue sur le forum charmant jeune homme ! Please

Ton fignolage est-il terminé ? Si c'est le cas, n'hésite pas à nous le rappeler ici pour pas qu'on t'oublie (et parce que du coup je sais pas trop si je dois m'occuper de ta fiche tout de suite ou attendre que tu l'aies fignolée... XD )


Lun 8 Déc - 18:40
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Oh ! Ba oui oui, je pense que je vais laisser ça comme ça. Je voulais répondre ici avant mais internet ne marché pas. Je signale ma fiche et fait toutes les manip dès que j'ai un vrai moment. Mais oui tu peux t'occuper de ma fiche quand tu veux. J'espère qu'elle est pas trop mal, j'attends des avis ^^.

Et encore une fois merci pour l'accueil mouhahaha !! Very Happy Je suis impatient de me faire pleins de copinouuuus Coeur Lèche
Patricien
Ven 12 Déc - 22:01
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 19/06/2013
₪ Ecrits : 1081
₪ Sesterces : 163
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Legat / Edile de Pompéi

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: No matter how right a man may be, they always find the fallen one, guilty.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Octavia, toujours.
Voir le profil de l'utilisateur

Hey! cheers Me voilou! Calinchou (ici le DC de Priam Razz)

J'aime beaucoup l'ensemble, tu nous dresses le portrait d'un esclave ambitieux et je trouve ça hyper intéressant à exploiter! Please (J'y mêlerai bien mon Caius... )

Y'a juste un petit truc qui m'a fait tiqué... hem Tu expliques qu'il s'est enfui de la demeure de son ancien maître, mais comme tu l'as noté: c'est très grave et de ce fait, passible de la peine de mort pour un esclave... C'est d'ailleurs pour ça que les maître imposaient une marque à leurs esclaves, pour garantir leur "propriété": soit un tatouage, soit un collier autour du coup, un bracelet, un fer autour de la cheville, etc...
Alors du coup je me demande comment ton esclave a pu gérer ce "détail", mais qui en fait n'en est pas un, bien au contraire... ^^ Soit il n'en a pas (mais c'est pas très logique de la part de son ancien maître et à ce moment là pourquoi se faire toujours passer pour un esclave s'il peut prétendre être libre?) et s'il a cette fameuse preuve de son appartenance à son ancien maître, comment s'en débarrasse-t-il pour empêcher qu'on ne le ramène à son propriétaire manu militari et donc risquer la mort? Smile

C'est vraiment la seule chose qui me semble manquer dans le portrait de ton perso, et ça ne me semble pas vraiment être un détail car c'est tout ce qui fait d'un esclave un esclave en fait! ^^
Bref je crois que c'est à arranger, et si tu as besoin qu'on réfléchisse ensemble à tout ça, ma boite MP t'es grande ouverte! I love you
Cela étant dit j'aime tout le reste et je pense que c'est un perso qui peut être solide alors je te pré-valide, ce qui veut dire en langage pompéien que tu peux commencer à ouvrir tes liens, flooder et à faire tous les recensement d'usage... I love you
Une fois que la petite zone d'ombre sera levée, on pourra procéder à ta validation en bonne et due forme! Coeur



In sanguine honor
Les Licinii ne pardonnent pas, n'oublient rien... Des coups, ils peuvent en supporter mille et rendre soudain non pas oeil pour oeil mais apocalypse pour chiquenaude.




Ven 12 Déc - 22:19
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

D'accord ^^. Je réfléchis à ça et je m'en occupe dès que possible (dimanche ou dans la semaine pro). Je te tiens au courant de l'avancement. J'ai déjà une petite idée qui germe à voir ce que je peux en faire mouhaha. Very Happy
Patricien
Ven 12 Déc - 22:27
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 19/06/2013
₪ Ecrits : 1081
₪ Sesterces : 163
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Legat / Edile de Pompéi

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: No matter how right a man may be, they always find the fallen one, guilty.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Octavia, toujours.
Voir le profil de l'utilisateur

Super! Yaaa J'ai très très hâte de savoir! Please (j'y peux rien, je les dévore les fiches des nouveaux persos, j'adore les détails! I love you Razz)

Prend tout le temps qu'il te faut, tu sais où nous trouver!



In sanguine honor
Les Licinii ne pardonnent pas, n'oublient rien... Des coups, ils peuvent en supporter mille et rendre soudain non pas oeil pour oeil mais apocalypse pour chiquenaude.




Dim 14 Déc - 20:59
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

coucou bel esclave Please

Est-ce que tu as déjà eu le temps de faire les modifications dont t'a parlé ma collègue ? C'est pas pour te presser - quoique, je suis impatiente de découvrir ce personnage dans toute sa splendeur, vu qu'il m'a l'air plus que prometteur et en plus avec le choupinou Dylan, ça promet Please - mais surtout pour éviter de te faire patienter pour rien Please
Dim 14 Déc - 22:52
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Awww Merci. Very Happy Eh non ! J'ai bien commencé de faire ça sur word, j'ai d'ailleurs écris un joli paté. Mais je n'ai pas terminé et je vais faire ça dans la semaine, si possible. Avec les partiels et le reste je suis un peu tendu et je me force à ne pas me disperser XD. Sinon j'avoue que j'aurais sans doute déjà tout fait. Mais je vous tient au courant dès que c'est fait Very Happy Je n'aime pas que ça traîne alors voilà (déjà là je me trouve long) voila voila, j espère que ce n'est pas gênant. Very Happy



Edit : Modifications terminées. Very Happy
Ven 19 Déc - 15:36
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Alors me voilà Superman Désolée que tu aies dû attendre, mais côté admin on a un timing un peu serré en semaine ces temps-ci! ^^

J'aime beaucoup ton personnage Please Le fait qu'il se rebelle contre sa condition, sans toute fois tout remettre en question est vraiment intéressant et original Yaaa
Sinon, pour ta fiche a proprement parlé, il y a quelques fautes d'orthographe qui traînent, mais rien de bien méchant, mais juste fais-y attention dans le futur Wink

Après, j'ai juste une petite question Sourire Comme ton personnage est un esclave en fuite et que justement, il préfère éviter qu'on le sache, est-ce qu'il ne vaudrait peut-être pas mieux qu'il invente un nom et se fasse passer pour un membre du peuple de l'Empire pour tenter de ne pas éveiller trop de soupçons ? I love you
Ven 19 Déc - 22:41
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Pas de souci pour l'attente, je comprends. Very Happy Et je suis désolé pour les fautes. C'est un gros défaut que je peine à corriger malgré ma bonne volonté. Je me relis, j'utilise un correcteur...Et je fais des fautes abominables quand même XD. Mais je vais continuer d'essayer de faire attention.

Alors pour le reste , je voulais pas présenter mon perso comme un esclave se faisant directement passé pour...En fait dans ma tête je pensais qu'il inventerait un nom en cours de route ou voir en fonction  des liens qui peuvent se présenter. J'ai organisé mon histoire et mon perso pour avoir le choix des possibilités. Inventé un nom et se faire passer pour un membre du peuple et puis s'incruster au maximum c'est le but que je lui donne, ça veux pas dire qu'il y arrivera. En fait ça dépendra des situations qui se présenteront et des idées. J'ai déjà imaginé qu'il grimperait peut être bien socialement puis serait découvert je ne sais comment et pourrait échappé à la mort parce que finalement c'est pas un supplice suffisant parce que ça ne dure pas...Je ne sais pas si je suis très très clair mais j'ai pensé à beaucoup de choses. Et je me suis laissé des portes ouvertes pour l'évolution du perso à venir mais je ferais rien d'hasardeux. Je crois, en règle général je suis du genre à aller chercher le petit détail qui tue. Voila.

J'espère que mon blabla n'est pas trop indigeste et que ça réponds à ta question Danse
Patricien
Sam 20 Déc - 11:38
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8616
₪ Sesterces : 221
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/

me revoilà sous une autre forme Please
T'inquiètes, comme je disais, ce ne sont pas des fautes horribles et il n'y en a pas tant que ça, du coup si tu continues à y faire attention, il y a pas de soucis I love you
Concernant le nom, j'ai préféré poser la question, mais c'est vrai que vu comme tu l'expliques, c'est parfaitement cohérent - voir plus cohérent - comme ça Please
Du coup, j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es arrivé au bout du premier périple qu'est la validation pompom Je te valide dans plus attendre, et j'ai vraiment hâte de voir ce petit bonhomme évoluer sur le forum Yaaa


They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Sam 20 Déc - 12:28
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Invité

Please Please Please Super méga génial !!! Merci Saute Clap Yaaa pompom a moi !
Re: Zephyre "Et là...ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va..."   




Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fait peur au lion avant qu'il ne te fasse peur
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )

Sauter vers: