[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.



POMPEII, TERRA DEORUM ₪ :: Exilés
Partagez
Mar 11 Fév - 0:05
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty


(c) copyright
Ësylée
incarné(e) par Gemma Arterton
Ave, étranger! Je suis Ësylée, fille de Hamaad. Né(e) en Perse, il y a 22 ans. La déesse Fortune a fait de moi une(e) esclave et j'ai pour maître Sextus Naevius Versutius


Plus de 2000 ans plus tard, c'est Audex qui m'incarne. Qui es-tu? Mon vrai nom a moi c'est Audrey, j'ai 19 ans. Ça fait une dizaine d'année que je fais maintenant des RPG ! Je suis quelqu'un qui se connecte souvent, mais qui va répondre aux 4 jours environ, tout dépendamment de mon intérêt pour le RP et pour ma disponibilité hors écran. À l'extérieur, justement, je suis étudiante au cégep(dernière année, yeay !!) afin de devenir psycho-crimino analyste dans la gendarmerie nationale ! Vous l'aurez devinez probablement... Je suis Québécoise !! AH NAAAN XD ...
Si je venais malheureusement à quitter le forum, j'accepte [X] que mon personnage soit adapté en scenario / [] que le staff le fasse disparaître de Pompéi par mort ou départ , et ce pour permettre à mes liens importants de ne pas être gênés. Mais ça n'arrivera pas. hem

(c) copyright
Pompéi & moi

→ Ce que je pense de Pompéi
Qu'ais-je vu mise à part les quatre murs où on m'a enfermé ? Je suis ici depuis trop peu de temps pour qu'on me permette d'aller au marché. Mais j'ai vu la plage, l'infini. Et je sais qu'au loin, vers l'Est, ma maison est là. Mais je suis coincée ici... Et malgré que la ville semble belle, je n'aspire qu'à partir.

→ Ce que je pense de la politique
La politique de Pompéi est la même que celle d'où je viens, mais avant, j'étais loin de tout ça. J'étais dans un village, dans une forêt. Aujourd'hui, je suis prise en quatre murs, au service d'un homme qui n'a fait que naître dans un meilleur milieu que le mien. Qu'est-ce que la politique, si ce n'est le goût des hommes d'être servi et de s'élever à un rang plus haut que les autres ? N'est-ce pas la même chose qu'espère les gladiateurs ? Et puis pour un esclave, qui n'a le droit à rien, sauf peut-être son droit à l'air qui ne peut lui être enlevé sauf par la mort... Personne ne devrait avoir le droit d'être plus élevé qu'un autre. Mais ce n'est qu'une utopie.

→ Ce que je pense des jeux
Une façon pour les hommes de relâcher la tension accumulée. Tant que ce n'est pas sur moi, ça me va... Mais si on ne parlerait que des jeux, je dirais que je n'aime pas ça particulièrement. Toute cette mort, tout ce sang. Je suis bien obligée de regarder, mais je n'y comprends pas le plaisir. Ce goût de tuer, ce goût de la violence, de cette foule qui vous acclame non pas pour vous, mais pour le mort qui vient de tomber, pour cette tête qui vient de rouler... Ces rires tout autour... en fait, j'ai simplement hâte que ça s'arrête.

→ Mes souhaits, mes rêves, mes ambitions
Revenir en arrière, là où j'étais libre et où ma moitié, ma sœur jumelle était toujours en vie. Mais mise à part ça, je ne souhaite pas avoir un avenir tracé. Que peut souhaiter une esclave ? Et pour ce qui est de la liberté... Mon opinion n'est pas encore faite, à savoir si j'ai abandonné toute tentative de fuite ou si, au contraire, je me battrai jusqu'à ma mort.

→ Ma pire crainte
Être enfermée dans le noir ; parce qu'étant enfant, mon cousin s'est amusé à me cacher une nuit entière dans une grotte, où il a pu refermer à l'aide d'une très grosse pierre, l'entrée de cette faille dans la montagne. Hurlez pendant des heures, pleurez et puis grattez le mur avec vos ongles jusqu'au sang, en entendant et en sentant les araignées et les bestioles autour de vous, et dites-moi que vous n'auriez pas peur. La mort ; parce que je crains de ne pas avoir assez d'argent pour payer le passeur et que je doive, ainsi, errer pour l'éternité sur les abords du Styx. Ou bien, que si je parviens à payer, que je ne puisse pas vivre apaisée sur les champs Élysées, à cause du mal que j'ai pu faire durant ma vie mortelle. Les orages ; ce n'est pas une très grande peur : c'est plutôt comme un malaise, un inconfort qui me donne la chair de poule. Je n'avais pas peur des éclairs avant, mais depuis la mort de ma jumelle, puisqu'elle, auparavant, était terroriser de ces raids de lumière, c'est comme si c'était une façon pour moi de m'accrocher et de m'unir encore à elle.

→ Heureusement, les Dieux veillent sur moi.
Tous les dieux doivent être craints, et respecté. Je n'en vénère aucun en particulier. Autrefois, je n'étais pas comme ma famille : à faire des offrandes avant chaque saison pour m'assurer le soutien des Dieux. Je croyais en eux, certes, mais je croyais aussi qu’ils n’en avaient rien à faire de nous. Puis un jour, ma maison brula, et ma famille avec elle. Et je me suis dit : est-ce de ma faute ? Est-ce la façon de me punir pour avoir été si rebelle ? Et depuis, je suis là, à prier et à les vénérer. Ils m'ont mis à l'épreuve et j'ai échoué. Je suis la raison pour laquelle ma famille est morte.

fiche (c) Semper Eadem


Dernière édition par Esylée le Ven 14 Fév - 23:34, édité 5 fois
Mar 11 Fév - 2:41
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty


[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Gravit10

Mon histoire

Ϟ Before me, after you Ϟ
J'étais là, dans cette pièce sombre, humide, lugubre. Je pouvais entendre les bestioles ramper à côté de moi, je pouvais sentir les gouttes de sueur froides couler sur mon dos, entre mes seins. Mon pouls s'accélérait, ma respiration aussi ; j'avais peur. Cette pièce si petite où on m'abandonnait, où j'avais l'impression qu'on m'y laisserait mourir. Mais je n'étais pas prête, non. J'étais trop jeune pour ça : à peine dix ans. Mais mon cousin avait trouvé drôle de m'y enfermer, me laissant détruire la pierre avec mes ongles. Il y avait du sang maintenant sur le mur, mais je ne pouvais le voir : il faisait trop sombre. Même mes yeux ne s'habituaient pas à la noirceur, comme si tout mon corps se liguait contre moi. Je n'avais pourtant pas peur de grand chose, et je riais souvent de mon cousin, de mes frères et même de ma sœur jumelle qui, elle, en venait à craindre la foudre. J'étais le mouton noir de la famille, celle qui était forte, celle qui n'avait pas peur. Et là, je sentais les murs se refermer sur moi, petit à petit, et l'air se raréfier. C'est sûr, si je sortais d'ici vivante, je tuerais mon cousin qui s'est cru si malin. Les heures passèrent et je finis par m'endormir, trop épuisée pour continuer à lutter, et puis je me souvins des moments joyeux, des souvenirs...

Mes deux parents sont perses. Leur mariage n'a pas été à proprement dit une histoire d'amour : à ma connaissance, ce fut un mariage arrangé entre mon père et mon grand-père maternel. Mon père a toujours été dur avec ma mère, et elle, c'était une femme plutôt soumise : dans un sens, ils se complétaient bien. Puis un jour, ma mère annonça à mon père qu'elle était enceinte de ses faveurs. Mais ce n'était pas moi. Non, avant mon arrivé, il y a eu 4 enfants : mes 4 frères. Et moi, lorsque je vins au monde, j'étais accompagnée de ma jumelle : Eliesis. Ma mère ne s'attendait pas vraiment à avoir deux filles d'un coup, et n'avait que trouvé un nom masculin (juste au cas où elle aurait un autre fils) et un nom féminin. Le plus vieux de mes frères dit que nous étions des dons du ciel, puisqu'au même moment, cette nuit où nous sommes nées, la pluie tomba du ciel après ces semaines de sécheresses. Ma mère me donna donc le nom d'une nymphe céleste, divinité de la pluie : Ësylée.

J'ai toujours adoré mes frères, et encore plus ma sœur, et eux aussi m'adoraient alors que pourtant, j'étais une vraie peste. Je ne rentrais pas toujours pour les repas, j'étais arrogante, têtue et j'étais la seule de la famille à oser défier mon père : même mes frères ne s'y risquaient pas, et ma sœur, malgré qu'elle me suivait souvent dans mes aventures ridicules, était dans les jupes de notre mère une fois rentrée à la maison. Dans ma jeunesse, j'ai volé aux marchands, je mangeais dans les récoltes de nos voisins, je me baignais dans la rivière, et mes frères se donnaient toujours le devoir de ramener à leur place les hommes trop curieux ou trop entreprenants. Je semais le chaos derrière moi, et pourtant je m'en fichais : sauf lorsqu'il s’agissait de mes frères ou de ma sœur. Eux, je les aimais plus que ma vie. Mes frères pour être si protecteur : lorsqu'ils me parlaient ou me reprochaient des choses, je les écoutais, et je m'excusais. Ma sœur, lors des orages, j'allais avec elle sous le lit et je me cachais avec elle, lui racontant des histoires que j'aimais inventer pour lui faire penser à autre chose.

Ma tante et son fils arrivèrent lorsque j'avais neuf ans. Le mari de cette dernière avait été tué au combat et elle était venue se réfugier chez sa sœur, ma mère. Tous disaient que mon cousin était un petit ange, mais moi, je le voyais comme un démon. Alors je me suis amusée à lui mettre des vers dans ses repas, à le jeter à l'eau alors que je savais pertinemment qu'il ne savait pas nager. Et lorsque je le vis être autant aux petits soins avec ma jumelle, je redoublai d'efforts pour les éloigner. Puis un jour, il m'enferma dans une grotte, dans cette grotte, et m'y oublia. Je ne fus libérer que le lendemain après-midi, et depuis, j'ai peur du noir, du moins, lorsque j'y suis enfermée. Je voulu me venger, mais mon cadet de frère s'interposa et décida que c'était assez. Je ne l'avais jamais vu aussi fâché, alors je promis d'arrêter. Et je respecte toujours mes promesses...

Ϟ Forget the past Ϟ
Une nuit, alors que je dormais, j'entendis des bruits étranges provenant de l'extérieur. Comme si quelques personnes se fâchaient, comme s'ils se criaient dessus. L'esprit encore embrumé par le sommeil, je regardai la couche de ma sœur : elle était absente. Probablement qu'elle s'était encore éclipsée en douce avec Kassim, mon cousin, et que mon père les remettaient à l'ordre. Mais alors je vis des ombres, et de la lumière. J'entendis des chevaux piaffer, aussi, alors que nous n'en avions pas. Quelque chose se passait. Encore en chemise de nuit, je me rendis vers la fenêtre et je pus voir une quinzaine de cavaliers, et mon père avec mes frères devant eux. Je tentai de comprendre la conversation, mais je ne pus que retenir les mots : châtiment et trahison. C'est à ce moment que je vis que les hommes de ma famille avaient tous l'arme au point. Je voulu me cacher, mais je n'en eus pas le temps : un des cavalier me vis. Nos yeux se croisèrent et je sus alors que c'était un homme qui entraînait la mort sur son sillage. Je jetai un bref regard à ma mère et à ma tante encore endormi puis sorti par la porte arrière de la maison : je souhaitais mieux entendre leur conversation. Lorsque je fus à l'extérieur, je vis, à la lisière de la forêt, ma sœur et Kassim qui fixaient la scène devant moi. Je leur fis signe de se cacher, et je vis Kassim prendre ma sœur par la main pour l'emmener derrière un buisson. Je m'avançai un peu plus pour me cacher derrière une botte de foin, et je vis alors mon père se faire transpercer par la lame d'une épée. Je restai comme pétrifiée, tétanisée. Mes frères se jetèrent comme un seul homme sur les assaillants, mais ils n'eurent pas le temps de défendre la demeure : un cavalier jetait une torche à l'intérieur, puis une seconde, et envoya la troisième sur la motte derrière laquelle je me cachais. Je fis un bon en arrière pour éviter les flammes. Une seconde passa, puis j'entendis des hurlements : ceux de l'un de mes frères. Je voulu courir jusqu'à eux, mais je m'arrêtais subitement, la bouche ouverte, les larmes coulant sur mes joues, le cœur au bord des lèvres. Tous là, sur le sol. Tous morts. Je restai figée durant quelques secondes, avant que le cavalier aux yeux sombres viennent me prendre et me déposer sans ménagement sur sa scelle. Je tentai de lutter, mais il me tint fermement, allant même jusqu'à me donner un coup sur la tête. Alors avant de sombrer dans l'inconscience je vis, au loin, Kassim tenir fermement ma sœur, ma moitié, par la taille, ayant une main sur sa bouche pour l'empêcher de hurler et tenter vainement de l'entrainer plus profondément dans la forêt. Et la dernière chose que j'entendis fut les hurlements de ma mère...

Lorsque je me réveillai, j'étais dans un campement, tout près de la mer, et j'étais attachée à un arbre. Je tentai de me détacher, mais l'homme vint alors vers moi pour me donner de l'eau et de la nourriture. Il me détacha et m'entraîna vers le feu, avec ses hommes, ces assassins. Puis tout est flou dans ma tête, comme si je tente du mieux que je peux d'oublier ce moment. Je me souviens qu'il m'a emmené dans une tente, je me souviens de l'avoir mordu, de l'avoir griffé, puis la douleur entre mes jambes, et encore une fois, je sombrai dans l'inconscience.

Nous marchâmes durant quelques jours : moi attachée au bout d'une corde, marchant derrière le cheval de l'homme aux yeux sombres. Puis on me vendit à un marchand à Persépolis. Ce dernier me connaissait, ou du moins, connaissait mon père, mais puisque la cause de la mort de ce dernier était connu, il ne pipa mot et m'acheta. Je ne restai là qu'à la tombée de la nuit, avant que ma sœur vienne vers moi, cachée derrière la capuche que formait sa cape. Elle détacha mes liens et nous partîmes en courant, comme si Pluton lui-même était à nos trousses. Je me rendis jusqu'aux murs de l'enceinte, mais ma sœur fut attrapée. Ma jumelle, qu'ils ont dû prendre pour moi... Kassim m'attendait plus loin, et avec lui, nous décidâmes d'aller la chercher le lendemain, comme elle l'avait fait avec moi. Et pour s'assurer qu'aucune de nous deux ne soit attrapée, il décida de venir avec moi. Mais nous n'arrivâmes pas à temps... Elle était là, semi-consciente, crucifiée sur la place publique. Ça avait dû être un moment de distraction durant l'après-midi, mais là, il n'y avait plus personne pour l'observer mourir, pour se délecter de la mort d'une femme dont ils ne connaissaient rien. Kassim me dit, sans quitter ma sœur des yeux, «Tout ça c'est de ta faute, Ësy. Regarde ta sœur, comme elle souffre. Ce ne devrait pas être elle, ce devrait être toi. Tu as voulu vivre au-dessus des lois, tu as voulu cracher sur l'amour des Dieux, et ils t'ont puni. Mais comme ton père, leur mort ne te suffisait pas : ils ont voulu te donner une leçon pour que tu souffres encore plus, en tuant toute ta famille. Mais ce châtiment ne te fait pas juste souffrir : regarde-nous. Oui, regarde ce que tu nous as fait : tu as ris de la clémence des Dieux, et tu ne les as pas respectés. Oui, Ësy, tout ça, c'est de ta faute.» Puis sans un regard, sans que je n’aie le temps de prononcer un mot, il tourna les talons et partit, oubliant à jamais celle dont il s'était cru amoureux. Moi je restai là, sans parvenir à la quitter des yeux. À un moment, je voulu le suivre, mais Eliesis leva son regard vers moi, et je pu voir, chaque seconde passant, la douleur dans ses yeux, puis l'absence. Je l'entendis murmurer aux Dieux, je la vis avoir un faible sourire, comme si j'avais été un cadeau pour elle, de savoir qu'elle avait réussi à me libérer, ou bien comme si, dans un mirage, elle pouvait voir ma famille réunie. Puis alors même qu'elle avait les yeux ouverts, elle laissa échapper son dernier souffle. Sa jumelle qui meurt, c'est comme si c'était une partie de soi qui mourrait avec elle. Je l'avais abandonnée, j'avais été lâche, alors qu'elle avait tout fait pour me sauver. Et même là-bas, dans notre ancienne demeure, elle avait été prête à être attrapée elle aussi pour me sauver. Je n'étais rien, sans ma sœur... Elle était mon double, mon opposée. Je l'aimais d'amour, et puis tout d'un coup, cet amour se noyait dans un flot de sang.

Ϟ Gods, forgive me Ϟ
Deux années passèrent. Nous avions réussi à nous rendre au Sud, en Galilée, mais notre pauvreté se faisait de plus en plus sentir. Un jour, alors que nous étions plus appauvris que jamais, mon cousin me vendit à un marchand. J'eus beau hurler et plaider ma liberté : puisqu'il était le dernier homme de notre famille, il avait plein droit sur moi. Le marchand m'embarqua dans un bateau allant vers Rome, et j'eus une faible lueur d'espoir, disant qu'il y avait peut-être dans cette cité si fréquentée, quelqu'une que j'arriverais à connaître, ou quelqu'un, du moins, qui avait connu mon père lors d'un séjour en Perse. Une quinzaine de jours après notre arrivée dans la cité, on m'embarqua de nouveau sur un bateau, vers Pompéi. Le marchand disait qu'il y avait de grands jeux là-bas et donc, plusieurs acheteurs potentiels. Moi, n'ayant reconnu personne, je perdis la faible lueur d'espoir qui m'était restée.

Je me souviens avoir été enchaînée dans la cale, comme tous les autres esclaves, autant homme que femme. Je me souviens des tempêtes, de l'eau qui coulait du plafond sur nos corps. Je me souviens avoir eu froid, mais ne pas m'être plainte. Et c'est là que je commençai à murmurer des prières aux Dieux. Certains moururent à côté de moi, et je dus endurer leur corps qui se décomposait. Mais après un certain temps, on finit par ne plus sentir leur odeur... Étrangement, je commençai à craindre les orages, comme ma sœur. Comme si, de cette façon, elle vivait à travers moi.

Deux jours à peine après notre arrivée, on m'acheta pour devenir esclave dans un ludus. Les premières semaines furent particulièrement difficiles. J'étais comme morte, et je ne craignais pas la mort. Mais mon dominus semblait avoir une meilleure idée pour me rappeler à l'ordre... m'enfermer sans eau ni nourriture durant quelques jours.

J'étais là, dans cette pièce sombre, humide, lugubre. Je pouvais entendre les bestioles ramper à côté de moi, je pouvais sentir les gouttes de sueur froides couler sur mon dos, entre mes seins. Mon pouls s'accélérait, ma respiration aussi ; j'avais peur. Cette pièce si petite où on m'abandonnait, où j'avais l'impression qu'on m'y laisserait mourir. Mais je n'étais pas prête, non. J'avais peur de la mort maintenant, parce qu'alors, les Dieux ne m'enverraient probablement pas sur les champs Élysées, là où devait être ma famille, ma sœur. J'irais croupir dans la noirceur, cette chose sombre dont j'étais maintenant effrayée. Lorsque Dominus me libérerais, je changerais d'attitude, c'était une promesse. Maintenant, j'avais compris que tout était différent. Maintenant, j'étais une esclave. Maintenant, Ësylée n'était plus l'ombre que d'elle-même.



[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Giphy

Mon caractère

J'étais autrefois intrépide, courageuse, entêtée, orgueilleuse, hautaine, voleuse, insouciante, parfois même méchante. Je semais le chaos derrière moi. J'ai toujours été pour les valeurs familiales, même si je ne le laissais pas paraitre. Je pense que je n'aimais pas que tout le monde obéisse si aveuglément à mon père, sans se demander si c'était bien ou mal. Je me considérais comme un chat sauvage, qui ne voulait pas être domptée. J'ai été à un moment dans ma vie une personne lâche, abandonnant ma sœur. Et ça, je m'en veux et je m'en voudrai toute ma vie. Depuis, je considère que ma vie importe moins que celle des autres, malgré que j'aie peur de la mort, peur d'être jugée pour ce que j'ai fait, et pour ne pas les avoir respecté comme je l'aurais dû.

Aujourd'hui, je suis une fervente croyante des Dieux. Enfin, je l'ai toujours été, mais jamais je ne les vénérais comme je le fais aujourd'hui. Depuis que mon cousin m’a parlé, devant ma sœur mourante, je me dis qu'il a probablement raison : je suis la cause de la mort de toute ma famille, incluant ma sœur. Surtout ma sœur. Depuis, je suis beaucoup plus introvertie. Je ne me soucie pas de l'opinion des autres, je ne réagis pas. Mon cœur est meurtri, fade. J'essaie de ne plus rien ressentir. Mais malgré que je ne sois plus que l'ombre de moi-même, j'ose croire qu'au fond de moi, la nymphe qui se baignait dans la rivière existe toujours.

Je suis : Têtue - intrépide - intelligente - Agile - curieuse - silencieuse - mystérieuse - orgueilleuse - maligne - loyale - maladroite - naïve - sincère - courageuse - À l'écoute - franche - directe - rebelle - insouciante - téméraire

Vous direz de moi : Que je suis une magnifique créature brisée par la vie, et que j'ai les plus beaux yeux et le plus beau sourire (lorsque j'ai une bonne raison de le montrée) que vous n'avez jamais vu. Une nymphe céleste, je vous le dit...


fiche (c) Semper Eadem


Dernière édition par Esylée le Dim 16 Fév - 6:53, édité 13 fois
Patricien
Mar 11 Fév - 8:15
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Pompeia Praedita
₪ Arrivée à Pompéi : 17/11/2013
₪ Ecrits : 681
₪ Sesterces : 73
₪ Âge : 26 ans
₪ Fonction & Métier : Auteur anonyme de pièce de théâtre - membre d’un cercle littéraire secret

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: C’est si rare maintenant quand une femme a du tempérament, que quand une femme en a, on dit que c’est de l’hystérie.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Fiancée
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bonjour !

Dans un premier temps bienvenue dans le forum ! et dans un second temps respect pour ces études là ! Ça à l'air d'un truc de fou Surprised

Sinon sache que si tu recherches une maîtresse & maître, j'ai ma petite Pompeia Praedita à ta disposition et peut être plus tard (en cours d'écriture de la fiche), Cassius Circeus Vopiscus =). Ma boite mp t'es ouverte Wink

Patricien
Mar 11 Fév - 8:17
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Licinia Domitia
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8616
₪ Sesterces : 221
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue jolie esclave cheers
si tu cherches un maître / une maîtresse, je suis sûre que nos membres ne tarderont pas à se battre pour toi XD les esclaves sont un produit rare à Pompéi ^^
En tout cas, si tu as la moindre question, n'hésite pas à mpotter un des membres du staff Wink
Sur ce, bon courage pour ta fiche, et j'ai hâte de voir quel genre de personnage tu nous prépares Please


They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Empire
Mar 11 Fév - 9:53
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Ausonius Niger
₪ Arrivée à Pompéi : 18/10/2013
₪ Ecrits : 3206
₪ Sesterces : 404
₪ Âge : 21 ans
₪ Fonction & Métier : Au service de Kaeso Ausonius Faustus. Voleur à ses heures perdues, vacant entre une auberge et un lupanar.

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation:
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Plusieurs femmes l'habitent, mais une seule a su le kidnapper.
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue chez nouuuuus ♥


Brother & Sister
Lucia et Niger
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 583170teamausonii
Mar 11 Fév - 10:34
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue parmi nous !
Mar 11 Fév - 11:10
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue parmi nous ma chère  pervers [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 3419338341 
Mar 11 Fév - 12:31
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Merci merci  Clap 
Mar 11 Fév - 13:09
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue à toi ! Et bon courage pour ta fiche !  Sourire 
Empire
Mar 11 Fév - 13:14
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Camilia Aemilia
₪ Arrivée à Pompéi : 06/10/2013
₪ Ecrits : 192
₪ Sesterces : 59
₪ Âge : 25 ans
₪ Fonction & Métier : Ancienne paysanne, fille de marchands du textile/ Esclave affranchie de la famille Camilius de Rome/ Ancienne gladiatrice/ Garde du corps & mercenaire

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Une femme ne doit pas dépendre de la protection d'un homme mais doit apprendre à se protéger elle-même
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Elle ne ressent pas le besoin d'avoir un fiancé et encore moins un époux...Enfin pour le moment! D'un côté, avoir un mari pourrait être un handicap dans son rêve. Ceci dit, elle ne dit pas non à la compagnie d'un homme certains soirs.
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

BIENVENUE

Gemma *.* Que dire à part que ton choix d'avatar est juste parfait? Very Happy
J'espère que tu t'amuseras ici :3


Stay
STRONG
N'OUBLIE JAMAIS CE QUE TU ES, CAR LE MONDE NE L'OUBLIERA PAS. PUISE LÀ TA FORCE, OU TU T'EN REPENTIRAS COMME D'UNE FAIBLESSE. FAIS-T-EN UNE ARMURE, ET NUL NE POURRA L'UTILISER POUR TE BLESSER.

Patricien
Mar 11 Fév - 16:09
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Lucius Pompeius Publicola
₪ Arrivée à Pompéi : 11/05/2013
₪ Ecrits : 2402
₪ Sesterces : 63
₪ Âge : 42 ans
₪ Fonction & Métier : Duumvir

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Verba volant, scripta manent.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Époux de la louve et amant de la vipère.
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue par ici Wink
Je ne peux que plussoyer ma VDD : Gemma jaime

Bon courage pour ta fichette.



Césars:
 

Mes enfants me font tourner en bourrique...:
 

[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 825634teampompei
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 255340teamvinicii
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 739121teamclaudii
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 448392teamtitus
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 240958lobbyvipres
Mar 11 Fév - 16:30
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bonjour a toi chère compatriote québécoise !
Bienvenue parmi nous Smile
Mer 12 Fév - 16:32
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !  Yeux roses 

Si tu cherches une maison pour t'accueillir, sache que je serai ravie de te compter parmi les esclaves du ludus Lucretius -en tant qu'esclave personnelle, bien évidemment siffle

Même qu'à deux on dominera bientôt le monde What a Face Flag 

Bref, ma boîte MP est ouverte au besoin, et en tous cas, amuse-toi bien parmi nous.  Hawai
Mer 12 Fév - 16:49
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Merci beaucoup tout le monde Very Happy
Mer 12 Fév - 17:04
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue  Please 
Bon courage pour ta fiche
Patricien
Mer 12 Fév - 19:57
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Helvia Claudia Scaevola
₪ Arrivée à Pompéi : 26/05/2013
₪ Ecrits : 2157
₪ Sesterces : 60
₪ Âge : 41 ans
₪ Fonction & Métier : Reine des Vipères et femme d'affaires

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: Chaque miette de vie doit servir à conquérir la dignité.
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Veuve et amante de Publicola
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Bienvenue belle Elysée !
J'ai hâte de te voir évoluer dans notre belle cité ! Please


Si mon sexe me refuse les ambitions qui me dévorent, laisse ma haine et ma soif de pouvoir servir ton ascension. Que ma rage te hisse aux sommets qui me sont interdits et fais qu'en ta réussite je trouve ma consécration. Deviens homme de lumière, je reste femme de l'ombre. Mais brille pour nous deux car la vipère gronde... Son venin te servira tant que tu tiendras parole.  

(c) crackle bones
Mer 12 Fév - 22:28
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Merci merci Smile
Et puis j'ai terminé !
Arene
Ven 14 Fév - 22:46
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Priam
₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4315
₪ Sesterces : 277
₪ Âge : 29 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: The Gods have no mercy, that's why they're Gods
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Gauche...
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Ave miss! Me voilààààà!!  Superman 

Après cette lecture, je peux dire qu'il s'agit d'un personnage qui a vécu bien des choses pour son jeune âge! ^^
Alors j'ai pu relever quelques fautes ("point" au lieu de "poing", "Adès" au lieu d'"Hadès", d'ailleurs ça me fait penser qu'à Rome on parle de "Pluton" plutôt Wink) bon mais enfin globalement il suffit d'une petite relecture pour corriger les plus visibles ou bien d'un petit tout sur Word ou BonPatron par exemple... Smile

Sur l'histoire de manière générale, même si son parcours est tortueux, on arrive assez bien à comprendre enchainement des événements. En revanche une chose me gêne vraiment: c'est le fait que sa mère soit romaine et se marie avec un "barbare" (selon les critères romains de l'époque bien sûr... Wink). Une femme n'ayant pas voix au chapitre, c'est son père, son frère ou un membre de sa famille qui prend la décision de la marier et je ne vois pas quel Romain voudrait céder sa fille à un Perse... :/
Je pense que si c'était l'inverse, cela pourrait être plus crédible: un Romain, soldat par exemple en campagne dans la région, qui séduit ou prend comme concubine une Perse et lui fait deux enfants, ça pourrait beaucoup plus coller à l'époque... Wink

Ensuite je m'interroge sur la partie caractère de ton personnage: comment peut-on être à la fois "silencieuse" et "franche et directe"? "intelligente" et pourtant "naïve"? Parfois à trop vouloir détailler son personnage on finit par un peu trop s'y perdre, c'est pourquoi je te conseille de te limiter à quelques traits principaux qui dominent la personnalité d'Esylée, sinon tu risque de finir en contradiction avec toi-même... Wink

Voilà pour mes remarques, si jamais tu as besoin d'aide ou d'idées pour essayer de reprendre les quelques petits points soulevés, surtout n'hésite pas, je suis toute à ta disposition! Calinchou



Priam brings sexy back:
 
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 448392teamtitus
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 191735teamdieuxarene
Ven 14 Fév - 23:41
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

1. Est-ce que tu trouves que c'est trop dramatique ? Sinon, j'avais une autre idée, et je pourrais éditer mon histoire pour qu'elle soit un peu plus réaliste ! (C'est vrai que j'ai un eu doute aussi... Je me demandais si c'était pas trop drama XD)
2. J'ai corrigé le truc du père et de ma mère, j'étais pas au courant ^^
3. Ce que je voulais dire par : silencieuse et franche-directe, c'est que j'ai "appris" un peu ou était ma place, alors je ne parle pas beaucoup. Mais de nature, j'ai toujours été un peu irréfléchie : je dis ce que je pense sans pour autant me soucier de l'opinion des autres. C'est sur que maintenant, je suis plus silencieuse, mais si on avait à me demander mon opinion, je en passerais pas par quatre chemin. C'est ce que j'ai voulu dire par directe. Et par franche, c'était plus comme quoi je ne mens jamais. Je dis que je suis silencieuse, mais pas muette MDR Mais si tu veux, je peux le changer, et je l'adapterai lors de mes RP !
4. Pour moi, naïve était quelqu'un de crédule un peu, qui n'arrive pas nécessairement à savoir quand une autre personne nous mens. Mais je pense qu'une personne peut être intelligente, et avoir de l'esprit/de la répartie, sans pour autant être capable de discerner le mensonge. Par naïve aussi j'entendais quelqu'un de pure (je ne sais pas trop comment dire ça ^^). Mais encore une fois, je peux l'enlever et l'adapter à mes RP si tu veux Smile
5. J'ai corrigé mes fautes Very Happy J'ai utilisé un logiciel, parce que je dois aller en cours et que je n'avais pas beaucoup de temps, mais s'il y en a encore, ne te gène pas, je les corrigerai ce soir en revenant !
Arene
Sam 15 Fév - 21:55
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Priam
₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4315
₪ Sesterces : 277
₪ Âge : 29 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: The Gods have no mercy, that's why they're Gods
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Gauche...
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Hey! Calinchou Me revoilà, merci de ta patience! Wink
Alors je reprends point par point du coup! ^^

1. Quand je disais que c'était mouvementé, ce n'était pas une critique mais effectivement elle a eu une vie particulièrement pas simple! Razz Après, on peut la trouver "trop" ceci et "pas assez" cela mais ce n'est qu'une affaire de goûts et de couleurs, il faut avant tout que tu joues un personnage que tu maitrises et qui te plait! Wink Mon rôle d'admin est simplement de soulever ce qui peut être peu crédible au vu du contexte et du jeu mais pour le reste, c'est ton perso, fait comme tu le sens... Wink
2. Parfait, je pense que ça peut mieux fonctionner ainsi! Please En revanche, du coup, le nom de son cousin ne sonne pas tout à fait perse... hem Je le dis car si jamais un jour tu voulais en faire un scenario (je sais pas si c'est dans tes plans mais mieux vaut anticiper ^^), ça pourrait poser problème... Wink
3-4. Je vois ce que tu veux dire, alors à ce moment là il vaut mieux étoffer les passages où tu évoques son caractère avant et après car du coup avec cette liste on s'y perd un peu! ^^
5. Là encore ça me semble beaucoup mieux! Merci! Smile

Merci de toutes ces modifications et de ta bonne volonté face aux conseils, c'est vraiment très agréable! Calin
Tiens nous au courant de si tu souhaites modifier un peu ton histoire du coup (je fais référence à ton 1. du dessus ^^) ou pas, avant qu'on passe à la validation! I love you



Priam brings sexy back:
 
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 448392teamtitus
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 191735teamdieuxarene
Lun 17 Fév - 18:58
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Alors merci merci Smile
J'ai changé Cassus pour Kassim, dis moi si ça convient Very Happy

Ensuite pour mon histoire, je pense qu'en effet, j'ai une idée moins tragique. Ça me fait beaucoup trop douté. J'éditerai demain en après midi (chez moi, donc vers 21h chez toi !) Voilaa Ballon coeur

EDIT : Finalement je le laisserai tel quel :)FINI !
Arene
Lun 17 Fév - 19:17
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Priam
₪ Arrivée à Pompéi : 21/08/2012
₪ Ecrits : 4315
₪ Sesterces : 277
₪ Âge : 29 ans
₪ Fonction & Métier : Gladiateur pour la maison Lucretius

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: The Gods have no mercy, that's why they're Gods
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: Gauche...
Voir le profil de l'utilisateur
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Je suis contente que tu ais pu trouver la formule qui te convient le mieux finalement! Wink
(Au passage, j'ai bien aimé aussi la 2nde version que tu m'avais envoyé! J'ai bien reçu tes MPs mais pas encore pu te répondre... ^^ )

Bref pour moi ça me semble bon, je peux donc te pré-valider! cheers Ca signifie que tu peux recenser ton avatar, participer au flood autant que tu le souhaites et commencer à tisser des liens avec la bonne populace de Pompéi! Yaaa
Une de mes collègues passera dès que possible pour procéder à ta validation, à moins qu'elle ait besoin de vérifier quelques points avec toi avant! Calin

Have fun! Coeur



Priam brings sexy back:
 
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 448392teamtitus
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. 191735teamdieuxarene
Lun 17 Fév - 19:27
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Super merci !!
Et qu'elle version as-tu le plus apprécié ? :O
Patricien
Lun 17 Fév - 22:25
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Licinia Domitia
₪ Arrivée à Pompéi : 17/03/2013
₪ Ecrits : 8616
₪ Sesterces : 221
₪ Âge : .
₪ Fonction & Métier : .

Cogito ergo sum ₪
₪ Citation: .
₪ Moi en quelques mots:
₪ Côté Coeur: who needs a heart when a heart can be broken ?
Voir le profil de l'utilisateur http://torahana.tumblr.com/
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Elle n'a pas eu une vie facile la pauvre Esylée, et avec Sextus pour maître, elle n'a pas fini de baver Arrow Ceci dit, j'ai hâte de voir ce personnage évoluer dans notre si belle cité What a Face Surtout que tes réponses aux remarques de Priam m'ont rendue curieuse hmmm
Du coup je vais pas te faire attendre plus longtemps et te valider cheers
Bon jeu parmi nous Coeur


They call me child
THEY CALL ME WEAK
OH BUT SWEETHEART I AM A GODDESS

adoptez la bitch-attitude Lunettes:
 
Mar 18 Fév - 3:15
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




avatar
Invité
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Yeay merci  Content 
Re: [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.   




Contenu sponsorisé
[TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière. Empty

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» ⊱ Les hommes sont nés entre les cuisses d'une femme et passent leur vie a essayer d'y retourner.
» [0105] « Les hommes sont comme les pokémons. Il faut savoir s'adapter à chaque situation, évoluer, pour pouvoir grandir » [PYROLI]

Sauter vers: