Les amis du Corbeau



POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Répertoires des liens
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Plebe
Mer 18 Juin - 13:23
Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur


Manius Oppius Corvus


• 28 ans • Plèbe Pompéienne • Célibataire •

• Impulsif • Séducteur • Sarcastique • Joueur • Envieux • Têtu •


PrésentationRP's



A Savoir

Corvus, anciennement Paullus, est né à Pompéi et n'a jamais quitté sa ville. Il vient de la famille des Oppii, traditionnellement masseurs aux thermes des Stabies depuis quatre générations. Il y travaille actuellement avec son père et son deuxième frère, Tiberius Oppius Lucanus. Sa mère, Herminia Oppia Merenda est morte d'une pneumonie quand Corvus avait 11 ans.

Son frère aîné a quitté la villa il y a quinze ans suite à une brouille avec leur père. Il s'est engagé dans la légion et a fait ses preuves sur le front germanique. Il n'est plus revenu à Pompéi depuis son départ.

Corvus a travaillé cinq ans au ludus Lucretius et s'y est fait des amis parmi les gladiateurs. Passionné des combats de l'arène, il est un grand parieur.

Des problèmes d'argent ont forcé Corvus à franchir la limite du monde des affaires obscures. Aujourd'hui, en échange de sommes plus ou moins importantes, il se sert de l'isolement que lui confère son métier avec ses clients pour effrayer des hommes criblés de dettes ou éliminer des citoyens "gênants" pour de grands hommes de Pompéi. Il est l'auteur de deux meurtres dont il n'est pour le moment toujours pas inquiété, protégé par plusieurs patriciens influents et son nom important aux thermes, très dignement représenté par son père de 67 ans et son frère Lucanus qui ne cesse de monter dans la hiérarchie des thermes et qui se porte garant de lui pour le moment. Personne ne sait encore l'existence de ces travers, mais son tempérament impulsif et ses prises de bec fréquentes avec ses supérieurs l'empêchent d'évoluer dans sa carrière. Néanmoins, les pertes rapprochées de deux de ses clients lui ont valu à 25 ans le cognomen de Corvus : le Corbeau.

Grand habitué de l'auberge de Faustus et de son lupanar, il y dépense la majeure partie de ses gains plus ou moins légaux.

Tomberas-tu dans ses filets ?




Code by Steyda







Famille




© DevianArt
Publius Oppius Scapula


"Mon père"

Scapula... "L'épaule"... Quel meilleur cognomen pour quelqu'un comme mon père ? Sa carrure a toujours forcé le respect de son entourage, et y compris le mien. J'ai beaucoup d'admiration pour mon père et la réputation qu'il est parvenu à se forger par le seul travail de ses mains. Je ne suis pas dupe : toute une partie du prestige que je dois au simple fait de porter le nom des Oppii, je le dois à mon père.

Cette passion du masseur me vient entièrement de lui, et comme elle semble être la seule chose pour laquelle j'ai un certain talent, je lui serai à jamais reconnaissant pour cela. Ces mains en or, je les ai uniquement grâce à lui, comme toute une partie de moi.

Malheureusement, je sais que je ne suis pas le fils qu'il aurait voulu. Je ne suis pas celui qui est parvenu à entrer dans la lumière ou qui s'est couvert de gloire sur le front germanique. De ses trois fils, je suis sans nul doute celui qui l'a le plus déçu et cette réalité ne cesse d'assombrir notre relation. Je le déplore et le regrette chaque jour sans pour autant savoir que faire pour changer cela. Aujourd'hui, Scapula se fait vieux et je désespère de voir une seule fois une lueur de fierté dans ses yeux lorsqu'ils se poseront sur moi avant que la vie ne le quitte. Le temps m'est compté, je le sais. Et chaque nouveau jour qui s'écoule semble me répéter un écho sinistre : "tu échoueras, Corvus..."

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© DevianArt
Herminia Oppia Merenda


"Ma mère, ma haine"

Elle a été ma lumière pendant les sept premières années de ma vie et je ne voyais alors que par elle. Mon frère aîné trop rebelle a incité mon père à se rapprocher davantage de mon deuxième frère, Tiberius, plus apte à suivre ses traces et à glorifier notre nom en s'illustrant aux thermes des Stabies. Mais entre cette lutte avec Pansa et sa relation fusionnelle avec Lucanus, il ne lui restait que peu de temps pour le dernier de ses fils. Ce manque d'intérêt de la part de mon père m'a forcé à chercher refuge dans les bras maternels qui n'ont pas manqué de me couvrir d'amour, comme pour compenser cette absence paternelle dont je souffrais. Je suis donc devenu presque inséparable de ma mère, Merenda, "la collation". Je me souviens de sa drôle de passion pour les dattes qui la forçait à s'en délecter à longueur de journée pour assouvir sa gourmandise légendaire... J'avoue en sourire encore aujourd'hui.

Mais cet attachement à son petit dernier a volé en éclat l'année de mes sept ans, quand, pour la première fois, ma mère a donné naissance à une fille. La révélation a été de taille et mon chagrin n'en a été que plus grand : ma mère désespérait à l'idée de ne jamais avoir de fille et la naissance de Musca a été pour elle un soulagement immense. Mais dès lors, moi, le petit dernier chéri par sa mère, je me suis senti comme rejeté par cette femme qui était devenue tout pour moi. Mon amour pour elle était si grand que la haine qui en a résulté valait plus que toutes celles que j'ai connues. J'étais le fils de trop de mon père, celui qui n'arrivait pas à la cheville de Lucanus et qui n'avait pas la force de caractère de Pansa. Et j'étais un garçon pour ma mère qui ne voulait plus que passer du temps avec sa fille, le trésor de sa vie.

Mon amertume a été si grande que ma mère, touchée d'une grave pneumonie peu après la naissance de ma deuxième sœur, n'a jamais reçu de visite de son troisième fils sur son dernier lit. Je la haïssais si fort pour m'avoir délaissé, je lui en voulait tellement... Jamais mon père n'est parvenu à me faire entendre raison et ma mère et morte sans jamais m'avoir vu à son chevet.

Aujourd'hui, de Merenda, je ne garde plus que le souvenir amer du fils que j'ai été pour elle et de celui qu'elle a créé par la suite. Mais j'ai reçu de mon père son entêtement maladif et à ce jour, je n'ai toujours pas pardonné l'abandon de ma celle qui m'a mis au monde.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Pinterest
Servius Oppius Pansa


"Mon modèle"

D'aussi loin que je me souvienne, nous avons toujours été très proches, peut-être parce que nous avions tous les deux eu du mal à trouver notre place dans notre famille. Toi, l'aîné de la fratrie, celui qui devait prendre la suite de notre père avec le plus d'application... Des trois fils de Publius Oppius Scapula, tu es le seul à avoir finalement tourné le dos aux thermes ! La vie est parfois étrangement faite...

Je me souviens encore de ce jour avec une exactitude qui m'étonne. Ces cris dans les couloirs de la domus, ta voix de jeune homme rivalisant avec celle de notre père. Et puis ce regard... Ce regard que tu m'as lancé lorsque tu es venu chercher tes affaires pour partir... Je crois que je ne l'oublierai jamais.

Ce jour là, Servius Oppius Major est devenu Servius Oppius Pansa, "celui qui marche à grandes enjambées"... Comme ce cognomen te va bien, mon frère ! Tu t'es engagé dans la légion lorsque tu avais vingt ans, tu en as 35 depuis peu, et je ne t'ai toujours pas revu. Pourtant, mon amour pour toi ne faibli pas, et je t'admire plus que jamais depuis que le nom des Oppii a marqué l'histoire du front germanique grâce à toi. Je sais que notre père est fière de toi, même si je pense ne jamais l'entendre de sa bouche.

J'aimerais te ressembler, Pansa. J'aimerais être aussi fort que toi. Mais il semblerait que nos chemins restent pour le moment bien différent. Je prie chaque jour pour que le tien te ramène un jour à Pompéi et pour retrouver ce modèle que tu as toujours été pour moi. Tu me manques, mon frère...

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© DevianArt
Tiberius Oppius Lucanus


"Mon frère, mon rival"

Soyons honnêtes, Lucanus, il est difficile pour un père d'avoir deux fils aussi opposés que nous ! Je nous cherche encore des points communs et je ne trouve que notre terrible entêtement que nous avons hérité de notre père. Avec de telles différences, comment être aussi proche que Scapula le voudrait ?

Si Pansa était le plus fort de nous trois, tu as toujours été le plus malin, et c'est une qualité dans laquelle tu excelles toujours autant. Cela me fait mal de le dire, mais je sais que tu mérites le cognomen que t'a attribué notre père. Tu es la fierté de la famille, le fils prodige, le digne héritier des Oppii qui continue d'imposer la suprématie de notre petite dynastie sur les thermes pompéiennes. Tu es un grand stratège, un homme réfléchi, qui sait se lier aux bonnes personnes et ton ascension dans la hiérarchie des thermes des Stabies n'est que la preuve de tes talents. Et plus tu brilles, plus je m'enfonce dans l'ombre...

Car tu es celui qui me montre chaque jour le fils que notre père aurait voulu que je sois. Le garçon populaire, doué et charmeur  qui séduit les femmes autant que les hommes d'affaires. Chaque fois que je suis en ta présence, je vois le regard que Scapula a pour toi, cette étincelle de fierté permanente qu'il a dans les yeux lorsqu'il les pose sur toi. Cette étincelle qu'il n'a jamais eue pour moi...

Je ne te jette pas la pierre, mon frère ; tu as toujours été le plus fin de nous deux. Mes erreurs, je ne les dois qu'à moi et au fond de mon cœur, je sais que je suis heureux de voir où tu en es arrivé. Tu seras un grand homme, je demeurerai simple masseur. Peut-être nos places ont-elles toujours été prévues ainsi ?

Il existe une chose cependant que je ne te passerai pas. Ce comportement que tu as depuis plusieurs années, ce chef de fratrie que tu sembles vouloir devenir. Tu n'es pas Pansa, tu ne le seras jamais. Et notre famille ne connaît qu'un seul aîné ! Garde donc pour toi tes remarques moralisatrices et tes regards assassins car tu revendiques une légitimité qui ne t'es nullement due. Je ne suis pas le meilleur des frères, je t'ai peut-être blessé plusieurs fois. Mais rien ne te permettra jamais d'asseoir sur moi un pouvoir soit disant supérieur et mérité comme le voudrait certainement notre père. Nous partageons un nom, frangin, et je sais que je ne le fais pas briller autant que toi. Mais si je demeure corbeau face à ta lumière, reste en dehors de mon chemin, car même si tu es mon frère, je n'hésiterai pas à te faire mordre la poussière si tu te mettais en travers de ma route.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Kitty
Oppia Musca


"Mon équilibre"

Que puis-je te dire que tu ne sais déjà ? Tu es ma confidente, ma patience, mon soutien, ma douceur... Tout ce qui me manque naturellement. Tu as cette faculté de tirer le meilleur du pire de tes frères, et tu gardes cette confiance en moi que je ne m'explique pas, mais que je chéris plus que tout. Il m'est arrivé bien des fois de me demander où j'en serais si tu n'étais pas dans ma vie.

Musca, "la mouche"... Ce surnom que je t'ai trouvé il y a bien des années à cause de ce grain de beauté derrière ton oreille... Il n'éveille en moi que de délicieux souvenirs qui me réchauffent le coeur. Depuis ta naissance, je n'ai cessé de te protéger comme mon plus précieux trésor, au point de t'étouffer parfois, je le sais bien. Tu ne m'as pourtant jamais repoussé, comme si tu savais à quel point te perdre serait terrible pour moi. Car tu es celle qui connait presque tout de mes secrets, même les plus noirs, et la seule qui malgré tout ce qui fait de moi "le corbeau", croit en moi dans notre famille. Pourrais-je un jour te donner ne serait-ce qu'un peu de ce que tu m'apportes chaque jour ? Je suis loin d'en être sûr... Mais je sais que tu ne m'en tiendras pas rigueur ; ton sourire parle pour toi.

Il est pourtant certaines choses que je ne peux me permettre de te dire, par peur que tu me croies perdu, toi aussi... Ces mensonges me minent et je prie pour que tu n'apprennes jamais ces travers trop noirs pour être partagés, même avec toi. Je suis effrayé à l'idée de voir la déception envahir ton regard, et je te promets de tout faire pour que cela n'arrive jamais, car tu es mon équilibre, Musca, et sans toi je perds pied.

Je sais que tu fais tout pour nous rapprocher, Lucanus et moi. Je suis navré de ne pas avoir la force de faire les efforts que tu attends de moi, mais peut-être un jour parviendras-tu à me convaincre. Ta patience à toujours su désarmer même mes plus vives convictions...

Que ton mariage soit lointain, ma soeur, car je souffrirais trop de devoir te partager avec un homme auquel tu devras légitimement tout ton temps. Mais les années passent et je sais l'échéance proche... Aussi, je me prépare au mieux, mais je prie encore et encore pour que tu restes auprès de moi. Toujours.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Misty Mountains
Oppia Pulchra


"Ma belle incompréhension"

De toute notre fratrie, tu dois être celle avec laquelle je partage le moins de choses. Aucune raison ne pourrait véritablement expliquer ce désintérêt que nous avons l'un pour l'autre... Nous appartenons juste à deux mondes qui me semblent n'avoir plus aucun lien.

Tes aspirations sont celles des femmes qui comme toi connaissent leur beauté. Les hommes se pressent déjà à notre porte avec l'espoir naïf des prétendants, et tu te délectes de pouvoir les observer ainsi avec l'assurance de celle qui a le choix. Tu sais que la décision finale reviendra à notre père, mais tu sais aussi qu'il te refuse peu de choses. Voilà certainement ce qui te rend si froide : cette certitude de toujours avoir ce que tu souhaites car ton joli minois t'offre tellement et avec une telle facilité...

Dans le fond, je ne te souhaite que d'avoir raison. Mais je ne suis pas un frère qui sacrifie beaucoup pour ceux qui ne partagent avec lui que son sang. Nous nous sommes peut-être trop éloignés pour nous retrouver véritablement un jour. Pourtant, nous nous ressemblons par bien des aspects dans notre personnalité... Un jour peut-être, ces liens nous rattraperont. Mais pour l'instant, nous poursuivons chacun notre route de notre côté et je dois avouer que je n'en ressens qu'une immorale mais totale indifférence.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


Spoiler:
 




Code by Steyda








Césars



Troisième édition



Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Mar 6 Jan - 22:58, édité 23 fois
Plebe
Mer 18 Juin - 13:23
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur






Elite Patricienne




© Indi
Caius Licinius Murena


"LIEN"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© la blonde
Marcus Vinicius


"Ami de beuverie"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Athos
Lucius Pompeius Publicola


"LIEN"


bla bla bla
₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


Spoiler:
 




Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Ven 28 Nov - 22:31, édité 6 fois
Plebe
Mer 18 Juin - 13:24
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur






Plèbe Pompéienne




© maquizz
Epidia Tullia Ravillia


"Ma troisième soeur"

Difficile de comprendre ce qui colle entre nous, n'est-ce pas ? Surtout lorsque l'on sait que le début de notre relation n'a pas été dicté par une si merveilleuse entente.

Et pourtant, depuis notre rencontre au ludus Lucretius au temps où j'y travaillais encore, nous avons partagé bien des choses... J'ai envers toi une sorte d'instinct protecteur qui me force presque à te considérer comme l'une de mes soeurs. Je sais que cette affection que j'ai pour toi est partagée et je tiens beaucoup à ce lien fort que nous partageons maintenant depuis plusieurs années. Notre amitié m'est précieuse, bien que je ne comprenne pas bien encore ce que tes deux yeux gris ont su voir chez le Corbeau pour qu'il vaille la peine que tu te battes pour lui.

Je me sens capable de faire pour toi des choses qui ne me ressembleraient pas habituellement, comme m'engager dans une affaire bien mystérieuse avec Caeso, ton frère... Je sais que tu es capable d'en jouer, mais continue à te suivre avec une sérénité inexplicable. Peut-être parce que malgré tout ce que je suis, tu as jusqu'à maintenant toujours refusé de me fuir ? J'espère simplement être capable de garder cette précieuse confiance que tu sembles avoir en moi et s'il faut soutenir corps et âme ton frère pour cela, je le ferai sans hésiter.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Siloë
Caeso Epidius Statius


"Un bon frère"

Nous n'avons jamais été particulièrement proches, mais je crois pouvoir dire que nous nous sommes toujours appréciés néanmoins. Je te connais par l'intermédiaire de ta soeur et nous avons tous deux pour elle une affection forte et sincère qui nous rapproche l'un l'autre. Je pense que cela la ravit.

Notre amour de la gladiature n'est pas non plus étranger à cette amitié qui nous lie, Statius, et je connais ton projet de passer de simple marchand d'esclaves à gérant d'un ludus. J'admets volontiers que c'est un métier qui t'irait bien... Et je crois qu'aujourd'hui, tu essayes de m'utiliser pour ton ascension.

Que cela soit clair : je n'ai rien contre le fait de te servir dans ton projet. Mais je ne fais que bien peu de choses gratuitement et si je te suis malgré tous ces secrets que tu me caches, c'est avant tout pour faire plaisir à Epidia. Pour autant, je sais que j'y gagne aussi dans cet accord que nous avons passé tous les deux car notre alliance me permet de retrouver le ludus Lucretius qui me manquait depuis bien trop longtemps. Aussi, tant que chacun remplit sa part du contrat, je ne vois aucune raison de ne pas te suivre.

Tu es un bon frère, Statius, et je crois pouvoir te faire confiance. Mais sache que je reste sur mes gardes car, si j'ai une pleine confiance en ta soeur, tu demeures pour moi un mystère trop difficile à élucider pour que je te suives les yeux fermés. Tiens donc ta parole, je tiendrai la mienne, et notre alliance ne pourra qu'en être fructueuse à souhaits !

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© meissa
Titus Cornelius Servilius


"LIEN"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© arté
Kaeso Ausonius Faustus


"LIEN"

bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Zargas
Sextus Naevius Versutius


"Le laniste concurrent"

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


Spoiler:
 




Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Mer 8 Avr - 9:40, édité 8 fois
Plebe
Mer 18 Juin - 13:24
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur






Peuple de l'Empire




© Finlay-Joly
Ausonius Niger


"Brave petit..."

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Vent_Nocturne
Caius Julius Flavus


"LIEN"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



Spoiler:
 




Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Ven 28 Nov - 22:31, édité 5 fois
Plebe
Mer 18 Juin - 13:24
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur






Esclaves




© Athos
Kerta


"Je t'aurai un jour, Reine des louves"

Chacun de tes regards me désarçonne et, encore aujourd'hui, je peine à comprendre ce que tu parviens à faire naître en moi. Mon intérêt pour toi est né avec un pari, un défi que nous avons conclu avec Priam, alors encore champion de Pompéi : celui de parvenir à te posséder, juste une fois, sans avoir à débourser le moindre denier. Mais jamais je n'aurais cru que cela me conduirait à une telle situation...

Depuis plusieurs mois, une sorte de jeu s'est installé entre nous, un jeu que j'affectionne entre tous et dont tu es devenue la victime malgré toi. Chacune de mes visites est devenue l'occasion de reprendre mes taquineries là où je les ai laissées la veille et ma fréquentation assidue du lupanar de Faustus t'a fait développer un talent certain dans celui de répondre finement à toutes mes provocations. Longtemps, j'ai cru que tu ne ressentais pour moi qu'un doux mépris, jusqu'à ce que je comprenne que tu jouais au moins autant que moi. Avec le temps, nos piques se sont faites plus acérées, nos gestes plus téméraires, nos sous-entendus plus suggestifs, et j'ai appris à te connaître, j'ai appris à t'admirer, car, derrière ce statut de matrone, j'ai découvert une femme plus forte et plus digne que bien des maîtresses romaines. J'ai finalement appris à te désirer d'une manière bien différente.

Tout à changé lors de cette nuit pluvieuse de novembre, lorsque nous avons mutuellement mis à mal nos défenses jusqu'à révéler ensemble combien notre jeu avait pris un nouveau tournant, combien nous étions impuissants face à cette sensation étrange, incontrôlable. Cette nuit, j'ai compris que le désir qui me consumais dépassait celui que j'avais ressenti pour toutes les autres femmes qui ont traversé ma vie. Et j'ai compris que toi aussi, derrière ce masque de femme forte et inatteignable, tu sentais cette puissance imprévisible, cette envie dangereuse et urgente.

Dès lors, nous nous sommes quelque peu éloignés. Peut-être n'étions nous pas prêts. Je ne l'étais pas... Ce que je ressens aujourd'hui, je ne le comprends pas, et cela m'obsède. Moi qui m'étais fait la promesse de ne pas céder au piège des sentiments pour une prostituée, j'en viens à ne plus désirer que toi et cela m'effraie. Terriblement. Alors je prends mes distances, je tente de réfléchir, mais rien ne me fait oublier ni ce que nous avons vécu ce soir là, ni l'envie de revivre cette nuit. Encore. Encore.

Jusqu'où ce jeu nous mènera-t-il, Kerta ? Cette question me vient souvent lorsque je rentre seul dans mon appartement miteux de l'insula et je m'oblige toujours à ne pas y chercher de réponse. Mais tout ce temps m'a fait prendre une résolution : la distance ne faisant rien, je refuse de demeurer ainsi à tenter d'oublier cette nuit jusqu'à ma mort. Je te veux Kerta, je te veux et je n'ai jamais su accepter la frustration. Qu'importe le temps qu'il faudra pour te faire céder, j'attendrai jusqu'à ce que tu tombes dans mes bras, comme cette nuit-là, sans argent, sans obligation, simplement parce que tu me désireras comme moi je te désires, et que cette fois tu ne te ravises jamais. Je veux te séduire, te posséder, et ma patience aura raison de ton refus obstiné, je te le promets. Je te ferai tomber dans les griffes du Corbeau, car rien ne me fais plus vibrer aujourd'hui que le désir de mettre un terme à cette obsession qui me ronge. Je te veux Kerta.

Je t'aurai un jour, Reine des louves.


₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© BedSharped
Lucia


"Ma préférée"

Je t'ai désirée à la minute où je t'ai vue chez Faustus, au milieu de toutes ces catins qui attendaient de voir lequel de ces hommes serait leur première passade de la nuit. Tes grands yeux verts ont su me charmer dans l'instant et ton talent a fait le reste. Je crois pouvoir dire que tu connais par coeur mes besoins masculins et que tu en sais en jouer, pour mon plus grand plaisir. Depuis ce jour, tu profites de ce statut de "préférée du corbeau" que certaines t'envient peut-être, que beaucoup sont heureuses d'éviter, je crois. Il me semble pourtant que tu te plais dans ce rôle que tu interprètes toujours à merveille et depuis que je te demande, presque à toutes mes visites, nous avons partagé bien des choses, tout se déroulant avec une simplicité finalement peu commune dans un lupanar.  

Mais depuis peu, notre relation a pris un nouveau tournant car si je suis toujours parvenu jusqu'à maintenant à bannir tout sentiment au moment où je franchis la porte de chez Faustus, c'est toi, une des actrices de ce monde du vin et des putes qui est tombée dans le plus cruel et le plus tentateur des pièges. Quelle folie t'a prise, Lucia, pour croire que derrière mes caresses de corbeau pouvait se cacher un sentiment aussi noble que celui dont tu rêvais ? Ta révélation me bouleverse encore aujourd'hui car je ne paye plus une catin depuis, mais une femme amoureuse. Et pourtant...

Et pourtant je profite de ce statut malgré toute l'immoralité qu'il comporte. Je ne suis pas amoureux de toi Lucia, je le sais et l'ai toujours su. Mais j'aime cette façon dont tu me regardes, j'aime ces mots que tu me murmures avec toute la chaleur de la femme éprise d'amour. J'aime cette passion nouvelle qui anime chacun de tes gestes lorsque nous nous retrouvons et je te laisse ainsi bercée par ton illusion car j'y trouve tout ce qu'un homme peut rêver ! Une voix dans ma tête ne cesse de me rappeler la cruauté de mon mensonge, car si je n'ai jamais dit que je t'aimais, je ne t'ai jamais non plus dit le contraire. Je te laisse voir ce que tu cherches à voir en moi, sans rien faire pour te dissuader de m'offrir ce que seule une femme amoureuse peut donner.

Il m'arrive parfois de penser à ce qui pourrait advenir si jamais tu découvrais la véritable nature de notre relation qui n'a jamais été pour moi autre chose que celle d'une catin et d'un client. Mais je balaye rapidement ces idées pour ne profiter que de tout ce que je peux avant que notre douce chimère ne disparaisse d'elle-même car je sais que cette comédie ne pourra pas durer indéfiniment. Et ce jour-là, malgré toutes ces nuits passées dans ta couche et cette affection sincère que je sais éprouver pour toi, nous redeviendrons ce que nous avons finalement toujours été : toi la catin d'un lupanar, et moi le plébéien maudit, pour ton plus grand malheur, je le crains.

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© avengedinchains
Zephyre


"Mon mystère à résoudre"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Reed AVATAR
Milo


"Si elle est ma reine, alors tu es mon prince"

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© UC
Catia


"L'employée rebelle"

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


Spoiler:
 




Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Lun 9 Mar - 22:44, édité 8 fois
Plebe
Mer 18 Juin - 13:24
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur






Gladiateurs




© google
Voroncius


"LIEN"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Athos
Priam


"LIEN"

bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



© Devy
Ulysse


"Une proie facile"

Bla bla bla

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪



Spoiler:
 




Code by Steyda


Dernière édition par Manius Oppius Corvus le Lun 9 Mar - 22:40, édité 6 fois
Mer 18 Juin - 13:40
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Plebe
Mer 18 Juin - 14:36
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Avec plaisir ma beauté ! cheers

Alors, comment Kerta pourrait-elle considérer Corvus, un des meilleurs clients, mais également un des plus tordus ? Il y a peu de chances qu'il fasse de mal à tes filles (bon, on met hors jeu la présentation, hein ?), et il donne de bons pourboires... Mais disons que ses idées pourraient fuser plus rapidement que son esprit ne le voudrait ! hem

Maintenant, je me demande comment pourrait réagir Kerta face à mon Corbeau. Après tout, il a un bon franc parlé et a la langue bien pendue, surtout après deux ou trois coupes de vin. Et inutile d'ajouter que la piquette de Faustus monte vite à la tête ! Il aime bien les femmes capables de lui répondre. Peut-être un jeu entre eux, toi qui le repousse et lui qui ne cesse d'essayer de venir te chercher et qui te promet d'y parvenir un jour sans débourser un sous (trop facile ! Il aime les défis, le gars...) ?

A moins que tu aies une autre source d'inspiration ? hem


Laisse le corbeau se nourrir de ta charogne et prie les dieux qu'il ne sache pas traverser le Styx.

You and I:
 
Mer 18 Juin - 14:58
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

-rire machiavélique-

Alors, alors, alooooooors !

(pardon s'il y a des fautes ou des mots en moins, j'suis au travail j'ai pas le courage de toute relire ^^")

Première chose concernant les filles : hormis la présentation, s'il les traite bien et qu'il laisse de bons pourboires, Kerta ne le verra pas comme un "ennemi", ça c'est certain. Ce qui peut-être sympa c'est d'imaginer qu'un jour, dans un futur assez lointain, elle découvrir ce qu'il a fait à la rousse et là... Eh bien nous verrons bien huhuhuhu... Après, même s'il a des idées tordues, il n'est pas le seul, certains clients sont vraiment bizarres et les filles doivent faire avec, elles n'ont pas le choix, donc, si il y en a une qui vient pleurer dans les jupons de Kerta parce que le Corbeau (oui, je le surnomme comme ça et c'est ta faute) lui fait des choses bizarres, Kerta va vite lui dire de retourner travailler : faut faire avec point ! Non, elle n'est pas cruelle O_o

Venons-en à la relation entre les deux à proprement parler... J'ADORE CE QUE TU PROPOSES ! Il est clair que Kerta va sincèrement le trouver intéressant en plus d'être particulièrement beau et désirable même si elle risque de mettre du temps à l'avouer AH AH ! J'aime beaucoup l'idée du jeu entre les deux, de Kerta qui le repousse et du Corbeau qui insiste mais voilà, on va rencontrer un problème : Kerta a beau avoir des privilèges, si le Corbeau insiste, Kaeso ordonnera à Kerta de se donner à lui vu qu'il est un excellent client. Donc, je pense qu'on pourrait se servir de ce que tu proposes et soit :
- jouer en RP le moment où Kerta est obligée de se donner à lui et lui, ensuite, voudra réussir à la prendre dans ses filets sans débourser un centime effectivement,
- considérer ce moment où elle s'est donnée comme déjà passé et à ce moment-là, ils seraient déjà dans le jeu du chat et de la souris.

Il faut voir ensuite si tu voudrais qu'après qu'il l'ait eue une première fois que le Corbeau ne la touche plus jusqu'à ce qu'il ait réussi à vraiment la séduire ou à l'inverse, qu'il continue à payer pour profiter de son corps tout en espérant qu'un jour elle refusera son argent.

Ouh la, je suis pas DU TOUT inspirée par les deux zigotos What a Face
Plebe
Mer 18 Juin - 15:18
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Pas de souci avec la manière dont il gère les filles alors, nous sommes sur la même longueur d'ondes ! J'adore !  Yaaa 

Ah ! J'aime les relations de jeux ! C'est parfait...
J'imaginais vraiment commencer le jeu avec Kerta en considérant que Corvus ne l'a jamais touchée. Il est têtu le garçon : quand il se lance des défis, il va au bout, quitte à se frustrer pendant des années. Kerta et lui se connaissent depuis longtemps : Corvus fréquente le lupanar de Faustus depuis des années. Ils se croisent fréquemment depuis longtemps, donc. On pourrait considérer que ce jeu s'est installé entre eux depuis quelques mois ? Corvus avec sa grande bouche serait arrivé en lançant, bien sûr de lui : "Un jour, Kerta, c'est toi qui viendra vers moi en me suppliant de de faire goûter à mes mains en or" et qu'elle, pas vraiment sous le charme et peut-être aussi trop fière, l'aurait gentiment envoyé balader. Et ce jeu continue depuis.

Evidemment, je voyais bien ce chapitre avec Faustus qui oblige Kerta à se donner à lui gratuitement (faut garder la clientèle, pardi ! On est sur la même longueur d'ondes, c'est dingue...   !). Mais cela paraîtrait tellement trop simple, que Kerta accepte d'un coup. Peut-être Corvus pourrait-il s'en douter au tout dernier moment, alors qu'ils sont déjà tous les deux, prêts à commencer leur "danse horizontale" et qu'il refuse alors, déçu de ne pas pouvoir gagner son défi à cause d'un ordre d'un vulgaire proxénète ! Il ne la touche donc pas. Tous deux peuvent alors mentir à Faustus, et lui dire que oui, c'est fait, alors que rien n'a été consommé...

Après un événement comme celui-là, leur nouvelle relation pourrait être vraiment très intéressante. Corvus pourrait être bien moins badaud, comme s'il avait pris conscience de la situation de Kerta. Dans sa tête, elle ne serait plus une prostituée, mais une femme. Et alors, un jeu de séduction sincère pourrait bien s'installer entre eux.

A toi de voir si Kerta y succomberait ou pas... pervers

Qu'en penses-tu ?

Ouh, la vache, je suis pas du tout inspirée non plus, moi...
Mer 18 Juin - 15:35
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

OH MON DIEU JE T'AIME !

Je suis calme, très calme !

Tes idées sont merveilleuses, j'adhère à 200%. Je suis fan de la phrase lancée par Corvus et j'imagine bien Kerta lui jeter un regard mauvais par dessus son épaule en affichant un sourire sombre du style "mais oui mon grand, c'est beau de rêver" et voilà que finalement, Kaeso ordonne à Kerta de se donner, ce qu'elle accepte de faire et... Que Corvus refuse c'est juste PARFAIT ! Elle va adorer ça Kerta, qu'il soit à ce point-là têtu et du coup, bien sûr que le jeu entre les deux va devenir encore plus intense. N'empêche, ce sera la première fois qu'elle n'obéit pas à Kaeso et qu'elle lui ment et je trouve ça excellent. Après cela, étant donné que ce secret les lie, leur relation pourra prendre un autre tournant oui et je pense que si jusque là Kerta était en mode "il m'indifère" (en dehors du fait qu'il soit physiquement à tomber par terre AH AH), elle va le voir tout autrement, le respecter en premier lieu et le respecter sincèrement d'avoir refusé de la toucher. Si lui la voit comme une femme, elle, elle va le voir comme un homme et non plus comme un client justement et elle se donnera avec joie à ce jeu de séduction sincère pour le coup. Pour Kerta, c'est une première car si elle a une relation amant/ami avec Priam, elle n'a jamais été dans une situation semblable à celle qui la lie à Corvus. Et pour ce qui est de succomber... MAIS BIEN SUR PARDI

Donc, si j'ai bien tout saisi, en jeu, le non acte que tout le monde croit qu'il y a vraiment eu aura eu lieu il y a par exemple quelques semaines ou quelques mois (à toi de me dire ce que tu préfères) et depuis, ils se cherchent sans se trouver. Kerta résiste mais elle commence à avoir du mal huhuhuhu.

J'aime brainstormer comme ça *.*
Plebe
Mer 18 Juin - 15:50
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

On est trop raccord... Dieu existe ! cheers

Tu ne veux pas jouer tout le début ? Moi ça m'éclaterait, même si leur relation met pour le coup plus de temps à avancer parce qu'il faudra tout écrire. Mais je ferais bien un RP avec ce fameux regard de Kerta que j'imagine très bien sur Lena Headey : "Retourne dans ton bac à sable, corbeau. Moi je ferre les gros poissons" ! Ce serait génial d'écrire ça avec toi...

Et même toute la suite... J'adorerais le faire en Rp en fait, plutôt que d'expliquer seulement ça dans une fiche de lien. Ce serait des RPs tellement cools : on est tellement sur la même longueur d'ondes, ça ne peut que rouler tout seul !

En jeu, tout le monde serait finalement persuadé qu'ils ont consommé depuis longtemps alors qu'en fait ils ne se sont jamais connu ainsi... La classe quoi !


Laisse le corbeau se nourrir de ta charogne et prie les dieux qu'il ne sache pas traverser le Styx.

You and I:
 
Empire
Mer 18 Juin - 15:52
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3202
₪ Sesterces : 400
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

Oulalalala mais c'est que ça devient chaud par ici What a Face Enfin, qu'en attendre de plus de la part de la Reine des Louves et du meilleur client de Faustus, hein What a Face Anyways je suis pressée de voir ce que ça va donner en RP, tout ça ange

Mais bon je viens pour Niger, moi ! On a pu bien parler de la relation Lucanus/Corvus, au tour de Nini. Si Corvus fréquente le lupanar, je suppose qu'il doit souvent être aussi à la Taverne, histoire de boire un coup avant d'aller voir les filles ange
J'ai peut-être une idée de lien, mais faudrait voir avec Lucia : je vois bien nos deux zigotos bien se connaître parce que bon, ils se voient souvent quand même. Corvus saurait donc que Niger a une soeur au sein du lupanar, et après s'être appliqué à deviner qui elle était (à voir comment, mais ça doit pas être bien compliqué), il pourrait s'en amuser un peu. Niger préfère ne rien entendre sur ce que fait sa soeur avec ses clients, et Corvus pourrait venir lui balancer à la gueule avec son sourire à-la-colin-odonoghue-narquois qu'il a passé la soirée avec sa soeur et qu'elle était {compliment au choix}. Ça ferait péter un plomb à mon Nini, qui ne pourrait rien dire évidemment, et Corvus le saurait très bien. Bon je vais m'arrêter là que tu me dises si ça te plaît (: Et si oui bah on ira en discuter avec Lucia ange


Brother & Sister
Lucia et Niger
Plebe
Mer 18 Juin - 16:02
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Coucou mon Niger d'amour !


Comment te dire que tout ça colle parfaitement avec l'idée que je me faisais de leur relation. Nous avions vu un petit quelque chose avec Lucia qui devait devenir la Louve préférée de Corvus (Kerta étant hors compétition, elle est bien trop singulière !). En d'autres termes, ils se fréquenteraient assez souvent. La taverne de Faustus serait évidemment un autre coin très privilégié du Corbeau et ainsi, ils seraient amenés à se croiser très très souvent !

Une relation assez conflictuelle entre eux me semble donc très plausible. Corvus s'amuserait à rappeler à Niger ses quelques frasques avec sa sœur, encore plus lorsqu'il a un coup dans le nez, et Niger ne supporterait pas cela. A voir ensuite jusqu'où Niger pourrait aller, car sache que Corvus peut aller très loin dans la plaisanterie douteuse...


Laisse le corbeau se nourrir de ta charogne et prie les dieux qu'il ne sache pas traverser le Styx.

You and I:
 
Empire
Mer 18 Juin - 16:13
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3202
₪ Sesterces : 400
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

Niger ne fera rien, ou pas dans la taverne en tous cas. La loi chez Faustus, c'est que le client est roi, tant qu'on arrive à lui soutirer le plus de pièces possible. Pas de place aux états d'âme. Il n'ira évidemment s'en plaindre à personne, et je doute même qu'il mentionne quoi que ce soit à sa sœur. Même si Corvus le pousse à bout, Niger fera tout pour que ça ne provoque aucune scène, quitte même à repousser sa fierté, son honneur et celui de sa soeur. Il tient à son poste, à ses sous, quoi. Néanmoins je pense que ça serait très intéressant à jouer, cette espèce de "torture" psychologique. Il se forcerait vraiment à ne faire aucun commentaire, laisser couler, au risque de péter un plomb un jour alors que ça aurait pu se passer plus calmement si il avait "arrêté" les choses avant. Plomb qu'il ne pètera pas à l'intérieur de la taverne.
A voir comment Niger chercherait à se venger (parce que c'est pas non plus la victime de service What a Face ). Au travers de Musca ? Pulchra ? Je sais pas trop encore, quelqu'un d'assez proche de Corvus en tous cas pour le faire péter un plomb à son tour. Néanmoins, je ne vois pas leur relation aussi avancée pour le moment. Au début, Niger ferait presque mine de s'amuser des remarques de Corvus, jusqu'à ce que ça évolue vers quelque chose de plus sombre, plus torturant pour Niger, parce que Lucia c'est vraiment sa corde sensible. Il espérerait n'en avoir aucune, mais malheureusement ...

Et le gif est parfait, t'as très bien compris ce que je voulais dire par sourire à-la-colin-odonoghue-narquois *o*


Brother & Sister
Lucia et Niger
Plebe
Mer 18 Juin - 16:21
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Je vois tout à fait ce que tu veux dire !

On partira là-dessus donc, avec une relation taquine qui pourrait partir beaucoup plus loin... Pour ce qui est du pétage de plomb, je te laisse me faire la surprise du chef.

Pour une vengeance... Si tu veux vraiment toucher Corvus, il faut passer par Musca, évidemment. Maintenant, encore faut-il trouver comment Niger pourrait l'approcher et lui faire du mal (physiquement ou psychologiquement) tout en restant crédibles. Certes, les Oppii ne sont que plébéiens, mais il faut trouver comment Niger, garçon de taverne affranchi pourrait approcher une fille de 21, pas encore mariée, et donc qui ne sort pas beaucoup...

A moins que tu ne veuilles faire que du bluff ? Niger assez persuasif pour faire croire à Corvus qu'il a blessé sa sœur préférée alors qu'il n'en est rien ? Mais ça lui fera une sacrée frousse...

Qu'en penses-tu ?


Laisse le corbeau se nourrir de ta charogne et prie les dieux qu'il ne sache pas traverser le Styx.

You and I:
 
Mer 18 Juin - 16:22
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

-la joueuse de Kerta est décédée en voyant le gif dans le message de Corvus du dessus. C'est son fantôme qui s'exprime dès à présent sur le forum-

J'ai une idée machiavélique pour des persos machiavéliques

On pourrait bien se faire la fameuse scène de départ dans un RP flashback et comme ça, on pourra enchaîner direct avec le RP où Kerta s'offre à Corvus dans le présent en incluant le début du jeu et les refus de Kerta dans la narration What a Face De cette façon, on peut rédiger la première partie du lien, et on complétera au fur et à mesure qu'en dis-tu ? Parce que oui, moi aussi j'ai envie de jouer tout ça du coup
Empire
Mer 18 Juin - 16:32
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3202
₪ Sesterces : 400
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

Je disais Pulchra ou Musca parce que Niger ne peut pas savoir qu'une des deux est sa préférée. Mais il est du genre à faire son Ausonius et chercher des informations auprès de ceux qui peuvent en avoir ; d'autres plébéiens "hauts placés" comme peuvent l'être les Oppii qui pourraient déjà avoir fréquenté la famille, ou même directement chez les Oppii. En tous cas, il partirait sur l'idée de la soeur,  et ne découvrirait que plus tard qu'une seule des deux l'intéresse réellement s'il voulait blesser Corvus. Après voilà, c'est trop loin pour m'imaginer déjà un plan de comment atteindre quoi et qui et bidule, bluff ou non (il est carrément du genre à bluffer, il a eu un maître parfait pour lui apprendre comment faire).

Blabla sur Pansa

*Ausonius Niger observe le fantôme de la joueuse de Kerta*
What a Face


Brother & Sister
Lucia et Niger


Dernière édition par Ausonius Niger le Mer 18 Juin - 19:29, édité 1 fois
Esclave
Mer 18 Juin - 17:10
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 10/06/2014
₪ Ecrits : 132
₪ Sesterces : 3
₪ Âge : 21
₪ Fonction & Métier : Louve au lupanar de Faustus

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Il faut avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Une louve ne devrait pas en avoir un.
Voir le profil de l'utilisateur

Ahahaahaha Je vous aime !!!!!  Aaah 

Je suis tout à fait d'accord ! Et étant donné que notre chère Lucia est une petite louve qui se croit forte elle pourrait tomber dans les filets du beau corbeau !  Please C'est d'ailleurs ce que je rêve de faire depuis que j'ai vu ce gif
Je pense même qu'au bout d'un moment elle pourrait en parler à son frère chéri "Ohhhh Niger il est si parfait !!!! Comment résister !!!" Et là comme Niger sait que c'est du baratin il est pas très content et Vengeance !!!!!!!!!
Je la vois même devenir jalouse de Kerta à la longue. Elle veux l'exclusivité la petite !
Plebe
Mer 18 Juin - 19:08
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Kerta --> Entièrement d'accord ! Cette fois on la tient notre histoire du feu de dieu ! Superman Donc un Rp Flashback pour mettre en place le jeu, le RP où Faustus la force à se donner à lui et ou Corvus finalement la refuse, et ensuite on s'éclate autant qu'on veut avec leur séduction. Moi, je suis prête à commencer quand tu veux ! Je suis tout à toi, ma beauté !


Je sais fantôme de kerta, je sais, je suis irrésistible !

Niger & Lucia --> Mes amours, je crois qu'on va faire un trio de choc...  Yaaa Niger, autant j'ai encore un peu de mal à m'imaginer comment tu veux faire avec ses sœurs, autant le coup de pute grand méchant Niger suite à la mort de tu-sais-qui (mais enfin, Niger, faut pas dévoiler les secrets comme ça !!), ça m'éclate ! Et pour le coup ce serait merveilleusement crédible ! Ca, ça me plaît beaucoup. Et si en plus Lucia y met du sien pour faire enrager le brave Niger, on va s'éclater. Niger va en faire une syncope ! PTDR

Lucia --> Concernant la relation Corvus/Lucia, le coup du baratin auquel pourrait croire la Louve serait sympa à jouer aussi, déjà pour la relation Lucia/Niger, mais aussi pour la relation Lucia/Corvus, car le Corbeau pourrait jouer pas mal de ça. Attention seulement, si on va dans ce sens là, Lucia, si elle insiste trop et y croit vraiment, pourrait se prendre une bonne claque quand Corvus lui rappellera très directement sa place d'esclave et de prostituée ! Car ça, il en serait tout à fait capable. Smile
Mer 18 Juin - 19:12
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

Manius Oppius Corvus a écrit:
Kerta --> Entièrement d'accord ! Cette fois on la tient notre histoire du feu de dieu ! Superman Donc un Rp Flashback pour mettre en place le jeu, le RP où Faustus la force à se donner à lui et ou Corvus finalement la refuse, et ensuite on s'éclate autant qu'on veut avec leur séduction. Moi, je suis prête à commencer quand tu veux ! Je suis tout à toi, ma beauté !


Je sais fantôme de kerta, je sais, je suis irrésistible !


I AM SO DEAD RIGHT NOW  Bave Flag 

AZY AZY AZY LE RP JE VEUX OUIIIIII !!! Je suis à fond là c'est bon ! Je vais nous faire un petit crackship d'ailleurs : comme j'ai fait Serena et Remus j'ai envie de faire Corvus et Kerta  pervers Donc, si tu veux le commencer aucun problème et je vais répondre très vite vu que je suis à jour MOUAHAHAHHAHAHAHAHAHAHA !!!

-Prend une profonde inspiration- Non mais je suis très calme en fait...
Plebe
Mer 18 Juin - 19:29
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Je te commence tout ça très très vite alors ! pervers
On va s'éclater, Darling !

Et j'attends ton crackship avec impatience ! Yaaa
Mer 18 Juin - 19:36
Re: Les amis du Corbeau   




Invité

J'ai hâte de voir ça  Bwa 

Et il est fait Clavier  J'avoue que j'en rigole toute seule parce que j'ai trouvé THE passages quoi : lui qui fait son beau, elle qui secoue la tête et qui est blasée  XD 
Empire
Mer 18 Juin - 19:40
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3202
₪ Sesterces : 400
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur

KERTA CORVUS KORVUS KERTUS CORTA pompom pompom pompom
pompom pompom pompom

Citation :
Niger & Lucia --> Mes amours, je crois qu'on va faire un trio de choc... Yaaa Niger, autant j'ai encore un peu de mal à m'imaginer comment tu veux faire avec ses sœurs, autant le coup de pute grand méchant Niger suite à la mort de tu-sais-qui (mais enfin, Niger, faut pas dévoiler les secrets comme ça !!), ça m'éclate ! Et pour le coup ce serait merveilleusement crédible ! Ca, ça me plaît beaucoup. Et si en plus Lucia y met du sien pour faire enrager le brave Niger, on va s'éclater. Niger va en faire une syncope ! PTDR

Nan mais pour les soeurs on verra en temps et en heure, là, c'est trop loin ! Puisque c'est un secret, j'ai donc édité mon post What a Face Mais bon parfait si ça te va Et en effet, le comportement de Lucia risque de donner envie à Niger de faire ça :  Wall 


Brother & Sister
Lucia et Niger
Plebe
Mer 18 Juin - 19:44
Re: Les amis du Corbeau   




avatar
₪ Arrivée à Pompéi : 15/06/2014
₪ Ecrits : 386
₪ Sesterces : 2
₪ Âge : 28 ans
₪ Fonction & Métier : Masseur aux thermes

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C'est la femme qui choisit l'homme qui la choisira.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: j'ai bien trop d'amour pour une seule femme !
Voir le profil de l'utilisateur

Kerta --> MAIS C'EST EXCELLENT ! J'ADORE !!!! Je te le pique, c'est trop énorme !

Niger --> KERTUS KERTUS KERTUS  Danse 
Donc on a notre truc aussi tous les deux ! C'est génial ! Faut voir ce qu'on met dans un premier RP dans ce cas, mais j'aurais bien une petite idée... hem
Re: Les amis du Corbeau   




Contenu sponsorisé

Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» les vrais amis
» Adieux aux amis du vieux Tom
» Un truc pour nos amis les chats.
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Les vrais amis

Sauter vers: